Advertise here

Tour Eiffel


  - 1 avis

Tour Eiffel

Traduit par Julia Biondi — il y a 1 an

Texte original par Patricia Saiz Díaz

Tour Eiffel

La Tour Eiffel est encore aujourd'hui l'attraction touristique la plus impressionnante, spectaculaire, colossale et visitée de Paris et d'Europe. Plus de 7 millions de personnes visite ce symbole de Paris tous les ans, selon le site officiel de la tour. Depuis son ouverture en 1889, 250 millions de personnes venant du monde entier ont profité de ce que la Tour Eiffel a à offrir. Le meilleur cadeau que nous offre celle-ci sont les merveilleuses vues panoramiques et sensationnelles que l'on a sur Paris. De jour comme de nuit, la Ville Lumière titille l'émotion et la perplexité de tout aventurier qui monte à n'importe quel des trois étages de la tour. D'un côté s'étale le Champs-de-Mars qui expose son joli marché de Noël en décembre d'où on peut admirer les dimensions impressionnantes du monument. De l'autre côté passe la Seine et on y voit le Trocadero, l'endroit préféré des Parisiens et touristes pour profiter d'un jour de repos et s'installer sur la pelouse pour manger une crêpe en admirant la beauté unique de la dame de fer.

Ses trois plate-formes accueillent deux restaurants, plusieurs buffets, un salon de banquets, un bar de champagne et beaucoup de boutiques de souvenirs.

La tour est ouverte au public 365 jours par an, avec des heures d'ouvertures qui varient selon la saison. De juin à septembre, la tour reste ouverte après minuit. Les tarifs varient, mais les visiteurs peuvent payer entre 10 et 14 ou 50 euros pour accéder aux trois ascenseurs publics de la tour et aux 704 escaliers. Les tickets sont disponibles sur la page web de la tour ou aux guichets qui se trouvent en bas de la tour.

Tour Eiffel

HISTOIRE DE LA TOUR EIFFEL

C'est lors de l'Exposition Universelle de 1889, année qui marque le 100è anniversaire de la Révolution française, qu'un concours fut lancé dans le journal officiel. Le défi était "d'étudier la possibilité de construire une tour de fer sur le Champs-de-Mars d'une base carrée, mesurant 125 mètres de large et 300 mètres de haut". Parmi les 107 projets proposés, ceux des ingénieurs Gustave Eiffel, Maurice Koechlin et Emile Nouguier furent acceptés, et de l'architecte Stephen Sauvestre.

Le premier chantier d'excavation commença le 28 janvier 1887. Le 31 mars 1889, la tour était terminée, en un temps record : 2 ans, 2 mois et 5 jours. Ce fut considéré comme une véritable prouesse technique.

Le projet de construction d'une tour de 300 mètres de haut a été pensé comme préparatif à l'Exposition Universelle de 1889.

Emile Nouguier et Maurice Koechlin, les deux chefs de machinerie au sein de l'entreprise Eiffel eurent l'idée de construire une tour très haute en juin 1884. Elle fut pensée pour être une grande tour de quatre poutres, séparées à la base et qui s'unissent entre-elles au niveau supérieur grâce à d'autres poutres en métal, à des intervalles réguliers. L'entreprise, à l'époque, dominait parfaitement le principe de construction de support de pont. Le projet de la tour était un prolongement audacieux de ce principe à hauteur de 300 mètres. Le 18 septembre 1884, Eiffel breveta l'idée d'une nouvelle configuration qui permet la construction de supports métalliques et tours capables d'atteindre les 300 mètres de haut.

Afin que le projet soit plus apprécié par l'opinion publique, Nouguier et Koechlin engagèrent l'architecte Stephen Sauvestre pour travailler l'aspect et l'apparence du projet.

Tour Eiffel

Sauvestre proposa des piédestaux, pour habiller les bases, des arcs monumentaux au niveau du premier étages, des grandes salles aux murs de cristal à chaque étage, un design en forme de bulle tout en haut ainsi que d'autres éléments ornementaux pour décorer l'ensemble de la structure. À la fin, le projet a été simplifié mais certains éléments comme les grands arcs à la base ont été maintenu et cela lui donna son air si caractéristique.

Tous les éléments qui allaient former la structure de la tour ont été préparés dans la fabrique Eiffel située à Levallois-Perret, dans la banlieue de Paris. Chacune des 18 000 pièces utilisées furent pensées et calculées, fabriquées avec une précision d'un dizième de milimètre. Une équipe de constructeurs qui avaient travaillé sur des grands projets de viaduc en métal se chargea des 150 à 300 ouvriers qui avaient été intégré dans l'équipe de montage de ce gigantesque jeu de construction.

Toutes les pièces métalliques de la tour sont unies par des rivets, une méthode de construction des plus raffinées à l'époque.

En premier lieu, les pièces s'assemblaient dans la fabrique grâce à des vis, pour ensuite être remplacés, une par une, par des rivets. Une équipe de quatre homme fut nécessaire pour assembler chaque rivet : un pour le chauffer, un autre pour le maintenir à la bonne place, un troisième pour donner forme à la tête et un quatrième pour le clouer de manière définitive.

Du côté de la seine, les constructeurs utilisèrent des caisses métalliques injectées d'air comprimé afin de pouvoir travailler en dessous du niveau de l'eau.

La tour fut assemblée en utilisant des échafaudages en bois et des petites grues à vapeur installés à même la tour.

Tour Eiffel

Le montage du premier étage a pu être réalisé en utilisant environ 12 échafaudages temporaires en bois de 30 mètres de hauteur et quatre immenses échafaudages de 40 mètres de haut chacun.

Le 7 décembre 1887, l'assemblement des grandes poutres allant jusqu'au premier étage fut finalisé. Les pièces furent transportées par les grues de vapeur.

Il a fallu 5 mois pour construire les fondations et 21 mois pour terminer le montage des pièces métalliques de la tour.

En prenant en compte les moyens rudimentaires disponibles à l'époque, cela pourrait être considéré comme une vitesse record. Le montage de la tour s'est fait d'une précision à rester bouche bée et toutes les chroniques de l'époque étaient d'accord pour le souligner dans la presse. Les travaux de construction commencèrent en janvier 1887 et se terminèrent le 31 mars 1889. C'est sur l'étroite partie supérieure qu'Eiffel reçu la Légion d'Honneur.

Tour Eiffel

QUELQUES FAITS CURIEUX

  • Gustave Eiffel utilisa du fer forgé pour la construction de la tour, afin de démontrer que le métal est aussi résistant que la pierre mais plus léger.
  • La construction de la Tour Eiffel coûta 7 799 401, 31 francs, la monnaie française de l'époque.
  • La Tour Eiffel fait 324 mètre de haut, en comptant la partie supérieure. Sans l'antenne, elle mesurerait seulement 300 mètres.
  • C'était la structure la plus haute réalisée par l'homme jusqu'à la construction du bâtiment Chrysler à New York en 1930.
  • La Tour Eiffel pèse 10 000 tonnes.
  • Il y a 5 milles million de lumières sur la Tour Eiffel.
  • Les Français lui donnèrent le surnom de "La Dame de Fer".
  • La première plate-forme se trouve à 190 mètres au-dessus du sol, la seconde à 376 pieds et la troisième plate-forme à presque 900 pieds.
  • La Tour Eiffel a 108 étages. Cependant, les visiteurs peuvent seulement monter les escaliers jusqu'à la première plate-forme. Il y a deux ascenseurs.
  • Un ascenseur parcours une distance totale de 103 000 kilomètres à l'année.
  • Quelques jours après l'ouverture, Eiffel installa un laboratoire de météorologie au troisième étage, invitant les scientifiques à utiliser le laboratoire pour leurs recherches.
  • L'armée française a utilisé la tour pour prendre contact, sans fil, avec les navires situés sur l'océan Atlantique pendant la Première Guerre mondiale.
  • La tour compte plus de 120 antennes, retransmettant les signaux de radios et de télévision de toute la capitale parisienne et des banlieues.

Tour Eiffel

QUI ÉTAIT GUSTAVE EIFFEL?

Gustave Eiffel, suite au succès mondial de sa création déclara : je devrais être jaloux de la tour car elle est beaucoup plus célèbre que moi. Une remarque amusante, mais assez vraie dans le fond. Malgré une longue et illustre carrière, Eiffel est resté presque toute sa vie dans l'anonymat, pour les gens hors du monde de l’ingénierie.

Né le 15 décembre 1832 à Dijon, en France, Alexandre Gustave Eiffel est devenu ingénieur, à une époque où cette profession était largement considérée comme remplie d'ignorants et d'incultes. Eiffel, cependant, ne correspondait pas à ce cliché. Grand admirateur de la littérature classique, il possédait d'ailleurs une grande bibliothèque de livres de couverture de cuivre parmi lesquels on retrouvait des œuvres de Voltaire, Zola, Victor Hugo, etc. Il publia environ 31 livres et traités documentant ses nombreux projets et expérimentations réalisées au cours de sa vie. Dans les années 80, il reçu les honneurs et récompenses de la part des gouvernements du monde entier.

La sophistication et l'élégance n'avait rien de surprenant si l'on prend en compte ses ancêtres. La famille du père Eiffel avait établi un commerce de tapis très prospère en France, qui avait permis à plusieurs générations après ça d'avoir une vie très confortable. Au XVIIIè siècle, les marchants de tissus étaient considérés comme faisant partie d'une élite commerciale, par conséquent les origines d'Eiffel étaient un intéressant mélange de bourgeois et d'artisans. C'était le père de Eiffel qui, cependant, mis fin à la dynastie de la famille quand il refusa de reprendre l'entreprise familiale et s'enfuit pour entrer dans l'armée, à l'âge de 16 ans. Bien qu'il ait été un soldat respecté qui servit sous les ordres de Napoléon Bonaparte, le père de Eiffel n'aurait pas eu un statut si respecté dans la société s'il ne s'était pas marié à Dijon avec la fille d'un riche marchand de bois.

Tour Eiffel

La mère de Eiffel de son côté, était une femme intelligente, avec un esprit brillant et affûté pour le commerce. Elle n'a pas seulement été à l'origine de l'éducation précoce de Eiffel, elle commença un commerce très prospère dans l'industrie du charbon ainsi qu'un commerce d'envoi et de réception. Bien plus tard, la mère de Eiffel l'aida à démarrer sa propre entreprise, il a toujours été très attaché à elle.

Malgré leur succès dans le commerce, les parents de Eiffel étaient considérés comme les nouveaux riches du XIXè siècle en France, un fait qui s'avéra un obstacle lorsque Eiffel essaya de se marier à Bordeaux. Quand Madame Grangent refusa de lui donner la main de sa fille en raison de la différence de statut social des deux familles, Eiffel en fut traumatisé.

Eiffel finit par se marier à Marie Guadelet, la nièce de du serveur Edouard Régneau, en 1862. Le couple eut cinq enfants et a été marié pendant quinze ans, jusqu'à ce que Marie contracte une pneumonie et meurt en 1887. Devasté, Eiffel resta 36 ans veuf, sans se remarier.

Lors de sa jeunesse, les deux influences les plus fortes dans la vie de Eiffel étaient son oncle Jean-Baptiste Mollerat, un chimiste à succès qui a inventé un procédé de distillation du vinaigre de bois, et un pharmacien d'à côté, Michel Perret. Les deux hommes passèrent beaucoup de temps avec Eiffel, en lui inculquant de nombreuses connaissances sur l'industrie minière, la chimie, la religion et la philosophie.

Cependant, les idéologies politiques de son oncle Mollerat créèrent une brèche au sein de la famille qui changea le cours de la vie de Eiffel. À l'école, Eiffel était un enfant très particulier mais pas des plus studieux. Alors qu'il était au lycée, le garçon s'ennuyait beaucoup et avait l'impression que les classes étaient une vraie perte de temps. Ses notes s'améliorèrent en grande partie grâce à l'intêrét qu'il portait aux cours d'histoire et de littérature il se diplôma en sciences humaines et sociales.

Ensuite, il assista aux cours de Sainte Barbé Collége à Paris afin de se préparer au concours d'entrée de l'École Polytechnique. Eiffel adorait Paris et passait tout son temps libre à se promener aux abords de la seine, à assister à des pièces de théâtre ou à visiter le Louvre. Étant donné qu'il ne pu pas rentrer à l'École Polytechnique, Eiffel entra à l'école Centrale et des Arts Manufactures, une école privée libérale qui fut reconnue comme une des meilleures écoles d'ingénierie en Europe.

Eiffel pensait travailler avec son oncle en tant que chimiste pour l'aider dans son procédé de vinaigre à Dijon, cependant, suite à quelques malentendus et désaccords entre ses parents et son oncle, le garçon ne pouvait plus accepter le travail et dû emprunter un nouveau chemin.

Sans perspectives de travail en vue, Eiffel a finalement été engagé dans la nouvelle entreprise d'ingénierie dirigée par Charles Nepveu, un fonctionnaire de la société française d'ingénierie civile; Bien que l'entreprise annonça la faillite peu de temps après Eiffel fut engagé en tant que chef des recherches de l'entreprise belge qui racheta la compagnie.

En 1858, à l'âge de 25 ans, Eiffel eut son premier succès. On lui donna la responsabilité de superviser la construction d'un pont de 1600 pieds de fer fondu, qui passerait au dessus de la Garonne, à côté de Bordeaux, projet qui devait se terminer en moins de deux ans. Avec si peu de temps pour terminer son projet, Eiffel s'inspira d'un système de presses hydrauliques. Non seulement il termina le projet, mais aussi grâce à son efficacité il gagna la réputation d'être un ingénieur innovant et efficace.

En 1864, il s'installa à Paris et décida de commencer son propre commerce. Pendant 20 ans, il dédia son travail à développer des méthodes innovantes qui lui ont permis de construire cette œuvre colossale et innovante.

Tour Eiffel

Un des premiers grands projets qu'il réalisa avec sa propre entreprise a été la construction du pont de Sioule qui se situe à 262 mètres au dessus du fleuve Sioule, un des ponts les plus hauts du monde à cette époque. Pour mener à bien le projet, Eiffel utilisa trois innovations importantes, qu'il réutilisera lors de la construction de la Tour Eiffel le fer forgé au lieu de fer lourd et cassant que l'on utilisait normalement pour construire les ponts, car le premier était plus résistant et plus flexible, il inclina les bords des murailles, qui étaient généralement carrés ou rectangulaires afin de créer une base plus durable et plus stable et il développa un système connu comme "lancement", pour bouger plus facilement les pièces individuelles du pont, comme s'il s'agissait d'un gigantesque cheval à bascule.

La réputation d'Eiffel continua à s'élargir en même temps que sa liste de projets, qui incluaient des ponts de campagnes préfabriqués pour les militaires, les fameux entrepôts Bon Marché de Paris, le cadre de fer pour la Cathédrale de Notre-Dame et son œuvre la plus remarquable avant la tour : La Statue de la Liberté.

Créée par le sculpteur Frédéric-Auguste Bartholdi, la Statue de Liberté a été offerte par les Français comme preuve de bonne volonté et amitié aux Etats-Unis en honneur à l'Exposition du Centenaire de 1876. Bartholdi avait imaginé l'aspect de la statue, de 151 mètres, mais ne savait pas comment la construire pour faciliter son envoi à New York. De plus, il ne savait pas non plus quels matériaux utiliser assez résistants aux vents forts de l'océan Atlantique. Quand il doutait le plus, on lui présenta Gustave Eiffel, à qui il a demandé de l'aide pour la construction de la statue. Eiffel construit un squelette de ferre pour que les feuilles de métal puissent s'unir et il établit des poutres d'acier verticales sur base de granite de la statue. Le résultat : une statue plus légère mais plus forte qui était capable de supporter de lourds poids et la rudesse du temps. Une fois de plus, Eiffel a montré sa capacité à résoudre les problèmes les plus techniques en utilisant des méthodes innovantes que personne n'avait essayé auparavant.

En 1889, l'expérience d'Eiffel et ses méthodes innovantes atteignirent leur sommet lors de la construction d'un des monuments les plus célèbres du monde : La Tour Eiffel, aux pieds du Champs-de-Mars. Cependant, malgré une soigneuse programmation de trois autres projets ambitieux après la construction de la tour : la ligne métropolitaine centrale de Paris, un pont sous l'eau via la canal anglais et un observatoire au Mont-Blanc, le plus grand succès de notre ingénieur sera également la dernière structure importante construite qu'il aura construit.

En 1887, l'entreprise Eiffel avait commencer à penser et construire les serrures brevetées qui allaient être utilisées dans le projet du Canal de Panama. Cependant, moins d'un an après que l'entreprise accepta le projet, elle se déclara en faillite et le projet se stoppa. Pendant les cinq ans qui suivirent, une investigation fut mise en place pour chercher les raisons de la faillite, qui fut la raison qui écoula toutes les économies de milliers d’investisseurs français. Eiffel fut accusé de malversation de fonds et pendant plusieurs années il investit une grande partie de son argent pour lutter contre les charges. Eiffel fut absolu en dernière instance de toutes les accusations, mais en 1893 Eiffel renonça à la présidence de son entreprise, et n'a pas pu mener à terme les trois projets ambitieux qu'il avait en tête après la tour.

Pendant les 30 ans qui suivirent, Eiffel vécu et travailla dans la tour qui porte son nom, ce furent sans aucun doute les années les plus créatives et satisfaisantes de sa vie. Il se dédia à d'autres passions qu'il avait laissé de côté pendant longtemps : la météorologie, l'aérodynamique et les télécommunications.

Le 27 décembre 1923, Gustave Eiffel mourra chez lui à l'âge de 91 ans. Bien qu'Eiffel était très fier de sa tour, parfois il avait l'impression que la célébrité extrême de ce monument colossal condamnait au silence les autres succès qu'il avait mené à terme en tant qu'ingénieur et de chercheur.

Quand Eiffel donna le nom de sa famille à la tour, il le fit dans un élan de fierté. Mais avec le temps, le nom et le monument formèrent plus qu'un et les gens commencèrent à oublier qu'il y a un homme derrière cette œuvre magistrale, se tenant dans l'ombre de son incroyable création.

C'est pour cela que la Tour Eiffel, bien que ce soit son succès le plus important, a toujours été au cœur de sentiments contraires. Aujourd'hui, les disciples, les fans et admirateurs des œuvres de cet architecte renommé luttent pour que l'on se rappelle d'Eiffel, l'homme innovateur qui a offert à l'humanité beaucoup d'infrastructures qui bénéficient aujourd'hui aux Français et au million de visiteurs.

LÉGENDE DE LA TOUR EIFFEL

Parmi les nombreuses légendes qui entourent le célèbre monument, il y en a une en particulier qui me paraît curieuse et digne de mention dans cet article : la légende tient ses origines d'un reportage réalisé en 1965 intitulé "Les suicides de la Tour Eiffel", dans lequel est expliqué que beaucoup de gens utilisent la tour pour se suicider, au sautant dans le vide. Parmi cette tendance de plus en plus croissante et ténébreuse, nous avons trouvé une personne qui y a miraculeusement survécu.

Ce cas incroyable fut celui d'une jeune de 17 ans au coeur brisé, du nom de Christiane, qui sauta de la tour en novembre 1964. La jeune fille était venue à Paris quelques mois auparavant, de Normandie, avec le rêve de vendre des parfums, cependant loin d'accomplir son rêve elle trouva un boulot en tant que domestique. À cet instant elle rencontra un jeune homme dont elle tomba amoureuse et lui offrit sa main, mais peu de temps avant le mariage le garçon brisa sa promesse.

Tour Eiffel

Selon la légende, ce jour-là Christiane alla à la Tour Eiffel, pris l’ascenseur jusqu'au deuxième niveau mais la balustrade était trop haute pour pouvoir la passer, alors elle descendit au premier. Après avoir marché en cercles pendant une heure et demie, soudainement, devant la vue de nombreux étonnés, elle passa la balustrade et sauta dans le vide, atterissant 182 mètres plus bas, sur le capot d'une Renault Dauphine. Elle se cassa juste la jambe, la voiture lui servit de par-choc et lui sauva la vie grâce au toit de celle-ci qui s'interposa entre elle et le sol. Cependant, la légénde ne raconte rien sur le propriétaire du véhicule.

"Je n'ai rien ressenti après avoir sauté", dit-elle.

L'histoire, qui est un fait réel, s'est converti en légende au moment ou un tournant inespéré s'y est ajouté, on raconte que la jeune fille se maria par la suite au propriétaire de la voiture, mais personne n'en sait plus. Que ce soit vrai ou alors que ce soit un maquillage complet de la vraie histoire lui donne cette touche de mystère que gardera toujours ces grands pieds de fer qui soutiennent ce monument colossal.

L'idée de passer le Nouvel An à Paris vous séduit? Alors ne manquez pas de lire cet article!

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Donnez votre avis sur cet endroit !

Connaissez-vous Tour Eiffel ? Donnez votre avis sur cet endroit.

Donnez votre avis sur cet endroit !

Voir plus d'endroits de cette ville


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !