Advertise here

Erasmus à Bari


Au début, tout ne fut que peur mélangée à d’autres sentiments, que, toi, nouvel erasmus qui a découvert l’existence de Bari a dû ressentir. Soyons réalistes, peu d’entre nous connaissaient cette ville. En plus, quand tu vois les photos des appartements, tu te demandes pour quelle raison tu as choisi cette destination qui paraît plus vieille qu’Hérode. Laisse-moi te dire que non, bon c’est vrai que c’est vieux comme Mathusalem mais tout doit être découvert. Quand tu arrives là-bas, tu découvres que son aéroport a pleins de vols pas chers, pareil pour les trains et les bus, elle est « bien » reliée mais elle est loin de tout.

N’aie pas peur de cette histoire de logement, même si c’est la pire chose qui soit. Par exemple, moi, j’ai eu de la chance ou bien j’ai bien su chercher. Je suis arrivé à Bari avec un logement, et quand j’ai vu ces inconnus (lesquels sont mes amis, mais j’en parlerai plus tard) irrités en train de chercher un logement comme des fous, je me suis rendu compte de la chance que j’avais. Regardez partout sur internet, toutes les associations ESN et W&R, sur Airbnb, n’arrêtez pas de chercher parce qu’à la fin tout se résout. Mon appartement a été restructuré et je dois dire qu’il y a de tout. Les prix varient, moi, par exemple, je payais entre 230 et 260 euros en fonction du mois (le loyer s’élevait à 200 € et le reste dépendait de notre consommation).

L’Université de Bari : que dire de ces queues interminables, du fait d’arriver deux heures en avance pour remettre un papier et qu’on te ferme la porte au nez, littéralement. Batterie du téléphone chargée, une Peroni avant d’entrer dans le bureau Erasmus et attendre. Va en classe autant que possible (parce qu’il y a certaines filières où les profs n’en fichent pas une) et pose des questions, aux professeurs aussi bien qu’aux étudiants, lesquels ont souvent des groupes Facebook, des associations Erasmus ou des groupes d’étudiants. Tout ce qu’ils te diront sera utile, bon, en ce qui concerne certains professeurs et personnel de l’administration, l’incompétence est à son comble. Mariangela, le Codice Fiscale, la carte SIM chez Wind…

N’aie pas peur de l’arrivée à Bari, être seul au monde, cela arrive seulement au début. T’entendre avec des personnes qui ne correspondent pas à ta manière d’être fait partie du jeu. Essaye d’arriver là-bas et de parler italien ou anglais, moi je regrette bien une chose, c’est de ne pas m’être entendu avec plus de personnes de là-bas ou d’autres pays. Mais crois-moi, les amis que tu te fais là-bas (même si ça semble être super cliché), ce sont l’une des meilleures choses qui puisse t’arriver, pourquoi? Eh bien parce que tu passeras beaucoup, beaucoup d’heures avec eux, peu importe d’où ils viennent. Tu apprendras un peu de français, un peu de polonais, un peu d’anglais et comme dans notre cas et dans le tien si tu t’entends bien avec des valenciens, tu apprendras le valencien (ce qui est très utile parce que l’italien et le valencien se ressemblent beaucoup).

La nourriture est vraiment similaire, ce ne sera pas difficile de t’habituer et tout dépend du régime que tu suis en Espagne. Les gens là-bas se gavent de Panzerotto, Foccacia et Peroni parce que ce n’est vraiment pas cher. On trouve tout et on mange très bien. Fais tes courses au supermarché, à l’Eurospin, car ils sont plus économiques. Se ti piace i frutti di mare, tu peux en manger cru les dimanches dans un petit bar à Lungomare où ils vendent les fruits de mer et le poisson cru avec une Peroni, typiquement de Bari.

Source : Panzerotto

Le divertissement : si tu aimes le football, alors, il y a le FC Bari qui joue les dimanches, ce qui amène leurs fans à aller regarder la partie, il y a une vraie fête dans le stade. La fête est différente, mais c’est mieux que tu le découvres car je ne veux pas tout te spoiler. Sortir, boire les bêtises habituelles.

Je ne sais pas ce que je peux te dire de plus. Voyage, fais-toi des amis avec qui tu te sens à l'aise, sors quand ça te chante, va en cours, apprends des langues, visite Polignano a Mare, promène-toi le plus possible dans Bari Vecchia, en bord de mer et à la plage, bois du café et va à Sandrino, pleure, ris, soûle-toi, ne t'accroche pas à des préjugés absurdes mais pense au fait que ces personnes avec qui tu vivras un an ou six mois feront partie de ta réalité, une réalité qui dure peu de temps, crois-moi, peu de temps. Tu auras l'impression d'être dans un rêve ou quelque chose du genre, quand tu arrives à Bari, tu as envie de partir mais crois-moi, cette envie te passera en peu de temps. C'est pour cela que beaucoup d'autres personnes et moi-même avons fait tatouer les coordonnées de Bari, même si le tatoueur lui-même a été surpris car pour lui, Bari n'en vaut pas la peine. Vis ton Erasmus de la meilleure façon possible, car après tout, c'est ton expérience, tu auras des photos, des souvenirs et des amis pour de nombreuses années.

Source : Polignano a Mare


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Partagez votre Expérience Erasmus sur Bari!

Si vous connaissez Bari en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Bari! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (0 commentaires)



Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !