Jour 4 | Visite Sibenik - la plus vieille ville croate sur le rivage

La prochaine destination sur notre liste est la ville de Šibenik. Šibenik est le genre d'endroit dont l'on tombe amoureux une fois qu'on l'a vu. Aujourd'hui, je n'ai rencontré personne qui y est allé et qui n'a pas aimé. Cette ville a une longue histoire et pourrait ne pas être grande mais cache des choses intéressantes concernant la culture, l'architecture et la vie.

Après avoir passé un bon moment sur l'île le jour d'avant et nagé à Vodice, nous avons décidé de montrer à Madoka la plus vieille ville construite par les Croates sur la côte. La nuit d'avant nous avons regardé à la station de bus les horaires et nous avons en avons choisi un le matin qui nous permettait de ne pas nous lever trop tôt tout en profitant de la journée. Vous pouvez aussi vérifier les horaires en ligne sur le site officiel de la ville de Vodice.

Nous avons fais nos bagages après le petit déjeuner, pris quelques bouteilles d'eau (c'est toujours une bonne idée en été, on a soif très vite et s'il n'y a pas de magasin dans le coin ou de lieu public, vous n'allez pas apprécier la situation) et le reste. J'ai emballé mon appareil photo analogique dans le sac à dos, le compagnon fidèle qui m'a suivi sur plusieurs de mes derniers voyages autour du monde. Il y avait déjà une horde de touristes pendant qu'on attendait à la station de bus. Comme je l'ai mentionné avant, Vodice est très populaire ces dernières années et représente une connexion importante non seulement entre les villes locales mais aussi entre toute la côte et avec le nord, un couloir important.

Les trajets de bus sont toujours intéressants. Méfiez-vous des gars à moustache.

"Intéressant" est un mot vraiment intéressant ici, je ne sais pas comment décrire les bus dans le sud autrement. Ils peuvent être parfois plutôt en retard et après vous ne savez pas (incluant le personnel de la billetterie) quelle ligne arrive ensuite ou pas. Et ce que je déteste particulièrement c'est les bus locaux régionaux ou entre régions (Comitat)… mais plus précisément - les bus de Dalmatie. Dans 90% des cas vous allez passer du bon temps pendant le trajet. Qu'est ce que je veux dire? Et bien premièrement, les conducteurs de bus sont un peu fou. Si vous parlez croate (ou Serbe, Bosnien…) vous allez parfaitement comprendre ce que je veux dire. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez aussi vous considérer chanceux. Les chauffeurs de bus sont le plus souvent vieux secondés par un jeunes adulte là pour vérifier les tickets et discuter avec les gens et le conducteur. Les plus vieux ne parlent généralement pas anglais et même s'ils essaient vous aurez les oreilles cassées tous les 10 mots qu'ils prononcent, le reste étant un mix entre du croate et des mots allemands et italiens. Et ils vont considérer que vous avez tout compris.

Par exemple, la phrase "Juste une seconde… un ticket est à 16 kuna, s'il vous plait, prenez place ici" quand traduite dans l'anglais des chauffeurs de bus cela donne "Uno momento… Jedan tiket je 16 una, molim, eno tamo jedan sic, jes". Je ne sais jamais s'ils parlent aux touristes étrangers et si les étrangers sont perdus et ont besoin d'aide pour que je puisse aider… ou si ils ont tout simplement compris, hocher la tête et se sont assis quelque part après avoir donné au chauffeur de bus les 20 kuna ou plus vu qu'ils ne comprenaient rien. La plupart du temps ma sœur et moi écoutons attentivement les conversations des chauffeurs de bus (comme tout le bus s'ils parlent fort) et nous nous amusons. Mais ils peuvent être arrogants et grossiers, il n'est pas rare que certains doivent se taire s'ils veulent éviter d'entrer en conflit avec eux. Heureusement, cela ne m'est jamais arrivé. Qu'est ce que je veux dire?

Et bien, nous avons vu et entendu un gars qui voulait entrer dans le bus pour aller à la station de bus principal du terminus de Šibenik (comme nous ne faisions que passer car notre destination était Split)… le gars originaire de la partie continentale de la Croatie pensait que l'on pouvait acheter les tickets dans le bus (comme c'est commun par endroit dans le nord). Mais le chauffeur de bus lui a brusquement coupé la parole "ne voyez-vous pas qu'il y a des tickets juste ici? - Oui, mais la file d'attente est trop longue, je n'aurais pas le temps d'aller là-bas puis monter dans le bus. - Ca c'est pas mon problème. - Je suis désolée, je ne suis pas d'ici, je ne savais pas… - C'est de votre faute, je m'en fiche. " et ils ont fermé les portes du bus et ont démarré. Tout le monde s'est senti plutôt mal à l'aise et avait de la pitié pour le mec de la station.

Ce genre de situation arrive beaucoup tous les jours et je pense que ça aurait été marrant d'enregistrer tous les moments marrants (ou pas si marrant) qui arrivent sur la route. Pour être honnête, utiliser le bus ou les véhicules pour aller quelque part est une aventure unique et sans ça ce serait quelque peu ennuyant. Une autre chose marrante à propos des chauffeurs de bus était quand un touriste (un croate) a demandé au conducteur de bus combien de temps cela prendrait de Split à Vodice, combien d'heures… et le conducteur de bus a répondu "Qui sait. " et en général… si vous voyiez un vieux conducteur de bus avec une moustache... vous allez probablement passer un mauvais moment. haha

Je vais décrire un trajet marrant sur le chemin du retour de Split vers Vodice dans l'article suivant.

Et une dernière chose. Une fois entrés dans le bus pour Šibenik, qui vient de l'ouest, il était tellement pleins de monde que plusieurs passagers ont dû rester debout. Ma sœur et moi avec 5 ou 6 autres personnes en faisions parti. Bien sûr, nous avons rapidement pu assoir Madoka quelque part (juste derrière le chauffeur de bus fou) et nous portions nous-mêmes nos bagages. Ca ne m'a pas dérangé j'ai trouvé ça amusant vu que ça m'a rappelé un trajet de tram à Zagreb où j'ai choisi de rester debout. Par chance, ce n'était que pour 20 minutes, rester debout pour un plus long trajet aurait été difficile. Maintenant vous vous demandez - Tu achètes le billet et pourtant il n'y a pas de place? Et oui vous avez raison. Tout est possible en Dalmatie. Bienvenue encore une fois!

Le pont de Šibenik

Cela nous a pris environ 20 minutes pour rejoindre Šibenik. Sur le trajet pour s'y rendre, le bus a dû s'arrêter à Srima pour prendre quelques passagers et après ça a pris une dizaine de minutes de plus pour arriver à la station principale. Là-bas, Madoka a vu des paysages typiques de la Dalmatie centrale (ou les stéréotypes) - plaines et collines, beaucoup de buissons, des endroits brulés, des rocs, le ciel bleu et à cause de la chaleur l'horizon est toujours un peu flou ou semble être "liquide". C'est surtout très marrant quand tu es seule sur un vélo et que tu vas "au milieu de nul part"... tu sens le soleil chaud te brûler, peut-être les criquets et leur son et l'horizon qui bouge. Bref, une des vues à couper le souffle que vous allez voir entre Vodice eet Šibenik c'est le plus de Šibenik. Il fait à peu près 350m de long et environ 40m de hauteur. Mais on a l'impression que c'est beaucoup plus. Une fois le pont atteint vous pouvez voir le canyon de la rivière Krka et comment elle se déverse dans la mer à côté de Šibenik, en plus il y a les îles de Zlarin et 2 fois plus petit Prvic. La forteresse de St Niccholas est cachée un peu derrière le coin donc on ne la voit pas. En plus, loin derrière Šibenik, dans la direction du SE vous pouvez reconnaitre d'autres villes et îles. Ce pont est aussi populaire car il y a une base pour le saut à l'élastique. A côté du pont, il y a un restaurant et des parkings où beaucoup de gens s'arrêtent aussi pour faire une pause ou regarde les enfants sauter à l'élastique.

Une fois la rivière dépassée nous sommes allés à "la ville de Šibenik" mais nous devions encore faire un tour. En ce qui concerne les routes ici c'est un peu difficile and Šibenik-même a été construit le long de la mer mais aussi su des collines et dans des vallées de l'autre côté. Après avoir beaucoup tourné en rond nous sommes arrivés à la station principale. C'était le moment de quitter le bus bondé pour voir des choses cool!

Bienvenue à Šibenik - la plus vieille ville avec une histoire et une culture riches

Okay, la station de bus est juste à côté de la mer, la riviera. Il y a aussi un puits public avec de l'eau fraiche au cas où vous auriez soif ou si vous voulez juste remplir les bouteilles d'eau. Il y a plusieurs dans la ville. Nous avons décidé d'aller marcher sur le sentier pédestre le long de la mer et cela nous a pris environ 10 minutes jusqu'à un des jolis vieux centres historiques. Sur notre trajet nous avons observé les anciennes maisons traditionnelles construites sur les collines avec des marches partout. Au sommet de la colline se trouve la forteresse de St Micheal (Mihovil) qui était visible depuis la route dans le bus. Malheureusement, c'était fermé à un moment dans la journée juste quand nous étions de passage donc je ne peux pas vous dire d'histoires concernant l'intérieur mais je ne pense pas que c'était si important (vous ne devriez pas vous y intéresser plus). Après, être passés par plusieurs cafés et restaurants sous l'ombre des palmiers nous nous approchions du centre ville historique de l'époque de la renaissance de Šibenik. Sur notre trajet nous avons vu plusieurs posters avec des photos de la Croatie prises par le journaliste du journal de Geographie Nationale. Des photos prises de plus bas. Très intéressant! Vous pouvez aussi trouvé des explications écrites à côté. J'aimerais en avoir quelques un sur le mur de ma chambre. Nous sommes passés par le musée de Šibenik qui a 2 canons dans le jardin donc on ne peut pas manquer l'opportunité de prendre des photos assis dessus. Et finalement, nous avons atteint le centre historique côté mer - La tristement célèbre Cathédrale St Jacob de la renaissance.

Bienvenue dans la plus vieille ville croates construite sur la rive (contrairement à Zadar, Split et Dubrovnik dont les premiers habitants étaient d'autres peuples tels que les romains et les grecs. Cela a été mentionné pour la première fois il y environ 1000 ans. Ca a aussi servi de capitale et de trône pour le roi Petar Krešimir IV dans la seconde moitié du 11ème siècle. Justement, laissez-moi vous donner quelques informations intéressantes notamment sur les bâtiments que nous allions voir.

Population, géographie and histoire

Il y a environ 45 000 habitants vivants à Šibenik ce qui en fait une ville 4 fois plus grosses en terme de population que notre Vodice. Ca avait été construit sur la rive orientale de la rivière Krka, mais aussi au même endroit où la rivière et la mer Adriatique se rencontrent. J'ai entendu, mais n'ai pas osé essayer l'eau à Šibenik, elle est peut-être encore douce sur la plage étant donné que le courant de la rivière est fort... mais quelques centaines de mètres plus loin, c'est la mer salée.

Šibenik est naturellement situé au centre de la Dalmatie centrale et du centre administratif de la région (Sibensko-Kninska) car elle est la plus grande ville de cette région suivie de Knin et de Vodice. C'est à côté du canyon ou de la rivière Krka et proche du parc nationale Krka. Pas besoin de préciser les bonnes connexions aux autres endroits de Croatie. Cela inclue les bus mais aussi les services de train. Šibenik a aussi son port relativement grand ou petit et un chantier naval avec une longue tradition. J'ai mentionné avant que Šibenik a obtenu sa plage de ville que récemment, la plage Banj. Avant que cela n'arrive, les gens avaient l'habitude d'aller de l'autre côté à Jadrija.

Pendant sa longue histoire Šibenik a été sous différents dirigeants, royaumes et empires. Cela inclue notamment « les rivaux éternels » des Vénitiens, de l'Empire byzantin, des Hongrois, plus tard de l'Empire austro-hongrois et pendant la Seconde Guerre mondiale occupé pour une courte période par les forces fascistes. Pendant la guerre d'indépendance dans les années 90, Šibenik a été endommagé, y compris certains sites de l'UNESCO, mais tout a été réparé et restauré.

La Cathédrale de St James

Cette cathédrale est probablement le travail d'architecture le plus important de la période de la renaissance des 15ème et 16ème siècles. La construction a duré environ plus de 2 siècles et il y a deux architectes importants à mentionner - Juraj (George) le dalmate et strong>Niccholas de Florence. Si vous aimez l'art, l'architecture et la renaissance je pense que vous ne devez pas l'éviter. L'entrée est de 10 kuna mais parfois ils laissent les gens entrer gratuitement (et l'entrée pour les enfants est gratuite aussi).

jour-4-visite-sibenik-la-plus-vieille-vi

Pour Madoka c'était quelque chose de complètement nouveau et la seconde qu'elle entrait dans une église chrétienne. Etant donné que ma sœur et moi sommes étudiants dans le design nous avons essayé de lui expliquer quelques trucs comme le type d'architecture - c'est une basilique à trois nefs avec aussi trois rangées ou des navires d'absides. Au-dessus il y a un dôme. En effet, l'église est classée patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000.

Oh, faites attention de comment vous entrez dans les églises, surtout en Dalmatie elles sont plus religieuses que les autres et très regardant des comportements. Ne gardez pas le chapeau sur la tête, n'entrez pas en maillot de bain bien sûr, ne portez pas une serviette sur l'épaule ou à la main (mettez la dans le sac à dos) et ils vont probablement se plaindre si vous voulez prendre des photos avec un appareil. Mais si vous n'utilisez pas le flash (ce qui est généralement stupide) ils ne devraient rien dire.

jour-4-visite-sibenik-la-plus-vieille-vi

Après avoir marché autour du hall il y a un passage dans les escaliers qui mène au baptistère. Personnellement, j'en ai vu tellement de fois que je ne suis pas tellement impressionné... je trouve ça plutôt ennuyeux, peut-être que je me souviens des histoires de l'école primaire quand personne ne voulait y faire attention, mais plutôt s'endormir. Il y a alors deux voies pour sortir du baptistère - vous pouvez revenir à l'étage de la même façon et partir par l'entrée principale de l'église. Je me suis perdu là-bas avec Madoka et ma sœur que je n'ai pas remarqué qu'ils ne me suivaient pas, donc nous avons dû nous retrouver les uns les autres autour de la cathédrale. L'autre chemin va du baptistère directement à l'extérieur/strong> et vous amène tout droit vers le Musée de la ville de Šibenik... ou dans une rue autour qui relie cette cour avec la place principale où se trouve l'hôtel de ville.

Cependant, il y a une chose cool qui vous auriez pu remarqué là-bas sans en connaître l'histoire. Il y a 72 têtes de pierre uniques sur la façade de la basilique. Fabriquées par Juraj Dalmatinac. Ce sont apparemment les marchands qui ont aidé à soutenir la construction par des dons.

Café, bar et club Azimut

jour-4-visite-sibenik-la-plus-vieille-vi

Près de la cathédrale se trouve un bar Azimut cool et populaire qui va attirer votre œil à coup sûr. Il a ouvert il y a plusieurs années et se trouve être un énorme succès parmi les jeunes mais aussi parmi le reste des habitants. La seule concurrence c'est que se trouve 50m plus loin exactement la même cathédrale comme ils se sont plains de la musique forte. Le reste - les habitants ont soutenu et défendu le club car c'est quelque chose de rafraichissant pour la ville et c'est finalement un bon endroit pour sortir et profiter de la bonne musique. Nous y sommes allés deux fois et avons vu l'intérieur, c'est super et moderne. La conception intérieure du café suit les tendances populaires avec beaucoup d'objets sur les murs et en utilisant l'équipement alternatif comme chaises et ainsi de suite. Vous pouvez trouver beaucoup de motifs méditerranéens sur les murs incluant des filets de pêcheurs, des vêtements mouillés sur les cordes enchainées aux murs, des sacs de couchage, des tables en bois, des barils servant de tables et ainsi de suite. C'est très confortable d'y être et aussi très coloré, non seulement avec les couleurs mais aussi quand on regarde toute la diversité du matériel qu'ils ont utilisé là-bas.

Je recommande vraiment de faire un stop à Azimut pour un verre entre amis. Je suis sûre que vous allez adoré!

Monter et descendre à travers le labyrinthe

jour-4-visite-sibenik-la-plus-vieille-vi

jour-4-visite-sibenik-la-plus-vieille-vi

Nous avons ensuite quitter la basilic et sommes allés à cette place - La place république de Croatie. Là, à l'opposé de la cathédrale se trouve l'hôtel de ville qui est plutôt différent de ceux que vous trouverez dans le nord. Il ressemble à un palais et peut-être que c'était celui d'une famille noble si on remonte dans le temps. Maintenant, le principal problème à Šibenik - quelle rue devrions-nous prendre?

Il y a plusieurs chemins et rues étroites à chaque coin de rue et souvent nous devons penser auquel choisir et où nous allons finir. Nous avons suivi notre intuition et sommes allés à la gauche de l'hôtel de ville où nous avons trouvé quelques escaliers qui montaient. Nous avons laissé les boutiques de souvenirs et les têtes de pierre derrière nous et nous avons commencé à grimper. Un autre problème évident en été est que vous vous fatiguez facilement car il fait horriblement chaud sous le soleil et que vous avez juste envie de vous allonger dans l'ombre, boire une boisson fraiche et ensuite dormir. Si c'était possible, je serais le premier à le faire... mais pas ce jour-là, nous avions une visite à faire.

En fait, nous voulions monter la colline pour montrer à Madoka la forteresse de Saint-Michel et aussi les jardins. ouais! Etre habitué à la vie et la verdure de Zagreb avec beaucoup de parcs comme l'ensemble du nord / centre croate en général, c'est la première chose qui me manque quand nous passons du temps à Vodice (un seul parc à proximité du centre... et la deuxième plus grande surface verte est l'herbe en face de l'hôpital... ), c'est semblable à Šibenik mais pas exactement la même chose. Les deux plus grandes surfaces plus vertes (plus grandes que 1m carré) dans la vieille ville le long de la côte sont le cimetière de la ville... et le jardin médiéval du monastère de St Laurence (Sv Lovro). Maintenant, c'est un bel endroit qui sert de jardin botanique. Il y a un petit restaurant ou un bar où vous pouvez commander quelque chose à boire ou manger une crème glacée. Il y a quelques bancs dans le jardin mais surtout pris. Cependant, vous pouvez vous asseoir sur les pierres dans l'ombre. Le jardin est assez coloré avec le vert dominant. Et une chose qui ne peut pas être vue est le beffroi, la tour. Si je me souviens bien il y a aussi un puits au milieu de sorte que vous puissiez remplir vos bouteilles ou laver et rafraichir votre visage.

jour-4-visite-sibenik-la-plus-vieille-vi

Mais pour y arriver, nous avons dû quelque peu nous perdre. On savait qu'on devait continué à monter. Heureusement, il y a au moins quelques tables de navigation et des signes qui montrent le chemin. Maintenant, la partie où vous devez passer par les rues étroites de haut en bas pour explorer la ville est l'une des raisons pour lesquelles cela vaut la peine de visiter et de vous donner du plaisir. Vous marchez sur des centaines, si ce n'est pas des milliers de vieilles pierres et tuiles, marches… vous pouvez voir les vieilles maisons en pierre, sentir les ombres fraîches (et c'est presque tout le temps)… Vous allez aussi trouver beaucoup de chats dans les rues qui apparaissent et disparaissent. Ce que j'aime aussi c'est marcher dans les rues et profiter de la simplicité de la vie là-bas, vous pouvez souvent voir des portes ou fenêtres ouvertes… sans mentionner que les fenêtres et portes sont le plus souvent vertes… et les cordes et les vêtements sèchent sous le soleil… sans tous ces détails la Dalmatie et la côte de Istria jusqu'à Dubrovnik ne seraient pas les mêmes. Les seuls bruits que vous entendez ce sont les touristes. Tout en étant là, une femme du coin m'a demandé si je pouvais l'aider à sortir le réfrigérateur de son appartement. Alors je l'ai fait bien sûr.

Après avoir erré en montant et descendant sous le soleil pendant une heure et plus vous avez faim. Nous avons décidé de prendre une petite pause avant de retourner à la forteresse (qui était de l'autre côté du jardin au passage) et nous savions l'endroit idéal où déjeuner. Et nous avons eu de la chance d'être là à l'époque . Vous verrez pourquoi. Notre voyage le lendemain en dépendait beaucoup.

Pizza à la Pizzeria Toni

D'une certaine manière, nous avons réussi à trouver un moyen de descendre vers la cathédrale comme notre point d'orientation dans la ville. Et sur notre chemin, nous avons trouvé un puits public de plus et rempli nos bouteilles avec de l'eau fraîche. Ensuite, étant de retour à la cathédrale, nous n'avons pas pensé à autre chose que d'aller manger et se reposer pendant une heure.

Notre choix fût la pizzeria Toni (et oui la même qu'à Vodice! ) qui était cachée dans le passage Zlarinski prolaz 1. C'est aussi une brasserie donc vous pouvez avoir plus de boisson. Néanmoins, c'était presque rempli de monde mais nous avons par chance trouvé le même spot que nous choisissons à chaque été où nous allons là-bas (2013 était avec un autre étudiant japonais, 2014 était avec mon ami serbe que j'ai rencontré à Lyon, et maintenant avec Madoka). Ce qui est super c'est que ce passage est majoritairement ombragé pendant la journée et il y a des parasols si besoin, avec cela il fait donc plus frais mais pas froid pour rester là... surtout quand le repas est servi. Nous avons pris 2-3 pizzas pour nous tous et quelques boissons. Super feeling! Et ensuite quelqu'un m'a touché l'épaule.

J'étais d'abord complètement choqué, c'était inattendu et je me suis rapidement tourné pour voir ce que les mendiants voulaient. Mais ce n'était pas un mendiant. J'étais entouré par deux de mes meilleurs collègues de l'Université, Mladen et Elisabeta, incluant le petit ami d'Elisabeta. Nous n'avions aucune idée qu'ils étaient à Šibenik. Et ils ne savaient pas que nous étions là non plus. Mais ils m'ont reconnu de derrière et leurs doutes se sont confirmés en voyant Madoka. Ils revenaient de Split et ont dis que nous pouvions les rejoindre pour les prochains jours, et qu'ils seraient nos guides. C'est donc ce qu'il s'est passé et vous allez lire plus à ce sujet.

Retour à monter et descendre jusqu'à la plage

Après avoir eu une pause à la pizzeria Toni nous avons décidé de marcher le long de la rivière et faire un tour à la plage Banj. Cela ne prend pas plus de 20 minutes pour atteindre la plage après avoir quitté la station de bus. Nous avons marché sur la promenade 'Obala Dr. Franje Tuđmana' et 'Obala palih boraca' qui va le long de la plage. Cependant, Madoka était toujours curieuse à propos des rues de la ville donc nous sommes partis à la moitié du chemin et avons commencé à grimper à travers les rues depuis la cathédrale jusqu'à Azimut.

Toutes ces rues étroites et ces passages cachent beaucoup de restaurants et de bars. Ce que vous allez voir depuis le côte pour le restaurant c'est le nom konoba qui peut référer à n'importe quel restaurant ou endroit où il y a à manger ou à boire… ou à ces endroits qui sont en sous-sol. Une fois de plus, nous avons vu des chats posés sur les fenêtres profiter des rayons du soleil. Je n'ai pas mentionné qu'il était autour de 15h et la dernière chose à faire avant de rentrer à Vodice était la plage et aller nager si on le sentait.

jour-4-visite-sibenik-la-plus-vieille-vi

Nous avons trouvé quelques rues qui menaient en bas vers la rivière donc nous avons décidé de continuer jusqu'à la fin et nous avons trouvé un trou dans le mur avec des marches menant directement à la rivière. Nous étions donc de retour au niveau de la mer. Il y a encore plusieurs cafés dans le coin et vous pouvez voir beaucoup de bateaux marins. Nous avons continué et apprécié les maisons traditionnelles en pierre avec les fenêtres colorées et des cordes pour les vêtements. Après ça, vous allez atteindre une petite baie où nous faisons un demi-cercle et quittons doucement le traditionnel et vieux Šibenik. Vous pouvez remarqué qu'il y a plus de maisons modernes et d'appartements qui n'ont pas utilisé la pierre comme matériel. Il s'agit, comme dit, d'un problème global sur la côte lorsque les modernes et les traditionnels entrent en collision les uns avec les autres. C'est bien pire quand ces appartements ne semblent pas tellement visuellement attrayant et kitsch. Vodice en est devenue pleine du coup cela semble un peu laid. Les îles aussi commencent à en avoir, mais ont encore conservé la plupart des maisons traditionnelles uniques anciennes qui leur donne de l'originalité et un peu de look exotique.

L'une des plus belles vues de Šibenik

jour-4-visite-sibenik-la-plus-vieille-vi

Ensuite, quand vous arrivez de l'autre côté de cette petite baie et passez par l'école de plongée Šibenik (proche de l'école primaire de Juraj Dalmatinac) vous commencez lentement à monter vers le coin sur une plate-forme où vous avez une jolie vue sur Šibenik - la vieille partie. C'est probablement l'un des meilleurs endroits pour prendre des photos de Šibenik et si vous êtes en groupes probablement quelques selfies ou photos de groupe. Une fois que vous vous tournez de l'autre côté, vous pouvez voir la plage Banj.

Après, nous descendons les escaliers en bois et rejoignons les centaines de citoyens qui y nagent. La plage n'a pas l'air spectaculaire et je ne peux pas dire non plus qu'elle est jolie, mais dans le but de nager, c'est suffisant. Nous restons habituellement au début de la plage donc je ne sais pas exactement sa longueur et je n'ai jamais vu ou été au bout. Il y a quelques restaurants et bars ainsi que des endroits pour changer vos vêtements (une sorte de vestiaires) et les parasols. Vous pouvez également obtenir fauteil blanc facilement (bien qu'il faut probablement payer pour cela aussi). De plus, il y a une aire de jeux pour le volley-ball ou le football. Au-dessus de la plage il y a la route pour les voitures de sorte que vous pouvez également venir en utilisant des voitures ou un autre véhicule.

Ce qui est super concernant cette plage c'est qu'il y a une superbe vue sur Šibenik. Donc vous pouvez simplement vous reposer sur votre serviette après avoir nagé et vous tournez vers le sud - il y a la vieille ville avec la forteresse au-dessus et des centaines de maisons en pierre dessous.

Vous allez encore nager dans la rivière ici car en fait la mer est plus au sud à l'embouchure de la rivière. Mais cela ne devrait pas vous arrêter ou vous faire sentir étrange. Il y a un peu de différence entre nager dans l'eau douce et dans l'eau de mer salée plus dense, mais rien de terrifiant, surtout si vous avez besoin de vous rafraîchir. La plage est entourée de bouées. Il n'y a pas d'autre danger contrairement aux autres plages de la mer où il faut faire attention de ne pas traverser les zones marquées par les bouées pour ne pas se faire envahir par les bateaux rapides ou quelque chose comme ça.

Retour au terminal du bus

Nous avons décidé de ne pas aller nager ensuite car nous aurions des problèmes avec les vêtements mouillés et devrions attendre les bus plus tard. Ainsi, le mieux serait de retourner à Vodice, peut-être se reposer un peu et ensuite aller à la plage avant le coucher du soleil. C'est ce que nous avons fait. Il nous a fallu environ 20 minutes jusqu'à la gare routière. Sur le chemin du retour, nous avons traversé quelques rues entre les blocs juste pour faire l'expérience encore de voir les hautes maisons avec les fenêtres à plusieurs mètres au-dessus du niveau du sol. Ensuite, nous avons vu plus ou moins les choses les plus importantes à Šibenik. Bien sûr, il y a beaucoup plus que nous avons dû manquer et devrons attendre une autre occasion.

En arrivant à la gare routière, nous sommes allés vérifier l'horaire et nous avons découvert que nous avons environ 40 minutes jusqu'au prochain bus en direction de Vodice. Nous pensions à ce que nous pouvions faire pour ne pas perdre beaucoup de temps et nous étions aussi fatigués de marcher toutes les journées... donc nous nous sommes retrouvés assis à la gare routière. Nous avons apporté quelques cartes à jouer avec nous pour jouer la 'Šnaps''. C'est notre jeu traditionnel dans la famille et nous le faisons chaque été. Comment expliquer? Ce n'est pas l'été si nous ne le jouons pas. D'une certaine manière seulement en Dalmatie, jamais joué à Zagreb. Quoi qu'il en soit, nous nous sommes assis à côté d'un des puits publics que j'ai mentionné. Nous manquions déjà d'eau, donc nous avons tout rempli et j'avais tellement soif que j'ai bu une fois de plus encore et puis encore toutes les quelques minutes. Savoir que ces puits existent est utile à l'avoir sur votre esprit!

Il y a quelque chose de plus que vous pourriez trouver intéressant à propos de la ville. Et c'est à propos de :

Game of Thrones à Šibenik

Oui vous avez bien lu. En mentionnant Game of Thrones en Croatie, la plupart des fans penseront d'abord à Dubrovnik comme le lieu du fictive King's Landing. Certains savent aussi que cela a aussi été filmé à Split dans le palais Diocletians (plus à ce propos dans l'article sur Split).

J'avais découvert Game of Thrones à Šibenik une semaine ou deux plus tard... ou même que l'équipe y filmait plusieurs jours après notre voyage là-bas! Vous pouvez parier comment nous nous sommes sentis depuis que nous avons manqué de faire partie de cette célèbre série télévisée. Mais la prochaine fois.

Et je pense que vous pouvez deviner où ils voulaient certaines des scènes. C'est vrai - autour de la cathédrale. Malheureusement, je ne sais pas grand-chose à ce sujet, sauf pour ce que j'ai vu dans les nouvelles.

De retour à Vodice

Une autre chose avec laquelle vous devez être prudent aux terminaux de bus c'est que vous pourriez manquer le bus. Il y a deux étés avec un autre client japonais, nous avons raté un bus et nous avons dû passer une heure de plus à Šibenik (et c'est arrivé le soir, donc c'était bien pire! ) nous afin fais demi-tour et nous nous sommes assis à Azimut pendant 40 minutes. Ils ont naturellement les haut-parleurs, mais parfois ce n'est pas clair où le bus va venir et vous devez faire attention et commencer à suivre le bus une fois que vous entendez qu'il arrive. Parce qu'ils vont probablement s'arrêter à la plate-forme qui n'a pas été prise... qui pourrait être la plate-forme 1. ou plate-forme 13 de l'autre côté. Alors faites attention!

Nous sommes ensuite entrés dans le nôtre sans problèmes. Il était environ 16h, donc nous étions sur le point de partir pour Vodice autour de 16h20-16h30 si il s'arrête à Srima aussi. Et nous pouvions aussi nous asseoir, c'est un sentiment agréable après une journée entière à se promener. La partie jusqu'à ce que nous atteignions le pont est plus ou moins ennuyeuse. Ensuite, en allant plus loin, il est toujours excitant de voir à quel point la hauteur est haute et ensuite en étant sur le côté droit et en regardant vers le nord, vous pouvez voir au loin les Dinarides et quelque part derrière les collines se trouve le parc national Krka cachant son oasis de flore et de faune.

Eh bien, à dans longtemps Šibenik! Jusqu'à l'été prochain peut-être. Oh, ça veut dire probablement dans 5-6 mois. Le temps file.

Le bus s'est arrêté à Srima, puis est rapidement arrivé à la gare routière de Vodice. Nous avons couru à la maison pour laisser les affaires, prendre une petite pause et ensuite se préparer à aller à la plage.

Aller aux 'plages locales' et ramener des animaux

Nous avons fini par aller à nouveau sur les plages de l'Est. Mais pour éviter les foules cette fois nous nous sommes arrêtés au début et à la première plage, qui ressemble à un quai, mais construite à partir de pierres et de béton. Comme je l'ai mentionné, ils ajoutent plus de béton chaque année et maintenant ils ont aplati la surface. Elle est d'environ 40-50 mètres de long et pendant la journée (malheureusement pour nous) est rempli de gens qui la plupart du temps juste bronze.

Nous avons trouvé un endroit au milieu et heureusement le soleil commençait à descendre donc de nombreux touristes étaient déjà rentrés à la maison. Juste après nous retrouvèrent mes parents avec notre animal de compagnie. Notre chien, elle a ses 5-10 minutes de natation une fois qu'il n'y a personne au bout de la digue. L'eau y est d'environ 3 mètres de profondeur, autour de la digue, mais juste le premier mètre et la moitié sont beaucoup moins de sorte que les grands gars peuvent se tenir debout. Vous avez également les échelles qui aide beaucoup à remonter (vous pouvez également vous tenir sur les rochers sur lesquels la digue a été construite).

À ce stade, beaucoup aiment sauter dans la mer, en particulier les enfants et moi. Et c'est aussi l'endroit où notre chien va pour une courte baignade seul ou se faire tenir dans nos mains et simplement pagayer avec ses pieds.

Ainsi, vous pouvez apporter votre propre animal de compagnie aussi ici. Les habitants ne se plaindront pas si vous venez plus tard quand il n'y a plus de gens. Ou si vous les connaissez et ils vous connaissent (tout fonctionne à travers les connexions, non? ). Si vous voulez la partie peu profonde il suffit de s'arrêter au début qui a également été maintenant rénové pour cela.

Si vous voulez nager et entraîner votre endurance, c'est aussi un endroit parfait pour vous! Il y a un autre quai ou une digue à environ 180m de celui-ci. Maintenant, vous avez un itinéraire. Et cet endroit n'est pas si bondé, même s'il y a des centaines de personnes ils restent près de la rive et vous pouvez nager entre les digues sans être interrompu plus ou moins. Et vous serez à environ 30m de la rive encore avec la distance de sécurité des bateaux. Parfois, ils ne respectent pas la règle de rester à 300 m de la rive (et parfois les accidents se produisent malheureusement), mais faites toujours attention à l'endroit où vous allez nager. Le mieux serait de venir tôt le matin, avant 8h c'est plus ou moins vide et vous pouvez profiter de l'eau claire sans le bruit des touristes des clubs.

Après avoir pris un bain dans la mer, nous sommes rentrés à la maison pour prendre du repos. Préparer quelques fruits et mélanges et je me suis endormi un peu plus tôt.

Suivant sur notre liste est la ville de Split. À venir!

Merci pour la lecture.


Galerie de photos



Commentaires (0 commentaires)


Vous voulez avoir votre propre blog Erasmus ?

Si vous vivez une expérience à l'étranger, si vous êtes un voyageur passionné ou si vous voulez faire connaître la ville où vous vivez... créez votre blog et racontez vos aventures !


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !