Advertise here

Parc Güell


  - 4 avis

Pleins les yeux au Parc Güell

Publié par Eliette Fritsch — il y a 4 ans

Ce somptueux Parc Güell sur le haut de sa colline, créé au début du XXè siècle par l'architecte Gaudi, est absolument remarquable. Il a réussi à créer un jardin où la nature est le mot d'ordre grâce à toute la verdure présente dans cet espace. Lorsqu'on passe le portail d'entrée, deux maisons paraissant en pain d'épice nous entourent. L'une est le magasin de souvenirs, et comme tout attrape-touristes, les objets sont chers. La seconde est la maison de Gaudi, mais il faut être prêt à attendre 45 minutes pour la visiter pour deux raisons : la petitesse de l'endroit empêchant toute une foule d'y entrer, et justement, ce nombre important de touristes. En somme, nous n'avons pas eu la foi de patienter si longtemps.

Pleins les yeux au Parc Güell

Ensuite, en face nous surgit les escaliers blancs. Au centre de ceux-ci se trouvent deux fontaines, l'emblématique salamandre et l'autre en forme de serpent.

Pleins les yeux au Parc Güell

Arrivé en haut, la « Sala Hipóstila» nous accueille avec ces 86 colonnes qui soutiennent la place supérieure. La légère inclination vers l'extérieur des colonnes externes et le profil ondulé de la corniche qui dépasse au-dessus, attribue un rôle fondamental dans la composition de l'entrée principal du parc.

Pleins les yeux au Parc Güell

Autour se sont encore des jardins fleuris que l'on peut admirer, et à la montée de nouveaux escaliers on peut contempler le banc ondulé en mosaïques et ses colonnes, où même les pigeons s'y plaisent.

Pleins les yeux au Parc Güell

Puis, arrive le moment tant attendu, atteindre l'endroit sûrement le plus connu du Parc Güell : ce magnifique banc coloré contournant toute la place avec une vue imprenable sur Barcelone et les maisons de Gaudi. Les photos et selfies foisonnent afin de marquer sa présence. Pour tout fan du film L'auberge Espagnol cet endroit est mythique, et revenir sur les traces de Romain Duris était un rêve pour moi, dorénavant accompli!

Pleins les yeux au Parc Güell

Toute la description précédente s'apparente à l'espace payant du parc, c'est-à-dire 8 euros l'entrée, mais qui en valent largement la peine, bien que le tour soit effectué seulement en 30 minutes.

Le reste du parc gratuit se dédie à un décor tout en verdure et de fabuleux chemins de promenades ou de courses pour certains. Certes, c'est un endroit rêvé pour faire du « running » mais pas très pratique pour zigzaguer entre les visiteurs. Malheureusement par la quantité de touristes, les pakistanais en profitent pour vendre leurs souvenirs en tout genre et d'autres pour jouer de la musique typiquement espagnole ou du saxophone, étant beaucoup plus agréable.

Pleins les yeux au Parc Güell

Le parc est accessible par plusieurs moyens : pour les plus courageux et prêts à affronter la montée, il est à 30 minutes à pieds de l'Hôpital Sant Pau. Sinon, l'option est de prendre le bus 24 depuis la Plaza Catalunya, dans la direction Carmell.

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Parc ou musée?

Traduit par Elise GUILBERT — il y a 3 ans

Texte original par Barbara Heitner

Le parc GÜell est incontestablement l'une des principales attractions de Barcelone. Avant de le visiter, je n'avais lu que des opinions positives, et en plus, tout le monde était épaté par le parc. C'est probablement pour ça que je me suis trouvé déçu après l'avoir visiter...

Parc ou musée?

On peut y accéder par la station de métro Vallcarca en prenant les escalators. C'était quelque chose! Je veux dire, je n'ai jamais vu des escalators dans les rues!

Parc ou musée?

Le parc en lui-même (je veux dire la zone verte où l'on peut entrer sans ticket et d'où l'on peut déjà voir le travail de Gaudí et le magnifique panorama sur la ville) pourrait être sympa si il n'y avait pas autant de touristes. Mais c'est comme ça. Ce n'est pas vraiment possible d'en profiter comme d'un parc. Il vaut mieux le considérer comme une attraction touristique, voire un musée. Si vous voyez les choses comme ça, vous pourrez apprécier. Mais ne vous attendez pas à autre chose!

Parc ou musée?

Parc ou musée?

Il y a aussi une zone aux monuments: pour y accéder, il faut acheter un ticket. En pleine saison, c'est impossible d'acheter le ticket et d'entrer directement. Normalement, on achète le ticket 2 ou 3 heures avant. Ce problème peut être résolu en passant par le site internet et en plus, vous pouvez économiser 1€ par ticket. Le prix pour accéder à la zone aux monuments est de 8€ (ou 7€ sur internet), ce qui me paraît cher pour un parc qui n'a pas été construit dans l'objectif d'être un musée ou quelque chose comme ça.

Parc ou musée?

Bien sûr, si vous avez toujours rêver de voir le caméléon de Gaudí, vous pouvez y entrer et vous ne le regretterez pas. De plus, je dois admettre que cette zone est sympa avec tous les travaux de Gaudí et je la recommanderais sans aucun doute si elle était gratuite mais je pense que visiter "la partie gratuite" du parc est déjà quelque chose et je mangerais juste une bonne paella après ça avec les 8€!

Parc ou musée?

Parc ou musée?

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Le triomphe du fantastique

Traduit par Elise GUILBERT — il y a 3 ans

Texte original par Emanuele Benetti

Lors de ma première visite à Barcelone, l'entrée du Parc Guell était encore gratuite (bien que limité à un certain nombre de visiteurs). J'étais tellement fascinée par cet endroit que je ne pouvais m'empêcher de tout prendre en photos. Séduite par ce parc enchanté, probablement le meilleur héritage que Gaudì a laissé à la ville, je ne l'aurais jamais quitté.

L'endroit est si spécial que ça prendrait toute une journée pour l'apprécier vraiment en ayant le temps. Mais ce n'est évidemment pas possible, à cause des milliers de gens qui visitent le parc chaque jour, malgré les 7€ d'entrée.

Le triomphe du fantastique

Cette décision a donné lieu à des critiques, étant à l'encontre de l'idée d'origine de Gaudí concernant son chef-d'oeuvre (le parc était destiné à être un espace public). Mais il faut bien dire que le parc Guell est loin d'être un parc normal, c'est un monument unique qu'il faut absolument préservé avec grand soin.

En effet, le parc GÜell est divisé en deux parties: le parc lui-même, qui s'étends sur un colline offrant des magnifiques vues sur Barcelone et la côte, et la zone aux monuments, située au pied de la colline et en pente. Cette zone est composée de certains monuments extraordinaires, certainement ceux qui reflète le mieux le fantastique et le génie de Gaudí.

Alors que la première zone est ouverte à tout le monde, la seconde nécessite un ticket. Si vous voulez la visiter, acheter votre ticket sur Internet est une bonne idée: www.parkguell.es/en/portada, si vous voulez éviter les files d'attente ou les mauvaises surprises les jours où il y a le plus de visiteurs (puisque le nombre de visiteurs est limité).

Le triomphe du fantastique

Je vous recommande de visiter le parc le matin, quand la foule qui débarque après le déjeuner n'a pas encore gâché l'atmosphère unique du lieu. Le meilleur accès au parc est probablement Sant Josep de la Muntanya, situé à 15 minutes à pieds de la station de métro Vallcarca. Le parc est par ailleurs accessible via des escalators, ce qui vous évite de grimper la majeure partie de la colline.

Avant même d'arriver à l'entrée de la zone aux monuments, vous aurez la chance d'admirer plusieurs vues magnifiques sur la ville. La silhouette immanquable de la Torre Agbar se détache du ciel, tout comme le superbe profil de la Sagrada Familia, qui semble sortir d'une jungle de pics et de grues. Les jours de beaux temps, presque toute la ville, même l'étendue bleue de la mer, s'offre à vous. Une fois passé l'entrée, un chemin tortueux et en pente vous amène à la zone aux monuments à travers la végétation luxuriante.

Le triomphe du fantastique

Arrivant très près des bâtiments du quartier Gracia, vous pouvez penser pendant quelques secondes que vous avez atterri dans un des contes de fées des frères Grimm. En effet, la maison située en face de vous semble être sortie tout droit du conte Hansel et Gretel. En fait, il s'agit de l'accueil pour les visiteurs du musée, imaginé par Gaudí. Son toit enchanté est un superbe exemple du trencadís, l'une des méthodes de décorations favorites de Gaudí, qui consiste à recouvrir les bâtiments avec des morceaux de poterie colorée. Dans la majorité des cas, le matériel était recyclé et fait à partir d'objets d'occasion.

Ces mêmes caractéristiques peuvent être observées sur l'autre bâtiment situé à côté de l'entrée principale du parc et qui se nomme la maison du gardien. Il accueille actuellement une section du Musée de l'histoire de Barcelone. Bien qu'il est possible d'avoir une vue spectaculaire sur les deux maisons depuis les caves artificielles situés en face d'elles, n'oubliez pas que le meilleur reste à venir.

Le triomphe du fantastique

En effet, un escalier monumental vous conduit vers un monument qui ressemble à un temple grec. Les escaliers en eux-même, valent le coup d’œil: habillé des décorations faîtes en trencadís, il est aussi composé de plusieurs sculptures colorés, parmi lesquels la célèbre fontaine salamandre, un des sujets favoris pour faire des photos (et pour la réalisation de souvenirs).

Le temple, appelé Sala Hipostila, est une forêt épaisse de 86 colonnes, légèrement inclinées, surmontées par un toit magnifique, composé de petits dômes et de quelques superbes décorations, qui sont une autre merveille de ce parc incroyable.

En montant les escaliers recouverts de mosaïques, vous vous arrêterez probablement pendant un moment avant d'atteindre le sommet. Depuis les dernières marches, vous pourrez apprécier une superbe vue de l'autre côté du temple, et par dessus tout, la série des ornements en mosaïques situé juste au dessus.

Le triomphe du fantastique

Finalement, en atteignant la partie supérieure du temple, vous arriverez sur une grande clairière appelée Plaza de la Naturaleza. Cette zone, qui fût le projet d'un des collaborateurs les plus proches de Gaudí, Josep Maria Jujol, est entouré par un banc, unique et coloré, caractéristique de la poterie utilisée pour le couvrir.

Le côté faisant face à la ville offre une vue spectaculaire, qui est sans aucun doute l'un des plus populaires paysages de Barcelone. Après avoir quitté cet zone en traînant les pieds, vous pouvez vous diriger vers l'entrée à travers une zone toute aussi fascinante, le Laudress' Porch. Prenant son nom de la statue représentant une blanchisseuse, le Laudress' Porch est une spectaculaire colonnade dont la structure est aussi élégante qu'originale.

Le triomphe du fantastique

Pour résumer, le parc Guell est vraiment un endroit unique, l'essence même de Gaudí et de son style. Bien qu'il faut faire un détour (et que désormais, c'est payant), je pense que ça vaut vraiment le coup de le visiter. Un voyage à Barcelone n'en serait pas un sans le visiter. Vous pouvez aussi vous interroger sur comment serait le parc si les travaux n'avaient pas été mis de côté en 1914. Eusebi Guell, le mécène le plus important de Gaudí, n'a peut-être pas eu la chance d'admirer le projet terminé, mais son nom est désormais lié à cet oeuvre-d'art qui sera encore admiré dans les siècles à venir.

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Le parc Güell

Traduit par Elise GUILBERT — il y a 3 ans

Texte original par Milky Way

Barcelone est un endroit très joli où voyager. Vous pouvez voir perdre et ne pas vous en plaindre, entretenir votre bronzage sur une belle plage, admirer des objets anciens et de l'art dans des galeries, tout comme du street art en centre-ville. Et comme si ça ne suffisait pas, le parc de Gaudí vous offre une superbe vue sur toute la ville de Barcelone. Allez-y! :)



Contenu disponible dans d'autres langues

Donnez votre avis sur cet endroit !

Connaissez-vous Parc Güell ? Donnez votre avis sur cet endroit.

Donnez votre avis sur cet endroit !

Voir plus d'endroits de cette ville


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !