Advertise here

Mon expérience dans une université portugaise


Si j'ai passé un an en Erasmus à Londres pendant le master, j'ai également passé un semestre à Lisbonne, au Portugal, et j'ai fréquenté l'université NOVA. Je peux parler de la Faculté des sciences humaines car, en étudiant les langues et la traduction, c’est celle-ci que j'ai fréquenté. J'ai suivi cinq cours du premier semestre (j'étais en Erasmus de septembre à début février), dont un fait partie du "Mestrado" (ce qui correspond à notre diplôme de master), tandis que tous les autres étaient des cours du bachelier, alors que j'étais titulaire d'un master.

Habituellement, les cours du "Mestrado" ont lieu le soir/en fin d’après-midi, à partir de 18 heures, afin de permettre à certains étudiants-travailleurs d’y assister. Les cours de bachelier ont lieu le matin ou l'après-midi. Comme en Italie, il ne peut pas y avoir beaucoup de leçons qui se chevauchent, puisqu'il est obligatoire d'assister à 75% des leçons, sinon l'examen ne sera pas possible. Le cours du "Mestrado" a peut-être été celui qui m'a le plus stimulé car, étant très peu nombreux, il était plus facile de parler à tout le monde et d'échanger des idées sur le sujet ou sur le sujet traité. Même dans les cours de bachelier, les interventions des étudiants sont les bienvenues, mais étant encore plus nombreuses, il leur est plus difficile que tout le monde puisse parler.

J'ai suivi des cours de littératures et culture anglaise, américaine et portugaise, tous très intéressants avec des professeurs compétents. J'ai appris plusieurs nouvelles choses que je n'avais pas encore eu l'occasion d'apprendre dans mon université italienne et cela m'a rendu particulièrement satisfaite. J'ai également suivi un cours de traduction anglais-portugais particulièrement intéressant car je n'avais jamais suivi un cours aussi pratique. En Italie, les cours de traduction de mon université sont tous très théoriques et laissent quelques heures pour la traduction pratique. Au contraire, à Nova, nous avons traduit plusieurs textes dans le domaine des sciences humaines, en apprenant différentes techniques et moi, dont le portugais et l'anglais n'étaient pas la langue maternelle, j'ai appris beaucoup de vocabulaire anglais et portugais.

Les cours proposés par la Nova sont vraiment tous intéressants et j'aurais aimé rester au second semestre pour pouvoir en choisir d’autres. Les examens sont très différents de ceux ausquels nous sommes habitués en Italie : il n'y a qu'un seul recours, généralement en décembre, avec une autre date en janvier pour améliorer votre note ou refaire l'examen si vous n'avez pas réussi la première fois. Je ne sais pas comment fonctionnent ces appels de "recupero" car je n'en ai jamais fait, mais je sais que c'est toujours pénalisant par rapport au tout premier appel. Les examens de "mestrado", du moins ceux du domaine littéraire, comprennent généralement une exposition en classe sur un sujet convenu avec le professeur et un essai écrit devant être remis habituellement au début/à la mi-janvier.

En ce qui concerne les autres cours, j’ai passé plusieurs tests au cours du semestre, un peu comme des examens partiels, qui ont ensuite été ajoutés à ma note finale. Je ne regrettais pas de diviser la charge de travail de cette manière, également parce que cela nous permettait d’étudier en permanence, la seule remarque négative que j’ai pu constater est le fait que les derniers tests avant les vacances de Noël ont tous eu lieu durant la dernière semaine et donc c'était assez stressant.

Au Portugal, les notes varient de 1 et 20. En résumé, le semestre se termine en effet avant Noël, à moins que vous ne soyez recalé, tandis que pour d'autres, il y aura presque certainement une date limite en janvier. Les enseignants sont tous particulièrement attentifs au respect de leurs délais et corrigent donc très rapidement les tests, même les plus longs, ce qui est certainement une note positive en leur faveur. Je les ai également tous vus très disponibles pour les étudiants Erasmus, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas en Italie.

Pour conclure le récit de mon expérience, les bâtiments de ma faculté sont très récents et donc tout fonctionne très bien. Le seul défaut que j’ai trouvé est la bibliothèque, qui n’est pas bien fournie, mais pas trop désagrégée. Mes parties préférées sont définitivement le bar et le restaurant où les étudiants peuvent avoir un repas complet sans dépenser beaucoup. Si vous voulez dépenser encore moins, vous trouverez également une cantine dans le bâtiment principal. Au restaurant, le choix est vaste : hamburgers, pâtes, pizzas, soupes (très typiques au Portugal). Un excellent campus dont je me souviendrai toujours avec nostalgie!

la-mia-esperienza-in-universita-portoghe

(Entrée du campus)

la-mia-esperienza-in-universita-portoghe

(Bar/restaurant vu de l'intérieur)

la-mia-esperienza-in-universita-portoghe

(Bâtiment principal)

la-mia-esperienza-in-universita-portoghe

(Terrasse extérieure)


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Partagez votre Expérience Erasmus sur Universidade Nova de Lisboa!

Si vous connaissez Universidade Nova de Lisboa en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Universidade Nova de Lisboa! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (0 commentaires)


Partagez votre expérience Erasmus!


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !