Advertise here

Basilique du Sacré-Cœur


  - 1 avis

Basilique du Sacré-Cœur

Traduit par Marie Traissac — il y a 1 an

Texte original par Patricia Saiz Díaz

Basilique du Sacré-Cœur

Source

La Basilique du Sacré-Cœur est une église parisienne catholique d'art roman ainsi qu'un lieu d'intérêt, qui trône sur la butte Montmartre, le point culminant le plus haut de Paris.

Basilique du Sacré-Cœur

Source

Cette église du XIXè siècle fut conçue par l'architecte Paul Abadie (mort en 1884, alors que seulement les fondations avaient été réalisées) dans un style architectural romano-byzantin. Sa première pierre fut posée en 1875, et elle fut construite avec la participation directe du gouvernement de la Troisième République pour commémorer la fondation du nouvel État français dont les lois furent inscrites à la Constitution cette année-là. Le Sacré-Coeur a aussi été pensé comme un monument public pour rendre hommage aux nombreux citoyens français qui perdirent la vie lors de la guerre franco-allemande et ses conséquences, c'est-à-dire La Commune de Paris de 1871. Cependant, cette basilique ne fut pas terminée avant 1914 et n'ouvra officiellement ses portes qu'en 1919, après la fin de la Première Guerre Mondiale, qui fut ironiquement considérée par de nombreux Français comme une vengeance suite à la défaite de la France pendant la guerre franco-allemande.

Basilique du Sacré-Cœur

Source

Cet endroit est traditionnellement associé avec la décapitation du patron de la ville, saint Denis, au IIIè siècle. La légende raconte qu'après avoir été assassiné, l'évêque Denis aurait ramassé sa tête tranchée et l'aurait emmenée jusqu'au sommet de la butte. Plus récemment, pendant la Commune de 1871, des centaines d'habitants se réfugièrent dans les mines de craie de la butte Montmartre, et furent enfermés dedans à jamais lorsque les troupes du gouvernement firent exploser à la dynamite les sorties.

La construction de la basilique fut payée par souscription nationale. Son iconographie est clairement nationaliste : un portique à trois arches surmonté de deux statues équestres de bronze de saints français, Jeanne d'Arc et le roi Saint Louis, réalisées par H. Lefebvre. Même l’impressionnante cloche Savoyarde est de nature nationaliste, car la Savoie s'est unie à la France pas plus tard qu'en 1860. Faite à Annecy en 1895, il s'agit de l'une des cloches les plus lourdes au monde, pesant environ 19 tonnes.

Basilique du Sacré-Cœur

Source

Le Sacré-Coeur est fait de pierres de la carrière de Château-Landon (Seine-et-Marne), un matériau résistant aux gelées grâce à son calcite, qui devient donc blanc calcaire avec le temps.

Depuis 1885, lorsqu'il fut construit en partie, l'Eucharistie (une hostie consacrée que les Catholiques considèrent comme le corps et le sang du Christ pendant la messe) a toujours été montrée sous surveillance sur l'autel principal. L'adoration perpétuelle de l'Eucharistie n'a cessée de croître dans la Basilique depuis 1885. L'autel en bronze a été fait selon celui de l'abbaye de Cluny en Bourgogne.

Dans l'abside, la mosaïque du Christ en gloire, conçue par Luc-Olivier Merson en 1922 est l'une des plus grandes au monde. Elle représente le Christ adoré par la Vierge Marie, Jeanne d'Arc et l'archange Michel.

La doctrine du Sacré-Cœur fut promulguée par le Pape Pie IX en 1856, suite aux supplications pressantes des évêques français.

Basilique du Sacré-Cœur

Source

Le Sacré-Cœur a beaucoup en commun, tant du point de vue historique qu'architectural avec la Basilique de Notre-Dame de Fourvière à Lyon. La Basilique du Sacré-Cœur est inspirée de la Cathédrale de Saint-Front à Périgueux en Dordogne, une église romane voûtée que l'architecte avait restauré.

Basilique du Sacré-Cœur

Source

Le portique principal comporte deux grandes portes en bronze avec des dessins de feuillage. L'intérieur de la Basilique du Sacré-Cœur est assez sombre, excepté les mosaïques d'or qui brillent depuis l'abside. La nef et le transept forment une croix grecque à branches égales, avec une grande coupole (83 mètres de hauteur) à la croisée du transept. Dans l'immense chœur, 11 arcs moyennement grands supportent une large voûte.

Basilique du Sacré-Cœur

Source

Si vous montez en haut de la coupole, vous pourrez avoir une excellente vue sur Paris. À 271 mètres perché sur la butte Montmartre, il s'agit du point de vue le plus haut après la Tour Eiffel et rien que de monter dans la coupole vaut le coup. La coupole est soutenue par 80 colonnes, chacune surmontée d'une capitale différente.

La crypte contient des statues de saints et une relique que certains pensent être le Sacré-Cœur du Christ.

Dans la partie arrière de l'enceinte se trouvent un jardin méditatif et une fontaine.

Basilique du Sacré-Cœur

Source

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Donnez votre avis sur cet endroit !

Connaissez-vous Basilique du Sacré-Cœur ? Donnez votre avis sur cet endroit.

Donnez votre avis sur cet endroit !

Voir plus d'endroits de cette ville


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !