Advertise here

SZIGET Festival


  - 1 avis

Comment aller sur l'île de la liberté

Traduit par Amélia Allain — il y a 2 ans

Texte original par Dóra Csatári

Salut à tous!

Ce post va parler de l'un des meilleurs plus gros festivals d’Europe et aussi du monde. Je m'excuse d'avance, car ce que je vais écrire est subjectif, basé sur mon expérience, cela reflète ma personnalité et mes ressentis au SZIGET. Bien que je sache que le SZIGET a 1000 facettes et que cela ne peut pas être décrit en un seul post, ou par une seule personne en particulier. Il est vrai que le SZIGET est organisé, il a en effet un système, un périmètre, une forme, mais les visiteurs font vivre cela, donc en fait c'est comme tu as l'impression que c'est, et c'est comment tu le rends. J'imagine que tout le monde n'aura pas forcément envie de déclarer qu'il veut devenir un festivalier au SZIGET après avoir lu mon poste, c'est juste qu'il y a un tas de descriptions et d'avis à propos de ce festival sur internet avec lesquels je suis aussi en désaccord.

Cependant, ils sont tous similaires, ils prouvent que le SZIGET festival est un endroit pas si facile à décrire. Mais il peut être vraiment apprécié par tout le monde. Sur l'île de la liberté, tout le monde peut trouver ce qu'il ou elle recherche. Je ne dirait jamais à quelqu'un de ne pas aller au SZIGET car il n'y a aucun mauvais côté. Cela dépend juste de votre personnalité, et de la manière dont vous percevez les choses.

1ère étape: décider d'y aller ou non. Les deux plus gros facteurs qui peuvent influencer quelqu'un dans son processus de prise de décision, c'est le prix du billet et la liste des artistes sur scène. Bien, je dois vous dire, les deux idées doivent être jetées à la poubelle. L'argent n'est pas une excuse, si vous voulez vraiment assister au festival. Il y a quelques offres et réductions pour les étudiants et pour les premiers à acheter les pass. Vous pouvez même économiser de l'argent. Un job à mi-temps pourrait aussi vous aider à mettre un peu d'argent de côté, et bien-sûr vous pouvez être encore plus audacieux que ça en passant un weekend entier au SZIGET GRATUITEMENT! Lisez plus loin si vous êtes intéressés..

how-island-freedom-873a9ad5292dade1bdb8d

Il y a 3 ans j'ai participé au festival, de manière totalement gratuite! Je pense que ça fonctionne pour les anglophones aussi, sinon, pardonnez moi, mais je pense que cela vaut le coup d'en parler et de se familiariser au le programme auquel j'ai candidaté, ainsi nommé le "Programme de VOLONTARIAT" au SZIGET Festival. La seule règle est: vous devez travailler tout les jours, mais vous avez l'entrée gratuite au SZIGET en échange. Avec ce programme de volontariat vous pouvez travailler dans d'autres grands festivals internationaux hongrois comme le Volt, le Balaton Sound, le B. my Lake, le SZIGET et le Strand festival. Ce programme devrait aussi marcher pour les non-hongrois, car 80% des festivaliers du SZIGET viennent de l'étranger.

Sur la page internet du festival: SZIGET Festival, vous pouvez trouver une fenêtre intitulée INFO/Volontariat. Vous pouvez consulter cette page au printemps, quand le recrutement des volontaires par le Fesztival Önkéntes Központ (Centre de Volontariat du Festival) commence. Il n'y a rien de spécial à faire, juste remplir un formulaire en ligne sur vos traits de personnalité, vos études, vos expériences professionnelles, vos expériences en festival ou autres événements publics que vous avez eu dans le passé. Si vous semblez sympathiques aux yeux des "juges", ils vous invitent à venir faire un entretien quelque-part dans la période de juin-juillet. Là vous aurez une conversation tranquille avec les membres de l'équipe et les autres participants, et vous pourrez choisir le domaine dans lequel vous voudriez travailler (nettoyage, ramassage des déchets, points-info, points d'enregistrement, traduction et missions de marketing, travail à la scène, etc. ).

how-island-freedom-666a3413621b937cd9fbc

J'ai travaillé à la station de recharge des téléphones, où la responsabilité était assez importante et où il y avait beaucoup de travail. Il y avait toujours des foules de gens à l'entrée. C'était la grosse folie, j'étais toujours occupée mais je devais être à l'écoute des clients. Les 6 heures de travail passaient très rapidement, je n'avais même pas le temps de réaliser qu'il était déjà l'heure d'aller faire la fête, d'aller voir les concerts, etc. Ce n'était pas un véritable travail. J'ai discuté avec des festivaliers du SZIGET, j'ai rencontré de nouvelles personnes, nous avons plaisanté de chacun, mes collègues volontaires, mes responsables et tous les autres étaient sympas.

how-island-freedom-67d9637b82e37a7bfcc8f

Je travaillais 6 heures par jour. Malheureusement les heures n'étaient pas fixes tous les jours, un jour c'était de 6h du matin à midi, un autre jour de midi à 18h, une autre fois c'était la nuit. Mais ça restait fair-play. Un jour je ne pouvais pas dormir la nuit, mais le jour d'après j'étais la fille chanceuse qui pouvait participer à différents événements et à des danses jusqu'au matin. Ne commencez pas à paniquer, car s'il arrive que vous deviez travailler pendant certains concerts auxquels vous désiriez assister, vous pouvez demandez à n'importe quel autre volontaire, de "vous remplacer". Ce qui veut dire que, s'il ou elle est sympa avec vous, et vous remplace durant le concert auquel vous souhaitez assister, alors en échange, vous devrez le/la remplacer, quand il/elle vous le demande. Donc il y a de gros marchés autour de toutes ces histoires, et l'important est que, même si vous devez travailler pendant le concert de votre groupe préféré, il y a toujours une chance d'échanger avec un collègue. Les gens sont bons.

how-island-freedom-9a9a808dfdeffbaf247c7

Par exemple, j'ai pu assister à 100% des concerts que je voulais voir, c'était plutôt cool.

L'autre bonne chose du volontariat au SZIGET Festival est que vous pouvez camper dans le Camping des Volontaires, qui est un lieu sûr et calme, avec pas autant d'agitation et de remue-ménage que dans les autres campings. Bonus: chaque jour, vous avez le droit à un repas chaud gratuit: du "Goulasch" (soupe hongroise), de la soupe, du ragoût, des nouilles, des choses de savoureuses, délicieuses et rassasiantes. Extra Bonus: vous allez aussi pouvoir rencontrer d'autres volontaires, et vous prendrez part à une super aventure avec des centaines d'autres étudiants avec les mêmes centres d'intérêts que vous. Une communauté se crée à travers le Programme de Volontariat.

how-island-freedom-4dee0d282279c5e4507af

Pour ceux qui aimeraient aller au SZIGET gratuitement, mais qui n'aiment pas le travail de volontaire et qui souhaiteraient gagner un peu d'argent, je vous conseillerais de chercher des jobs sur internet: comme barman, employé aux stands de paiement, manager, promoteur, secouriste, et autres. Il y a un salaire, et on vous offre aussi un pass gratuit. Donc il y a plein de bonnes opportunités pour ceux qui souhaitent faire attention à leur argent.

Autrement, vous pouvez juste profiter du ZGIGET sans obligations, sans regarder votre budget en allant tout simplement au festival (si vous pouvez vous le permettre). Le plus important: Soyez juste là!

P. S: Désolée pour la qualité des photos, je ne suis pas une photographe professionnelle.

Merci de m'avoir lue, Dóra

(Si vous avez envie de lire d'autres articles de moi, cliquez sur le lien suivant: Blogs)

Voici quelques autres articles qui pourraient également vous plaire :

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Donnez votre avis sur cet endroit !

Connaissez-vous SZIGET Festival ? Donnez votre avis sur cet endroit.


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !