Mon voyage à Tbilissi Temq


Bonjour à tous. J'espère que vous allez bien. Aujourd'hui, j'aimerais partager avec vous une expérience intéressante que j'ai vécue lors de ma première année à Tbilissi.

Mon voyage à Tbilisis Temqa

Source

Avez-vous déjà planifié une virée quelque part simplement en regardant une carte? Si ce n'est pas le cas, croyez-moi. Cela m'est arrivé et cette expérience est devenue l'un des souvenirs les plus inoubliables de ma vie. Lors d'une virée sympa à Tbilissi, nous profitions de la découverte de cette ville encore inconnue. Alors que nous observions le plan de la ville sur Google Maps, l'idée de visiter cet endroit nous est venue. En effet, sur la carte, nous avons découvert une étendue d'eau. En zoomant, nous avons pu lire son nom : « Tbilisis Sgva », en français la mer de Tbilissi, un grand lac artificiel d'environ huit kilomètres de long. Celui-ci sert également d'important réservoir d'eau pour la ville. Nous étions plutôt curieux de découvrir cet endroit, décrit comme une mer intérieure, dans la ville où nous vivions. Nous avons donc décidé de partir explorer ce lieu le week-end suivant.

Mon voyage à Tbilisis Temqa

Source

Par une chaude journée de printemps, nous avons décidé, avec quelques amis, de partir découvrir la mer de Tbilissi. Nous nous étions renseignés sur cet endroit auprès des étudiants plus âgés de l'université, mais aucun ne semblait connaitre son existence. Finalement, l'une d'entre eux nous a expliqué que nous devions prendre un bus depuis une station de métro appelée « Girmagle », mais elle ne se souvenait plus du numéro du bus. Nous nous sommes donc donné rendez-vous à 10h à la station de métro près de chez moi. Aucun d'entre nous n'avait emporté des affaires. Nous avons pris le métro pendant 30 minutes jusqu'à la station prévue. Là-bas, nous sommes remontés sur la route, où nous avons aperçu un arrêt de bus. De nombreux bus passaient mais nous ne savions pas lequel nous devions prendre. Nous avons donc posé la question à tous les bus qui s'arrêtaient. Nous avons même essayé de déchiffrer les panneaux d'affichage en géorgien pour essayer de savoir si l'un des bus passait par la mer de Tbilissi. Nous avons ensuite demandé à un passager qui attendait son bus à l'arrêt, qui nous a répondu que le bus 61 y allait. Nous étions fous de joie de connaitre enfin le numéro du bus.

Nous avons attendu pendant presque une heure et aucun bus n'est jamais arrivé. Nous en avons eu marre d'être debout et nous avons commencé à arrêter des « marshruthkas » (taxis collectifs) et des mini-vans pour leur demander comment arriver à la mer de Tbilissi. Finalement, un chauffeur de « marshruthka » nous a dit qu'il allait dans cette direction et nous avons donc embarqué à bord de son véhicule. Nous étions tellement heureux d'avoir trouvé un moyen de se rendre là-bas. Le trajet était un peu long : il nous a fallu 45 minutes pour arriver à notre destination. Le chauffeur nous a déposé à un endroit et nous a expliqué que nous devions monter le grand escalier qui se tenait devant nous. Il est parti et nous avons donc commencé à monter. C'était très fatigant car il y avait plus de 100 marches. Nous sommes enfin arrivés en haut et nous sommes retrouvés sur la route principale. Face à nous se trouvait cet incroyable réservoir d'eau : la mer de Tbilissi. Nous avions réussi à trouver un nouvel endroit dans cette ville. Le lac était énorme et en été, les gens pouvaient s'y baigner et en profiter. Nous avons traversé la route et sommes arrivés sur la berge de la mer de Tbilissi.

Mon voyage à Tbilisis Temqa

Nous avons marché sur une route qui nous a menés près de la surface de l'eau. À cause du vent, de petites vagues se formaient dans le lac. C'était le printemps et le niveau de l'eau était donc élevé. Le garde ne nous a donc pas laissés entrer dans le lac. Nous pouvions seulement admirer la beauté du paysage de loin.

Cependant, nous sommes retournés à cette splendide ressource d'eau en été, où nous avons pu profiter pleinement de la mer de Tbilissi. Nous avons alors pu jouer dans l'eau. Malgré la chaleur du soleil, l'eau était très froide. Les habitants de Tbilissi ne doivent pas aller bien loin pour prendre le soleil : ils peuvent simplement se rendre à la mer de Tbilissi. Cet endroit de la ville se trouve à une altitude plus élevée et il y fait donc un peu plus chaud. Nous nous sommes installés sur un banc sur la berge de la mer de Tbilissi et nous avons admiré la beauté de ce splendide relief naturel. Après quelques temps, nous nous sommes dit que nous allions rentrer car nous n'avions plus rien à faire.

Alors que nous remontions sur la route, nous avons aperçu une magnifique œuvre d'art au sommet de la colline. Nous nous sommes tout de suite dit que nous devions explorer davantage cet endroit. Nous avons donc escaladé la colline pour arriver au sommet. Tout ce que nous pouvions voir d'en bas était quelques piliers de pierre. Des ouvriers travaillaient sur la route et ont commencé à nous réprimander en nous voyant escalader la colline. Selon eux, cela n'avait aucun sens. Mais nous n'y avons pas prêté attention car nous ne comprenions de toute façon pas ce qu'ils disaient.

Au départ, la montée était plutôt facile mais, à mi-chemin, la pente est devenue de plus en plus raide et glissante. Chaque fois que nous gardions notre pied sur le sol, la terre se mettait à tomber. Finalement, après des efforts acharnés, nous avons atteint le sommet. De là-haut, la mer de Tbilissi était absolument magnifique. Avec cette eau bleuâtre et cet environnement verdoyant autour, la vue était imparable.

Mon voyage à Tbilisis Temqa

Source

Désormais au sommet, nous devions prendre un chemin étroit pour arriver à l'entrée de ce magnifique endroit, appelé « Tbilisis Temqa ». Nous avons seulement découvert son nom après plusieurs jours. La route vers Temga se trouvait assez proche de l'endroit où nous avions commencé à escalader. Nous avons donc compris pourquoi les ouvriers nous avaient crié dessus. C'était trop tard de toute façon. À l'intérieur du Temga, des inscriptions en géorgien se trouvaient sur le sol. Derrière s'élevaient de hauts piliers de plusieurs mètres. Ceux-ci contenaient diverses images de Jésus Christ gravées. Selon moi, chaque pilier racontait une histoire différente. Nous sommes passés à travers les piliers et sommes arrivés derrière le Temga, où se trouvait une église. Celle-ci était fermée et nous ne l'avons jamais vue ouverte lors de nos visites suivantes à Temga. Là-bas, nous avons pris de jolies photos.

Mon voyage à Tbilisis Temqa

D'un côté de l'église se trouvait un mur d'enceinte, d'où nous pouvions voir une petite route qui menait directement à l'église. Juste à côté de la route se trouvait la pente de la montagne. Nous pouvions y admirer la ville de Tbilissi, qui semblait minuscule. De l'autre côté de l'église se trouvait un autre mur d'enceinte similaire, à partir duquel nous pouvions contempler la magnifique mer de Tbilissi. Nous étions tellement heureux d'avoir trouvé un endroit aussi magnifique au sein de la ville de Tbilissi. Alors que nous retournions vers les piliers, nous avons aperçu plusieurs escaliers de chaque côté. Nous les avons montés et sommes arrivés au sommet de cette superbe structure. Le vent qui soufflait nous a presque emportés. Sous les escaliers se trouvaient différentes statues de plusieurs mètres de haut, qui représentaient sûrement des saints. Chaque statue tenait un symbole différent dans sa main. C'était vraiment un endroit superbe à visiter et nous ne connaissions rien à propos de ce site jusqu'alors.

Mon voyage à Tbilisis Temqa

Nous passions du bon temps entre nous, papotant et jouant, lorsque nous avons rencontré une famille de Géorgiens, qui semblaient un peu instables. Parfois, ils se mettaient à danser et à faire toutes sortes de choses bizarres. Ils voulaient prendre des photos avec nous et nous avons accepté sans hésitation. Ils sont ensuite partis. Nous avons commencé à redescendre par les escaliers, sans faire les fous. Des escaliers, le Temga était vraiment magnifique et nous nous sommes perdus dans la beauté de cette œuvre d'art moderne.

Lorsque nous sommes arrivés en bas de la colline, c'était presque le soir et nous voulions rentrer chez nous. Nous pensions qu'il serait difficile de trouver un bus si nous restions trop tard. De loin, nous pouvions apercevoir un arrêt de bus. Nous pensions que le bus qui passait là-bas pourrait nous emmener dans le centre-ville. L'arrêt n'était pas tout près et nous pouvions voir un bus qui arrivait au loin. Si nous le rations, nous aurions dû retourner à l'endroit où le chauffeur de masrhruthka nous avait déposé. Nous avons donc couru pour arriver à l'arrêt. Un, deux, trois... et nous voilà tous en train de courir vers l'arrêt. Par chance, deux d'entre nous ont réussi à arriver au bus avant qu'il ne soit trop tard et on prié le chauffeur d'attendre un minute, le temps que les autres arrivent. Le chauffeur a été très gentil et nous a tous attendus avant de partir. Le bus a traversé la berge de la mer de Tbilissi pour arriver à l'endroit où nous avions commencé notre périple.

Actuellement, le gouvernement a plusieurs projets et veut notamment déplacer le zoo d'Heroes' Square à la mer de Tbilissi et développer la zone en ouvrant des restaurants et des hôtels. Il a aussi l'intention d'organiser des safaris à l'intérieur du zoo une fois qu'il sera construit. Tous ces projets font partie d'une proposition unique pour construire ce qui est appelé la « Tbilisi Recreational Zone ». Un centre de sports nautiques est également prévu. Comme tous les autres habitants, je me réjouis que cet endroit génial soit construit.

Pour en revenir à mon histoire, nous sommes descendus du bus et avons pris le métro pour rentrer. Lorsque nous sommes arrivés chez nous, nous avons expliqué notre périple à nos amis qui n'étaient pas venus avec nous. Nous avions tous très faim parce que nous n'avions rien pris à manger avec nous, vu que c'était notre première virée à la mer de Tbilissi. Nous avons mangé jusqu'à n'en plus pouvoir et nous nous sommes affalés sur le lit, où nous nous sommes tous endormis en moins d'une minute.

Après notre sieste, nous nous sommes levés pour regarder toutes les magnifiques photos que nous avions prises durant la journée. Même si la zone manque d'infrastructures touristiques, c'est un endroit super à visiter et où passer du bon temps avec vos amis à Tbilissi. Nous sommes retournés à la mer de Tbilissi et à Tbilissi Temga un grand nombre de fois. Chaque fois, je me crée de nouveaux souvenirs inoubliables. Cet endroit est vraiment génial et est situé dans la périphérie de la ville. Vous n'avez pas besoin de beaucoup d'argent, à part pour le transport. La mer de Tbilissi est devenue très populaire à l'université, particulièrement auprès des étudiants internationaux. Nous sommes fiers d'avoir été les premiers à explorer cet endroit magique.

Mon voyage à Tbilisis Temqa

Source

Je vous conseille de vous rendre là-bas durant les mois d'été, plutôt qu'en hiver, si vous voulez en profiter au maximum. Cette expérience a été palpitante pour nous. Nous avons commencé notre périple avec juste un nom et l'avons terminé en explorant et en découvrant deux autres endroits extraordinaires à visiter à Tbilissi.

Merci d'avoir pris le temps de lire mon histoire. Si vous avez un commentaire à faire ou une question à poser, n'hésitez-pas à me le faire savoir ci-dessous.

Je vous dis à bientôt pour mon prochain article. En attendant, gardez le sourire !


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Partagez votre Expérience Erasmus sur Tbilisi!

Si vous connaissez Tbilisi en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Tbilisi! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (0 commentaires)


Partagez votre expérience Erasmus!


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !