Gullfoss


  - 1 avis

La reine des cascades islandaises

Traduit par Inès Fernandes — il y a 2 ans

Texte original par Chiara Menghetti

Gullfoss, littéralement "cascade dorée" (de l’islandais gull "dorée", et foss "cascade") est une des cascades les plus connues d’Islande, également surnommée la reine des cascades islandaises. Il s’agit de la plus importante concernant le débit d’eau, qui durant l’été peut atteindre les 140 mètres cubes par seconde.

C’est donc une étape fondamentale pour tous ceux qui décident d’organiser un voyage dans ce magnifique pays.

Elle jouit d’une position très privilégiée, non loin de Reykjavík, ce qui en fait d’autant plus l’une des destinations préférées des touristes. De plus, elle se situe dans la partie centre-sud de l’île, dans une région très facile d’accès, et en plein milieu de ce que l’on appelle le Cercle d’Or. Proche de là se trouvent d’autres étapes tout aussi immanquables, comme le parc de Thingvellir et les principaux geysers d’Islande, parmi lesquels Geysir et Stokkur.

En réalité, et précisément pour toutes ces raisons, j’étais assez sceptique concernant la réelle beauté de ce lieu. Car je pensais surtout qu’il devait s’agir d’une attraction pour touristes, avec énormément de monde et pas grand-chose de vraiment unique au final. Je m’étais donc également préparée à accepter une petite déception. Je m’attendais à ce que la cascade, bien que puissante et majestueuse, soit gâchée par la présence des trop nombreux touristes, qui m’aurait empêchée de l’admirer tranquillement.

Malgré ces appréhensions, j’étais tout de même curieuse de voir ce lieu si célèbre, presque comme s’il s ‘agissait d’un pari entre l’Islande et moi. De plus, ce matin-là, le temps avait décidément était peu clément avec nous : il avait plu et le vent soufflait fort, pas vraiment l’idéale pour s’adonner à des visites en extérieur. Pour la petite histoire, les jours suivants nous allions apprendre à revoir notre concept de "temps idéal", et à apprécier chaque rayon de soleil.

La reine des cascades islandaises

Et ce jour-là nous attendions avec encore plus d’impatience qu’un rayon de soleil se fraye un chemin entre les nuages, qui après le déjeuner avaient commencé à disparaître. En effet, nous avions entendu parler de ces lumineux arcs-en-ciel qui parfois encadraient la chute de la cascade, et nous espérions que les conditions s’y prêteraient.

Une fois arrivés à destination, on peut laisser la voiture dans le grand parking depuis lequel, en revanche, il n’est pas encore possible de voir la cascade qui se trouve plus bas. Mais au même moment on peut déjà clairement entendre le grondement de l’eau qui se jette dans le fleuve : la cascade ne doit plus être si loin. À côté du parking se trouve l’habituel magasin de souvenirs et de pelotes de laine islandaise si chères, de même qu’un petit bar pour se restaurer après la promenade.

En effet, pour arriver à la cascade il faut descendre le long d'un chemin escarpé, où chaque jour des milliers de personnes passent. En suivant les traces des touristes, et après avoir parcouru à pied moins de cent mètres, on arrive sur les bords d’une colline fleurie qui sert de rive droite à la cascade, et depuis laquelle on peut jouir d’une vue incroyable sur Gullfoss.

La reine des cascades islandaises

Le fleuve Hvita semble surgir de nulle part pour réaliser deux chutes consécutives et se jeter dans un étroit canyon, faisant s’élever un immense nuage de gouttes d’eau et de vapeur. Sa hauteur totale est d’environ trente-deux mètres. De plus, avec les rayons du soleil qui deviennent plus intenses, la cascade embrasse une coloration qui se rapproche du doré, expliquant ainsi son nom. Le débit est énorme (en Islande, presque toutes les cascades ont plus d’eau en été qu’en hiver, grâce à la fonte des glaces) et même le grondement qu’il émet est très puissant. En empruntant un chemin le long de la rive du fleuve, on peut vraiment se rapprocher de la cascade, jusqu’à rejoindre une sorte de terrasse naturelle exactement au centre des deux chutes d’eau.

Même la couleur de l’eau est très singulière : celle-ci passe du blanc de la mousse au vert et bleu des points les plus profonds et tumultueux.

Depuis ce niveau de la cascade, nous pouvions voir certaines personnes observaient ce spectacle depuis en-haut, sur un emplacement panoramique accessible en empruntant un bref sentier. Nous avons donc décidé d’y aller pour admirer ce décor depuis un nouvel angle.

La reine des cascades islandaises

Le chemin est court même si fatigant et il mène à un endroit qui permet réellement d’apprécier les vraies dimensions de la cascade.

Peu après, un spectaculaire arc-en-ciel a commencé à se dessiner, qui a fini par encadrer toute la cascade.

Nous avons décidé de redescendre à nouveau vers l’eau, et de prendre en photo cet incroyable phénomène, en rien ennuyés par la présence d’autres centaines de personnes.

La reine des cascades islandaises

Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Donnez votre avis sur cet endroit !

Connaissez-vous Gullfoss ? Donnez votre avis sur cet endroit.


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !