Advertise here

La Manga


  - 2 avis

Une plage idyllique

Publié par Eliette Fritsch — il y a 5 ans

C'est la plage au sud-est de l'Espagne à laquelle j'allais tous les week-ends et dont je ne me lasserai jamais. De jour comme de nuit, son sable effleurait mes pieds et le ciel se reflétait dans son eau presque turquoise. La Manga, qui n'était qu'un morceau de terre longeant les côtes il y a alors une cinquantaine d'années, est devenue au fil du temps un lieu touristique. Sa route centrale bondée aux heures de pointes est entourée de part et d'autre d'hôtels, d'appartements et de supermarchés. Après avoir traversé ces embûches, nous arrivons enfin sur ce lieu magique, mais le choix s'offre à nous : soit aller à Mar Menor, soit Mar Mayor, à savoir la Mer Méditerranée. Le premier serait pour les personnes cherchant le calme et la tranquillité. Étant un espace quasiment fermé, aucune vague n'inonde la rive, mais l'eau s'avère particulièrement salée et chaude en plein été. Le soleil caché par les immeubles, c'est un endroit idéal pour faire une sieste le matin. Le mauvais temps est très rare, mais il peu hélas arrivé.

une-plage-idyllique-ea877907791e79c67037

En revanche, l'autre coté se révélait divin pour moi et tous les souvenirs que j'en ai resteront immergés dans mes pensées. Suite à ma soif d'aventures et mon intrépidité, j'avais un jour décidé de prendre le dernier bus un jeudi soir pour sortir à Cabo Palos où tous les jeunes espagnols sortent en période estivale, puis dormir sur la plage. En effet, n'ayant pas eu de compagnon et la culture espagnole étant différente à ce sujet, je n'avais pas l'opportunité de pouvoir dormir dans une des maisons de mes amis. En revanche, j'avais tout de même la chance qu'un d'eux veuillent bien m'accompagner quelques heures. Quoi de plus paradisiaque que d'être couché sur le sable à 5h du matin à regarder les étoiles filantes en charmante compagnie? L'aube surgissait et le soleil se levait alors peu à peu. Je pouvais admirer ce lever du soleil sur la mer, malheureusement couvert par une légère couche de nuages, mais toujours somptueux. Les plus courageux venaient marcher ou courir le long de l'eau ou promener leur chien. Ce moment doit être le meilleur de la journée avec cette fraîcheur matinale et cette sérénité.

une-plage-idyllique-0c07e09e16e6db7ac3fb

La chaleur commence à se faire sentir et je cherchais un endroit où finalement dormir. Les coins d'ombres se font rares sur cette partie de La Manga, c'est pourquoi je suis allée de l'autre coté. Dans l'après-midi la canicule est à son comble et la protection est obligatoire afin d'éviter de se transformer en « guiri ». Entre 15h et 18h la plage remplie de vacanciers sous leurs parasols et sur leurs chaises longues se vide tout doucement, la majorité allant manger et faire la sieste.

une-plage-idyllique-14ff6b0f5b7a3d835955

Plus tard on peut en profiter pour jouer une partie de volley, de football ou de « palas », c'est-à-dire les raquettes de plage, ou tout simplement bronzer entre amis. Les petites vagues nous attirent également à venir y entrer et se laisser aller avec elles. Cette eau bleue permet aussi de se rafraîchir et découvrir quelques poissons. Ensuite, la chaleur baisse à nouveau tout doucement et devient plus agréable.

une-plage-idyllique-ec60e06e149cbb3db3dd

On peut remarquer la joie de vivre qui règne parmi les touristes et les espagnols. Ce lieu s'avère éminemment idyllique pour passer ses vacances, se reposer, sortir, ou profiter avec ses amis.

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

La Manga

Traduit par Océane Kowalski — il y a 2 ans

Texte original par Maika Cano Martínez

Introduction

La plage de La Manga se trouve sur le littoral de Murcie. C'est l'une de mes plages préférées, et pas seulement de Murcie mais de l'Espagne. La partie sud de la plage appartient à Carthagène et la partie nord à San Javier, deux communes différentes de la région de Murcie.

Pour ceux qui ne sont pas de Murcie, que vous soyez Erasmus ou non, si vous êtes à Murcie je vous encourage à y aller, car vous ne le regretterez pas.

Données géographiques, population et un peu d'histoire

La Manga est une espèce de langue de terre, pas très large, mais suffisamment pour qu'il y ait une route principale et des habitations tout au long de la route. Elle a une longueur de 22 kilomètres, à partir de la fin de Cabo de Palos jusqu'au début des salines de San Pedro del Pinatar. Il y a 17 000 habitants recensés, mais en été il y a environ 200 000 personnes à La Manga. Imaginez le changement entre l'hiver et l'été pour ceux qui y habitent toute l'année...

Il y a quelques décennies La Manga était un espace naturel, avec des plages vierges et sans bâtiment. Mais dans les années 60, la famille Maestre, dirigée par Tomás Maestre, a acquit la majorité des terrains de La Manga et a commencé à construire des bâtiments. La ville est passé de 15 habitations en 1970 à plus de 4 730 en 1981. Le changement a été trop important. D'ailleurs à chaque fois que nous y allons, mes parents me racontent que quand ils y allaient étant jeunes et qu'il n'y avait pas de maisons, s'acheter une maison n'était pas cher quand le boom a commencé, et maintenant ils s'en veulent car elles sont très chères. Aujourd'hui, La Manga est complètement urbanisée, il reste seulement quelques petits vestiges de son passé, surtout au début et à la fin de la ville.

C'est la seule plage d'Espagne qui possède une mer différente de chaque côté : à l'ouest il y a la Mar Menor et à l'est la mer Méditerranée. À la base, il y a très très longtemps, la Mar Menor était une baie ouverte sur la mer Méditerranée, jusqu'à ce que la langue de terre qu'est La Manga se forme, et la Mar Menor est restée une lagune fermée. La Mar Menor et la mer Méditerranée communiquent à La Manga à travers les gorges, ce sont des canaux qui croisent horizontalement La Manga, et en plus de communiquer, c'est là que se produit l'échange d'eau entre les deux mers. Il y a plusieurs gorges naturelles, et une artificielle.

La Manga

Source

La Manga est une plage, mais elle se divise en autres plages sur ses plus de 20 kilomètres. Les plus connues sont les suivantes : Playa de los Alemanes, Playa de Marchamalo, Playa de las Sirenas, Playa de Puerto Bello, Playa de Entremares, Playa Chica, Playa del Pedruchillo, Playa del Ciervo, Playa Galúa et Playa La Veneziola.

En ce qui concerne les quartiers, les plus connus sont : El Pedruchillo, Las Sirenas, El Galán, Los Castillos, Veneziola, Monteblanco, Oasis, Manga Beach ou Pirámides.

La Manga

À La Manga il n'y a pas seulement des plages et des quartiers, mais il y a également plusieurs îles ou îlots dans chacune des mers de cette plage. Dans la mer Méditerranée on démarque la Isla Grosa et le Islote del Fallarón, qu'il y a à côté. Vous pouvez voir un monument dédié à cette île sur l'un des rond-points qu'il y a sur la route qui va jusqu'à Molina de Segura, une fois passé le quartier du campus d'Espinardo. Et la Isla de las Hormigas est l'autre île de La Manga qui se trouve dans la mer Méditerranée.

Alors que dans la Mar Menor, il y a un grand nombre d'îles, auxquelles il est plus facile d'aller. C'est fréquent d'y aller d'excursion en bateau. Les îles les plus remarquables sont celles de la Perdiguera, la Isla del Barón, et la Isla del Ciervo.

La Manga

La route qui parcoure La Manga est la "Gran Vía". C'est une route à double sens et avec une voie pour vélo et un trottoir pour piétons. Cependant, c'est beaucoup de kilomètres pour une seule route et en été, surtout en fin de semaine, il y a des bouchons, et on met du temps à entrer ou à sortir de La Manga. C'est pourquoi je vous recommande de ne pas prendre la voiture en fin de semaine en été, et évitez les heures de pointe, sinon vous allez mettre plus de temps à parcourir La Manga que d'aller de La Manga à Murcie! La Gran Vía communique également avec la majorité des quartiers qu'il y a de chaque côté.

Quartiers, commerces et lieux d'intérêts

À la suite, je vais faire une liste des lieux les plus connus à La Manga, que ce soit les quartiers, les chiringuitos (bar de plage), les zones commerciales, les discothèques, etc. La liste est ordonnée par situation géographique à partir du km 0 après Cabo de Palos, jusqu'à la fin de La Manga. Je vous ferai également un petit résumé des lieux qui peuvent vous intéresser un peu plus.

  • Entremares. Ici il y a l'hôtel Entremares. Sur la plage de la mer Méditerranée il y a un chiringuito assez populaire qui s'appelle "Lolitas".
  • Quartier de las Sirenas. En réalité il y a 3 quartiers de Las Sirenas mais ils se trouvent tous à côté, c'est pourquoi si vous ne vivez pas là, vous ne faites pas la différence. J'y ai passé un été, et tout ce que je peux vous raconter est positif. J'adore le quartier, car les maisons sont de plain-pied, blanches, elles ont généralement une piscine communautaire au milieu et l'entrée possède une clôture blanche et c'est très méditerranéen. En plus, il y a de nombreux commerces (boulangeries, magasin de friandises, agences immobilières, supermarchés... ) c'est pourquoi vous avez tout à portée de main et vous êtes proches de Cabo de Palos et de la Plaza Bohemia et Cavanna. Vous pouvez y aller à pied. J'adore également sa plage.
  • Gola de Marchamalo. Dans ce quartier aussi il y a quelques boutiques, un petit marché de livres, et une zone de jeux gonflables pour les enfants. Cependant, comme il se trouve à côté du canal, ça ne sent pas bon.
  • Quartier Cavanna. Ici vous avez plusieurs installations utiles, comme une succursale de la banque Cajamurcia, un bureau de postes, une confiserie "La Colegiala" (ils font les meilleures tablettes de chocolat), la bibliothèque de La Manga, et un petit hôpital.
  • Plaza Bohemia. Cette place est l'une des plus fréquentées de La Manga, car elle possède des restaurants, des pizzerias, des marchands de glace, des boutiques de bikinis et de vêtements, des stands ambulants de bijou de fantaisie et d'autres articles. Ils font aussi des concerts dans ce quartier. En ce qui concerne les lieux pour manger, je vous recommande la pizzeria Rembrandt qui est la plus connue de La Manga et qui possède également un autre restaurant au port de Tomás Maestre; et quelque chose de moins cher serait "Mortadelo", c'est le restaurant typique où ils préparent des hamburgers, des sandwiches, des frites et des hot-dogs, ce n'est pas cher, la nourriture est bonne et il y a une terrasse qui donne sur la plage.
  • Monteblanco. C'est un quartier résidentiel qui se trouve dans la partie la plus haute de La Manga, sur une espèce de mini montagne, et par conséquent il y a les meilleures vues de toute la ville. Mon amie a une maison là et c'est ce qu'il y a de mieux. Il y a également des restaurants dans la partie qui donne sur la Mar Menor. Les maisons sont blanches, et c'est un quartier très mignon, mais il faut monter et descendre les côtes. Près de là se trouve l'hôtel Galúa, on dirait qu'il se trouve dans un isthme, et on dirait aussi qu'il sépare la partie de La Manga de la mer Méditerranée en deux.
  • De plus avant d'arriver à Monteblanco, dans la partie de la Mar Menor, il y a deux chiringuitos, mais je vous recommande le chiringuito "Dos Mares" car j'y suis allé plusieurs fois la nuit et c'est génial. Il y a de nombreuses tables dans le sable, avec une bougie sur chaque table, et une espèce de parasol en paille de style hawaïen. Il y a différents types de cocktails et de boissons, même s'ils ont également des snacks pour manger ou pour dîner. Je vous recommande le cocktail "Cocoloco".

  • Le Zoco. Ce quartier de La Manga est plus large, et c'est l'une des plus grandes zones commerciales que vous pouvez trouver, même si je ne suis pas en train de vous dire qu'il y a un Zara ou quelque chose de ce style. Il s'appelle le Zoco, à cause de la place qu'il y a et qui est de style arabe. Sur la place il y a des restaurants, des marchands de glace, des pubs, des quincailleries et des magasins qui vendent des accessoires et des articles pour la plage. Il y a également une station à essence qui possède une Telepizza (une chaîne espagnole de pizzerias dans laquelle je vous recommande de goûter la pizza "Barbecue" et la "Spiro Dog").
  • Quartier de los Castillos. C'est l'un des quartiers les plus chers, mais c'est également l'un des plus jolis car les bâtiments ont la forme de châteaux. L'inconvénient c'est que parfois ça sent mauvais. (Pour que vous vous situiez c'est au kilomètre 5 de La Manga).
  • Quartiers de Manga Beach, Esmeralda, El Galán et Pirámides. Manga Beach, avec Las Sirenas et Los Castillos, sont mes quartiers préférés pour passer l'été. Le quartier de las Pirámides s'appelle ainsi car il y a un bâtiment avec une forme de pyramide. Tout près se trouve l'école nautique de La Manga.
  • Le quartier de El Pedruchillo, El Pedrucho et Hawaii. C'est où La Manga est la plus fine, et la promenade est spectaculaire, car les deux mers se voient plus près que jamais, ayant presque sur la même vue la Mar Menor et la mer Méditerranée. Si vous allez dans ce quartier pour le lever ou le coucher du soleil, vous vous en souviendrez pour toujours.
  • La Manga

  • El Paquebote. Il se trouve à hauteur du kilomètre 9. C'est un restaurant qu'il y a au bord de la Mar Menor, qui a la forme d'un bateau. Ici ils préparent l'un des meilleurs calderos. Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un caldero, je dirai que c'est un plat typique de la région de la Mar Menor et mon plat préféré. Le caldero est un plat dont l'ingrédient principal est le riz. Il se prépare dans un bouillon qui se fait avec les restes de poisson et avec des nyoras (petits poivrons rouges). Une fois sur la table, on l'accompagne avec de l'aïoli, c'est délicieux. Ce plat est assez cher, si on le commande avec un hamburger. Parfois il faut le réserver, car ça met du temps à le préparer, mais je vous assure que ça en vaut la peine, ça fait partie de la gastronomie de Murcie.
  • Le port de Tomás Maestre. On se trouve déjà au kilomètre 10 ou 11 de La Manga. Ce quartier est célèbre pour son port sportif, dans lequel il y a des restaurants en bord de plage, et pour le pont qu'il y a et qui s'élève de temps en temps pour laisser passer les bateaux. Si vous y allez en voiture et que le pont s'élève, vous devrez attendre 20 minutes, au début ça vous plaira de le voir, mais ensuite vous penserez que c'est barbant. Depuis le pont il y a de jolies vues des maisons qui se trouvent au bord du canal.
  • Veneziola. C'est le dernier quartier important de La Manga. Les appartements ici sont plus neufs, mais c'est plutôt un quartier pour se relaxer, car il n'est pas très éloigné de l'agitation de La Manga. Dans ce quartier se trouve l'un des chiringuitos ou pubs les plus jolis que j'ai vu, le Collado Beach, dont je vous ai déjà parlé dans une autre publication. Et pour terminer le trajet, il faut aller au "Puente de la Risa" (il s'appelle vraiment comme ça, il y a un panneau qui le dit! ). C'est un petit pont qu'il y a dans le quartier de Veneziola, connu pour sa hauteur, c'est pourquoi en passant en voiture vous sentirez des chatouilles dans le ventre. C'est bête, mais j'adore!

La Manga

La Manga est également sortie dans des films. Il ne s'agit pas de supers productions, mais au moins on connaît les protagonistes. Les films qui ont été tournés ici sont : "La vida sigue igual" joué par Julio Iglesias, et "Un lugar de La Manga", joué par Manolo Escobar et Concha Velasco.

Discothèques et où sortir

La Manga complète son offre touristique avec quelques endroits où sortir faire la fête. Il n'y en a pas beaucoup, mais on les apprécie.

  • La Zeta. C'est la plus grande discothèque de La Manga. Elle se trouve au kilomètre 1, assez éloignée de la Gran Vía de La Manga, c'est pourquoi en général on y va en voiture. J'aime assez ses installations, car c'est comme une espèce de chiringuito géant qui donne sur la plage, avec une zone de discothèque, et avec des transats et des chaises sur le sable de la Mar Menor. On peut y aller aussi bien la nuit que l'après-midi.

    Y aller le dimanche après-midi est très fréquent. Il est courant de commander un melon ou une pastèque avec de l'alcool, pendant que vous êtes à la plage avec vos amis; et les plus chanceux arrivent en bateau ou en jet-ski au Zeta. Ce que je n'aime pas c'est la zone de baignade, car de nombreuses fois j'ai trouvé une grande quantité de méduses au bord, c'est pourquoi parfois ce n'est pas agréable d'être sur la plage à bronzer et de ne pas pouvoir se baigner. Je n'aime pas non plus la fréquentation de la plage, il y a de nombreux Monsieur Muscles qui y vont seulement pour s'exhiber. Il faut arriver tôt si vous voulez avoir un transat ou des chaises, sinon l'autre option c'est de s’asseoir sur votre serviette sur la plage.

    La fête nocturne n'est pas mal. J'ai arrêté d'y aller à cause du type de fréquentation, et car je vais plutôt à Mamaluna et au Bongo. Il y a la fête presque toutes les nuits, mais selon le jour de la semaine vous paierez ou non. Lorsqu'il faut payer l'entrée, en général c'est environ 10 euros, avec une boisson comprise. Vous pouvez faire un botellón à l'extérieur de la discothèque avant d'entrer. La fête commence généralement à minuit, et termine à 6 ou 7 heures du matin.

    Il y a un parking privé, bien que selon le jour, il faut payer pour pouvoir s'y garer, et d'autres jours il n'y a pas de parking, mais il y a une zone proche où on peut laisser la voiture.

  • Bongo bar. Ce pub se trouve vers l'hôtel Cavanna, à hauteur du kilomètre 3. C'est notre option préférée avec mes amies, après Mamaluna. Le pub possède une zone intérieure avec une ambiance un peu plus discothèque, et une terrasse extérieure. Selon le jour, l'entrée peut être gratuite mais avec une consommation minimum obligatoire (environ 3 euros). Il y a pas mal de personnes ayant la vingtaine, la musique est celle sur laquelle on danse généralement (certaines nuits il y a des nuits spéciales de musique latine) et en général, l'espace du bar vous permet de danser sans avoir à donner des coups de coude aux autres. Il y a également une espèce d'estrade. En général ça ferme tôt, vers 3 ou 4 heures du matin.

    Avant d'aller au Bongo, vous pouvez faire un botellón à l'extérieur, bien que je ne vous le recommande pas car de temps en temps il y a la police; ou aller dans les bars qu'il y a juste en face et commander quelques verres. Les bars que je vous recommande et qui sont les plus fréquentés sont : "Jimmis" et "El Barón de la Birra".

  • Quartier du Zoco. Il y a de petites discothèques et pubs, mais c'est pour les mineures et ils ne sont pas très fréquentés par les gens de notre âge. Malgré tout, pour aller prendre un verre en semaine, c'est bien.
  • Mamaluna. Même si ce n'est pas à La Manga mais à Cabo de Palos, c'est l'option la plus courante pour les jeunes qui passent l'été à La Manga. Vous pouvez trouver plus d'informations sur ma publication dédiée à Cabo de Palos ou ici

Je vous recommande d'aller à ces lieux en bus (le bus va aussi à Mamaluna), car si vous y allez et que vous buvez, la voiture n'est pas une option et en plus, la police fait des contrôles fréquents sur la route.

Opinion et conseils

Comme je vous l'ai dit au début de la publication, c'est l'une de mes plages préférées, je l'apprécie beaucoup et j'ai énormément de souvenirs. De quand j'étais petite et que je jouais sur le sable à la plage, profitant des vagues de la mer Méditerranée, à mon passage à l'adolescence avec mes promenades au Zoco et mes après-midis à la plage avec mes amis, à ma majorité où c'était plus l'époque des discothèques au Zeta et au Mamaluna, jusqu'à ce que j'atteigne la vingtaine, époque plus calme, où je préfère un bon dîner au bord de la mer, un chiringuito, et profiter de la plage le matin. Ce qu'il y a de bien avec La Manga, c'est que vous pouvez passer toutes les étapes de votre vie ici sans vous ennuyer, car elle offre des activités et il y a des zones pour tous les âges.

La Manga

C'est mon lieu préféré de tout Murcie, c'est pourquoi quand j'ai ramené à Murcie deux amies d'Erasmus, une japonaise et une taïwanaise, nous avons été à La Manga en pleine période de Noël, mais ça valait le coup car elles ont adoré, et moi aussi, car la plage de Strasbourg commençait à me manquer.

Quant à quelle plage choisir, la Mar Menor ou la mer Méditerranée, ça dépend. Mais si vous pouvez, se baigner dans la Méditerranée est beaucoup mieux. Les plages de la Méditerranée sont beaucoup mieux que celles de la Mar Menor, selon moi, et en plus elles ont plus de vagues, l'eau a tendance à être plus propre, les bancs de sable sont plus grands et l'ambiance est beaucoup plus juvénile et divertissante que la Mar Menor.

Cependant il y a aussi des avantages à la Mar Menor. En été La Manga est très fréquentée, et parfois il est nécessaire d'aller à la Mar Menor pour avoir plus de tranquillité, car il y a moins de monde. De plus, on raconte que l'eau de la Mar Menor est bonne pour les personnes âgées (je ne sais pas si c'est pour les os ou quelque chose de ce genre, mais elle est bonne pour quelque chose). Il y a moins de vagues, je dirais même zéro vague, c'est pourquoi pour ceux qui y vont avec de petits enfants ou pour les personnes âgées, c'est une zone plus appropriée, et la baignade est plus tranquille. L'eau est plus chaude, même si à Murcie on a l'habitude de dire que c'est parce qu'on fait pipi dans la Mar Menor, mais je ne crois pas que ce soit pour cela.

Vous pouvez aller y passer la journée depuis Murcie, Carthagène ou Alicante, ou encore mieux, vous pouvez louer une maison durant quelques jours et profiter plus longtemps de la zone. En ce qui concerne le fait de louer une maison ici, c'est assez facile, bien que ça dépende de l'époque. En plein mois d'août je ne le recommande pas (si vous êtes jeunes comme moi et que vous ne pouvez pas vous le permettre, sauf si c'est avec votre famille) car les loyers sont très chers, et c'est rempli de monde. En août le loyer est d'environ 1 200 euros pour une maison d'une chambre, la première quinzaine d'août. Et pour trouver quelque chose vous devez y aller avant juin (c'est plus facile et moins cher la seconde quinzaine d'août).

Alors qu'en juin ou juillet, les prix baissent de moitié, et il y a une plus grande offre d'appartements à choisir. En plus, il n'y a pas de raison que ce soit une semaine, pendant ces deux mois vous pourrez facilement trouver des appartements qui se louent à la semaine et même à la journée à très bon prix, car les propriétaires les gardent vides, et n'importe quelle rentrée d'argent est bonne à prendre, alors qu'en août ils savent qu'ils partent vite.

Une autre option, pour les plus chanceux, c'est d'aller dans l'un des nombreux hôtels qu'il y a à La Manga (Hotel Los Delfines, Hotel Cavanna, Hotel Galúa, Hotel Entremares…), mais il se passe la même chose qu'avec les maisons, en août ils sont complets et ils sont très chers.

Et finalement, l'option la plus économique et la moins agréable, c'est le camping Caravaning La Manga où il y a une zone camping et des bungalows. Il se trouve sur l'autoroute de La Manga, à quelques kilomètres de la ville et en face du parc naturel de Calblanque, qui possède de merveilleuses plages vierges. Vous pouvez consulter la disponibilité, les services qu'il offre et les tarifs ici.

Activités nautiques

Avec les jolies plages qu'il y a, et avec les deux mers, vous pouvez faire tout type de sports et d'activités nautiques.

  • Voile
  • Canoë
  • Surf
  • Kitesurf
  • Plongée
  • Banana
  • Windsurf
  • Kayak, etc.

Ces activités ou sports, vous pouvez les faire par vous-même ou dans n'importe quelles écoles nautiques qu'il y a à La Manga.

Le futur de La Manga

En ce qui concerne le futur de La Manga, je ne suis pas devin, mais on prévoit deux changements importants. Le premier changement, moins important que le second, c'est qu'ils sont en train d'essayer de connecter La Manga avec la plage de Lo Pagán par la route (donc la fin de La Manga avec la dernière plage de la Mar Menor). Cependant il y a de nombreux refus à ce que ce projet se fasse, car il y aurait plus de circulation dans cette zone, mais la nouvelle prend de plus en plus d'ampleur. Pour le moment, pour aller jusqu'à Lo Pagán et cette zone, il y a un ferry qui se prend au port de Tomás Maestre.

D'un autre côté les scientifiques disent que dans quelques décennies La Manga va disparaître, à cause du changement climatique et de la montée du niveau de la mer. Pour la plupart des habitants de Murcie ça nous paraît étrange que cela puisse arriver, car on ne peut pas imaginer Murcie sans La Manga, et toute la quantité de maisons et de commerces submergés par la mer. Mais on croise les doigts pour qu'une telle tragédie n'arrive pas.

Comment s'y rendre

Pour aller à La Manga depuis Murcie vous avez deux options : y aller en bus ou y aller en voiture.

En bus, la meilleure compagnie pour aller à La Manga et que je prends tout le temps est Lycar. Les horaires dépendent de l'époque de l'année, les horaires d'été sont plus larges. Pour les consulter vous pouvez le faire depuis Internet sur la plage web de Lycar, ou depuis la station de bus de Murcie qui se trouve à San Andrés ou à travers sa page web.

Pour aller de Murcie à La Manga en voiture, ce n'est pas difficile, mais vous mettrez entre 40 minutes à 1 heure pour y arriver, selon le trafic qu'il y aura. La meilleure façon d'y aller est d'accéder à la A-30 depuis Ronda Norte en direction de Carthagène. Rester sur cette route jusqu'à ce que vous voyez la sortie 180 pour vous introduire sur la E-15/AP-7 en direction de E-15 "La Manga". Plus tard il faudra prendre la sortie en direction de MU-312 El Algar/Cabo Palos/La Manga et ensuite passer sur l'autoroute de La Manga La Manga/RM-12 jusqu'à arriver à la Gran Vía de La Manga.

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Donnez votre avis sur cet endroit !

Connaissez-vous La Manga ? Donnez votre avis sur cet endroit.


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !