Advertise here

Szentendre


  - 1 avis

Szentendre, la ville où le temps s'est arrêté

Traduit par Yassin Zu — il y a 2 ans

Texte original par Dóra Csatári

Bonjour à tous!

Voilà 3 années que je vis à Budapest et c'est à peine maintenant que j'ai décidé de visiter Szentenre et son marché de Noël. Tout comme dans le cas de Rómaipart (link), je regrette profondément d'être aussi en retard et de ne découvrir ce lieu qu'à la fin de mon séjour à Budapest. Je n'ai donc pas pu en profiter longtemps. Szentendre était de ces destinations que je savais que je visiterai tôt ou tard mais pour laquelle j'ai toujours procrastiné et je ne l'ai visitée que durant mon dernier semestre passé à Budapest.

szentendre-place-time-stopped-21f1f84f50

Source

Pour être honnête, si je l'avais visitée plus tôt, j'y serai retournée plus souvent. Aussi souvent que possible. Car à Szentendre, je me sens comme un personnage de fable ou de légende chevaleresque. l'arrière-plan ressemble à la cour d'un château d'une municipalité médiévale. Seulement les landaus manquent. La ville tout entière ressemble à la mini-maquette d'un conte. Du moins le centre, y compris la vieille ville. À plusieurs reprises, des amis et de la famille m'ont conseillé d'aller visiter Szentendre mais j'ai toujours sous-estimé cette recommandation et j'ai choisi de rester à la maison. J'avais tort, Szentendre est une ville absolument différente de Budapest et d'autres ville hongroises. Même si elle ne s'étend que sur une surface 40 km², son caractère et sa personnalité sont incroyable uniques et spéciaux.

szentendre-place-time-stopped-8090e582c0

Source

Tout ce que vous avez à faire pour vous rendre à Szentendre est de prendre le train régional, ligne H5 à Batthyány tér ou à Margit híd-Budai hídfő et vous relaxer jusqu'à ce que vous arriviez au terminus. L'abonnement mensuel BKK suffit pour atteindre la station Budakalász et à partir de là, vous devrez payer environ 400 forints hongrois au chauffeur pour un ticket supplémentaire. Quand vous quittez la ville en H5, des arbres, des collines, des forêts, des arbres fruitiers et des fermes commencent à apparaître à l'horizon. Le voyage vers Szentendre m'a rappelé de quand je voyageais à la campagne chez mes grands-parents ou chez moi à Cluj-Napoca. Je mentirais si je disais que la vie à Szentendre est similaire à celle en province car il y a peu de gratte-ciels, il y a un hôpital, quelques collèges comme la Officer Academy of Hungarian National Defence, le collège Kossuth Lajos et des bâtiments de la Budapest Business School. Szentendre possède un Centre culturel incluant aussi un théâtre. Malgré ces faits, je ne peux dire que Szentendre a été influencé par les modes occidentales et européennes ou qu'elle est en train de se moderniser. La ville est bien sûr en train d'évoluer et de se développer mais quand bien même, les aspects anciens que l'on privilégie plus dominent. Le temps s'est d'une certaine manière arrêté dans le centre-ville à partir du XVIIIe siècle. Et je pourrais très facilement tomber sous le charme des pavés et des bâtiments anciens majestueux.

szentendre-place-time-stopped-d460a9564b

Source

Le centre-ville se trouve à quelques minutes seulement de la station de train régional. Imaginez ce lieu comme une agglomération de rues piétonnières. Pas de voitures, aucun moyen de transport public dans le centre-ville. La vieille ville consiste en sept églises, (la plupart son catholiques romaines, grecques et orthodoxes), trois théâtres et au moins dix musées. C'est une petite ville mais très riche et "concentrée" en regard de son art et son histoire culturelle. Je ne pourrais comparer Szentendre à aucune autre ville que j'ai visitée dans ma vie parce que les maisons, les places, les échoppes des marchands sont complètement différents et uniques. Chaque maison et leur barrière ont une couleur différente. Les géraniums garnissent chaque fenêtre. La plupart se déplacent à vélo.

Bien sûr, de nombreux citoyens quittent Szentendre et déménagent à Budapest pour travailler ou étudier mais rentrer à la maison est pour eux encore un remède. Szentendre ralentit tout et tout le monde.

J'ai un peu lu à propos de cette ville car je suis intéressé par quel genre d'influences se croisent dans l'architecture et l'histoire de Szentendre, et j'ai découvert qu'en fait, au commencement, Szentendre était carrément une ville serbe. Voilà pourquoi on y trouve des églises orthodoxes. Des habitants hongrois, allemands et slovaques s'y sont installés à peine au début du XIXe siècle.

Szentendre est la ville aux "7 tours" dû à ses 7 églises. Les styles dominants dans son architecture sont le baroque et le rococo.

Szentendre, la ville où le temps s'est arrêté

Je visitais Szentendre en hiver, durant l'Avent. La vieille ville était plus particulière grâce à ses lumières multicolores, ses décorations de Noël, les sons envoûtants et des chants de Noël chantés en direct par des chorales et l'odeur du vin chaud et de la cannelle. Le premier arrêt durant ma promenade d'après-midi a été à l'usine de massepain Szamos. J'ai pu y observer la technique de production du massepain, comment les chocolats sont fourrés avec le massepain et bien sûr j'ai pu goûter plusieurs variétés de cette friandise. Il y a aussi une partie incorporée au musée où on peut goûter plusieurs sortes de desserts. Ils sont tous faits maison. Szamos était en fait un chocolat serbe et une fabrique de massepain alliés avec le travail d'un spécialiste danois du massepain. Plus tard, les recettes ont été un peu modifiées par un artisan hongrois et ses recettes sont aussi utilisées aujourd'hui. Ils proposent des massepains aux goûts citron, noix de coco, pistache, noix, orange, vanille, fraise... Je pourrais difficilement sélectionner lequel acheter ou goûter. J'ai acheté des bougies au massepain, des bougies de Noël pour décorer le sapin et des chocolats pour mes amis et ma famille comme souvenirs, et mes cadeaux ont eu beaucoup de succès.

szentendre-place-time-stopped-bcef29d904

Source

Le musée du chocolat et de massepain Szamos a été mon activité préférée à Szentendre mais bien sûr, je suis entrée dans la boucherie spécialiste et j'ai visité le stand de produits de laitiers aussi. Fromage blanc, lard fumé, jambons fumés pour un prix assez élevé. Mais au moins, c'est de la bonne qualité.

Si vous voulez en savoir plus sur le patrimoine culture de Szentendre, vous pouvez vous rendre dans des musées de peinture, des fabricants de céramiques, le musée des Serbes ou le musée du Transport public.

Ensuite, je me suis rendu aux abords du vin chaud, du chocolat chaud et des stands de biscuits et le menuisier, le graveur qui peut couper et sculpte tout type de décorations, d'outils, d'objets ménagers en bois. Les accessoires en laine était aussi populaires, de nombreuses boutiques vendaient de jolies et uniques pièces branchées de boucles d'oreille, de bracelets, de colliers faits en laine.

Après la promenade dans la vieille ville, j'ai décidé de me rendre à la rive du fleuve du Danube et là, je ferai mes adieux à Szentendre.. Du centre-ville, atteindre la magnifique allée piétonnière au bord du fleuve ne m'a pris que 2-3 minutes à pied. C'était une promenade en soirée calme et silencieux, le Danube est plus propre ici et plus étroit qu'à Budapest. Dès lors, plus sympathique. Elle s'appelle en fait la Promenade du Danube par les citoyens de Szentendre.

Merci de m'avoir lu, Dora.

Si vous êtes intéressés par d'autres de mes articles, cliquez ici link.

Galerie de photos



Donnez votre avis sur cet endroit !

Connaissez-vous Szentendre ? Donnez votre avis sur cet endroit.


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !