Une semaine à Cagliari

Publié par Laurie Lambert — il y a 8 ans

3 Dans : Expériences Erasmus Cagliari, Cagliari, Italie


J'ai passé une semaine à Cagliari pour des vacances, et une fois non pour un séjour Erasmus. Je me suis cependant dit qu'il serait peut-être intéressant de partager avec vous mon expérience qui a été plus que satisfaisante. Ce fut une semaine extraordinaire!

Le transport

Je suis partie de Belgique pour aller à Cagliari. J'avais regardé les vols depuis Charleroi puisqu'il n'y a pas Ryanair pour Maastricht Cagliari. Le billet coûtait environ septante euros, car en septembre c'est encore la haute saison je pense.

Nous avons donc pris un avion Ryanair et nous sommes arrivés sans encombre à Cagliari. Une fois sur place on a acheté un ticket de bus à une borne, à quatre euros. Nous avons attendu le bus juste devant l'aéroport. Le premier arrivé allait dans le centre. On a attendu environ quinze minutes.

Le soir, le dernier bus pour l'aéroport est à minuit et le billet coûte également quatre euros.

Le logement

Pour trouver un endroit où dormir à bon marché, nous avons opté pour un appartement car nous étions un grand groupe. Nous avons trouvé un appartement sur la page Homelidays. On peut faire confiance aux hôtes présents sur cette page internet du moins si vous suivez les conseils de sécurité donnés par les créateurs du site. C'est-à-dire, envoyer plusieurs mails au propriétaire, regarder les commentaires des gens qui l'ont déjà loués, téléphoner au propriétaire, demander un contrat (bien que j'ai sauté cette étape), etc.

Une fois l'appartement choisi, j'ai donc eu plusieurs contacts téléphoniques avec la propriétaire avant de lui envoyer l’acompte. J'ai osé demander une ristourne comme nous étions étudiants, chose que j'ai obtenue!

En plus au final il y a eu des travaux dans le bâtiment donc on a encore négocié une ristourne plus grande! Ce genre de problèmes sont hélas impossible à prévoir.

Je peux vous conseiller également la page web Airbnb. Ce sont des gens qui sous-louent leur logement durant certaines périodes. Ce n'est pas cher non plus.

Que voir à Cagliari?

Cagliari est une petite ville. Elle se voit en une journée. C'est joli car il y a des zones plus en hauteur que d'autres, il y a l'ancienne ville qui est située dans les hauteurs (c'est où il y a l'université, les beffrois, les tours, et une place avec vue panoramique des zones alentours). Sur cette place, d'ailleurs il y a un café où on peut s’asseoir à l'extérieur dans des divans c'est très sympa surtout quand il fait beau.

La vue est magnifique d'en haut. C'est une vue 360 degré. La terrasse comprend des arcs et des lampadaires, ainsi que plusieurs parties dirigées chacune vers différentes orientations de la ville.

Si vous redescendez par l'université, vous arriverez en bas à une autre place qui donne sur la grande rue. A gauche se trouve la rue neuve, c'est-à-dire la rue commerçante. Elle est assez longue et la parallèle contient aussi des magasins.

Dans les hauteurs, près de l'université vous pourrez aussi voir la cathédrale. Elle est petite de l'extérieur mais en réalité assez profonde, surtout qu'il y a deux chapelles à l'étage inférieur avec des portraits.

C'est un coin vraiment agréable pour s'y promener, il y a quelques cafés. Il y a aussi le musée archéologique mais je ne l'ai pas visité et je ne peux donc pas le conseiller.

En bas, dans la ville nouvelle, vous pouvez aller voir le jardin botanique, je crois que l'entrée coûte un ou deux euros symbolique et l'amphithéâtre romain. Il était fermé lorsque j'y suis allé et je ne peux donc rien dire sur la visite. Mais de l'extérieur on le voit déjà très bien. Il est fort rénové (complété avec de nouvelles pierres) et du coup il ne reste pas grand chose mise à part des petites ruines remodelées. Un peu dommage mais ça vaut quand même le coup d’œil.

Toujours dans la ville nouvelle il y a d'autres ruines, ce sont celles de la villa Tigelio. On peut aussi les voir depuis l'extérieur et je n'ai personnellement pas visité le musée qui accompagne ces ruines.

Ensuite vous pouvez aller voir le port, à côté de la station de bus. Si vous suivez cette digue vous arrivez à la mer, mais il faut compter une bonne heure de marche. Le mieux est de prendre un autobus à cet endroit. Soit le P. D soit le P. W (si je me souviens bien), ils vont tous les deux heures jusqu'aux plages.

Les plages

Les plages (appelée zone "Poeto") de Cagliari sont belles car restées un peu sauvages. Le seul reproche que je pourrai faire aux sardes est d'avoir privatisé toutes les plages du début de la côte. Du coup il faut aller un peu plus loin en bus pour avoir des plages ouvertes à tous. C'est sympa, il n'y a pas trop de monde (j'y ai été en septembre). Il y a des bars le longs de la plage et des zones sauvages. L'eau est propre et c'est très agréable. Par contre prévoyez un petit pull car lorsque le soleil se couche le vent se lève très vite et il fait vite plus frais.

Derrière la plage il y a les salines (zone avec des lacs salés). On peut y entrer et s'y promener mais il faut y entrer dès leur commencement car après la zone est fermée et on ne sait pas y accéder depuis les plages.

Si vous avez envie de faire une ballade agréable, vous pouvez louer des vélos en ville et aller dans les salines puis à la plage. Il y a quatre ou cinq magasins où on loue des vélos, dont un à côté de la station de bus.

Calamosca

Calamosca est une petite plage située dans Poeto. On y accède avec le bus normal pour aller sur la côte qui s'arrête à une vingtaine de minutes à pied. Ou prendre un bus spécial qui va jusqu'au bout de la rue mais ces bus ne circulent que le week-end je pense. Calamosca est une petite crique où il n'y a pas beaucoup de monde. Ca fait un peu mal aux pieds car il y a des galets dans l'eau mais c'est agréable car c'est une belle promenade et il n'y a pas foule comme à la plage.

Que voir en dehors de Cagliari?

Pour faire des randonnées il y a plusieurs endroits où vous pouvez aller. J'ai personnellement été marché à Burcei. Enfin, plus précisément avant Burcei, à la montagne de "Sette Fratelli". C'est la direction que prend le bus de plage mais il faut descendre plus tôt. C'est un magnifique endroit bien qu'il ne soit pas super accessible (il y a des bus pour y aller mais les horaires changent souvent selon les saisons et il faut bien se renseigner pour d'y aller).

  • Le bus vous dépose le long de la route dans la montagne;
  • Une fois à l'arrêt, vous devez vous retourner et descendre la route après le rond-point (suivez les pancartes);
  • Là vous arriverez à un centre de garde forestiers qui peuvent vous donner une carte;
  • Ensuite vous descendez toujours sur la route et à votre gauche il y aura un chemin forestier qui descend;
  • Vous le prenez et le suivez jusqu'à un jardin botanique où il y a une zone fermée avec des animaux (cerfs, oiseaux, chats sauvages... ). Avec un peu de chance vous les verrez mais personnellement je n'ai vu aucun animal;
  • Là vous avez deux possibilités: faire le grand tour ou le petit.

J'ai fais le grand et je recommande cette randonnée! Elle dure environ cinq-six heures mais c'est très agréable et il y a une belle vue d'en haut. On a entendu des sangliers également, plus de peur que de mal. Les forêts sont belles.

Il y a d'autres montagnes dans les environs et d'autres ballades à faire, mais je ne me souviens plus des noms des endroits.

Plage et coins sympa

Pula

Pula est une ville au Nord Est de Cagliari. A une petite heure en bus. Il y a beaucoup de bus qui y vont depuis la station d'autobus, et ce, même le dimanche. C'est donc facile d'accès. Le billet n'était pas cher aussi, trois ou quatre euros l'aller-retour. Une fois sur place, on a fait le tour de la ville et on s'est directement renseigné sur les autobus et horaire pour aller à Nora, le site archéologique à deux pas de la ville. Nous avons loupé le-dit bus, ou plutôt il n'est jamais passé, du coup on a finalement opté pour un taxi pour l'aller et le retour Pula-Nora. Le taxi coûtait douze euros pour l'aller et un peu plus pour le retour car on était un groupe de cinq en voiture, pas dans un camionnette.

La ville est petite et on fait facilement vite le tour. C'est joli, il y a petites boutiques de souvenirs, des pâtisseries typiques ainsi que des liqueurs. Il existe une petite église, des ruelles et plein de cafés.

Nora

Comme je l'ai précisé précédemment, l'horaire fournit pour l'aller à Nora était incorrect et pour revenir on a dû prendre un taxi (douze euros pour cinq donc trois euros par personne). Ce problème ne se pose pas si vous êtes en voiture...

A Nora il y a une jolie plage qui donne envie d'y rester, très propre et isolée, ainsi que le fameux site archéologique. Il ne faut pas louper la visite guidée, il y en a une toute les heures ou toutes les deux heures je crois. En espagnol et en anglais. La visite était vraiment géniale, le site est impressionnant! Il y a énormément de ruines, fondations, piliers, bains romains, etc... Une ville romaine sous vos yeux bien conservée! Le site est vraiment fantastique, je vous recommande vivement d'y aller! De plus, la visite guidée est bien dosée, elle ne dure que quarante-cinq minutes ce qui vous donne le temps de la voir entre deux bus et d'avoir un bon aperçu du site. Les paysages sont idylliques également. C'était vraiment un chouette moment et de belles photos pour vos albums!

Chia

Chia est une zone côtière située à environ une heure/une heure trente de Cagliari. Pour y aller on a pris un bus à Cagliari jusque Pula puis un bus jusque Chia. On s'est arrêté où tous les touristes s'arrêtent. Il y a plusieurs plages, il faut marcher un peu pour ne pas aller aux premières qui sont moins jolies et plus bondées. Je vous conseille d'avancer plus loin. Où on était, il y avait un lac rose (car une petite zone saline) et la mer.

C'était magnifique, il y avait des bars et des rochers qu'on pouvait escalader pour avoir une vue imprenable sur plusieurs criques. C'était vraiment un joli coin. Une après-midi est suffisante pour voir l'endroit, surtout si vous vous lassez vite de la plage comme moi.

Particularités de la ville

Le soir

La vérité c'est que pour faire la fête ce n'est pas le meilleur endroit. On a eu beaucoup de mal à trouver un bar où danser. Mais je crois que c'est assez général aux italiens ou aux sardes. Je sais d'ouïe dire que les endroits en Italie ferme tôt, vers 2h. Là ce n'était pas le cas mais on a pas trouvé de bar de toutes sortes. Il y a beaucoup de discothèques sur la plage à Poeto mais je n'y suis pas allé. En ville, les gens restent plutôt devant les cafés, dans la rue, à parler et discuter. Finalement on a dansé au bar de la terrasse où il y a la vue panoramique puis on a bougé à un bar à côté, un peu plus bas qui ne payait pas de mine. En fait, au fond du bar il y avait un escalier qui menait à une grotte! Une espèce de grotte réaménagée en bar. La musique était à la fois jouée par des musiciens et à la fois diffusé par un ordinateur qui donnait au tout un rythme un peu électro. C'était sympa même si les boissons n'étaient pas très bon marché.

Les glaciers

Ce n'est pas une particularité de la ville mais plutôt de l'Italie en général... Les glaces! Je vous recommande un coin en particulier: rue Vittorio Emanuele. Ils font de la glace pomme-cannelle, figue, poire-noix, etc... C'est divin!

Le soleil et le bon temps sont géniaux aussi! Mais là aussi... je parle de l'Italie en général!

Sur ce, je termine! Bon séjour en Sardaigne!


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Partagez votre Expérience Erasmus sur Cagliari!

Si vous connaissez Cagliari en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Cagliari! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (3 commentaires)


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !