Advertise here

Découvrir une petite ville d'Italie : Bari

Traduit par Diane Alvarez — il y a 1 an

Texte original par E M

0 Dans : Expériences Erasmus Bari, Bari, Italie


Un voyage peu commun

La plupart des gens écrivent sur des grandes villes ou capitales de pays à travers le monde : Rome, Paris, Lisbonne, Berlin, Tokyo ou encore Miami. Bien sûr que j'ai pu y aller aussi, et je ne doute pas de leur beauté et que ça vaut le coup d'aller les visiter. Mais ce que je veux faire ici, c'est vous partager quelque chose de différent, des villes et des expériences peu connues du grand public. J'ai réalisé ça après avoir posté un article sur Gouda et Wiesbaden : il n'y a pas que les grandes villes qui sont intéressantes, et il y a même pléthore d'endroits peu connus sur lesquels j'aimerais écrire, et qui sont tout autant intéressant que ces grandes villes.

Alors aujourd'hui, je vais vous parler de trois petites villes que j'ai visité cette année en Italie: Bari, Giovinazzo et Matera. Mais dans cet article, je parlerais uniquement de Bari.

J'ai entendu parler de ces villes par une amie italienne à qui j'ai rendu visite et qui habite Bari. Je l'ai rencontré lors de mon Erasmus in Amiens; où l'on fait les meilleures rencontres.

J'ai décidé de voyager en Italie en Décembre dernier parce que j'avais du temps libre pendant que j'étudiais à Madrid et donc je suis partie dix jours à Bari. Le merveilleux port de cette ville se situe au sud-est de la côte italienne, face à Napoli.

Découvrir une petite ville d'Italie : Bari.

Source

Je n'avais jamais entendu parler de cette ville avant de rencontrer mon amie, mais j'étais très excitée à l'idée de pouvoir m'y rendre et de la visiter.

Comment aller à Bari?

Depuis l'aéroport de Rome, j'ai pris un avion jusqu'à l'aéroport de Bari Palese. Le vol a duré moins d'une heure et était très peu cher (aux alentours de 20 €). Vous pouvez aussi opter pour le train si vous n'êtes pas très loin de Bari.

Le long de ce petit port...

Mes amis baresiens ne vivent pas dans le centre, mais dans le quartier de Palese. La mère de mon amie m'a récupérée à l'aéroport et m'a conduite jusqu'à chez eux. Ils vivent dans une maison sur deux étages avec une belle cuisine rénovée située à l'étage et une terrasse/balcon.

J'étais un peu troublée au début car ils avaient deux cuisines mais ils m'ont expliqué que celle située en haut était destinée pour les grands repas et celle du bas pour les petits-déjeuners et diners rapides. Cela fait sens car en Italie, la nourriture est importante, et laisse-moi vous dire que sa mère cuisine merveilleusement bien. Je comprends maintenant pourquoi la pièce du haut est privilégiée pour manger et se relaxer, car la famille se réunit autour d'un repas.

Mon amie vit dans une petite rue et a de gentils voisins mais qui peuvent être extrêmement bruyants (et parfois ils le sont). Ils aiment faire du commérage sur le quartier et veulent savoir les secrets de tout le monde. Chaque matin quand on se réveillait, une des voisines était déjà réveillée et écoutait à fond "Sofia" de Alvaro Soler pendant qu'elle nettoyait. Maintenant à chaque fois que j'écoute cette chanson, ça me rappelle mes vacances à Bari (et surtout cette voisine qui nous réveillait chaque matin).

Durant mon séjour, nous sommes allées dans plein de villes situées aux alentours de Palese. Pas loin de chez elle, il y a la gare dans laquelle nous nous sommes rendues pour prendre le train pour le centre de Bari, et à Giovinazzo. Dans un premier temps nous sommes allées à Bari qui est à environ 20 minutes de train. J'étais agréablement surprise par le centre ville et la côte portuaire de cette ville. Je m'attendais à un endroit vide de monde et ennuyeux, mais je me trompais totalement.

Découvrir une petite ville d'Italie : Bari.

Source

Le centre de Bari possède une petite université et de beaux endroits pour y faire du shopping. Il y a une rue en particulier, comparable à un petit Champs Elysées, qui est remplie de magasin de designers. Bien entendu, on n'a pas les moyens de s'acheter leurs produits, mais on a profité de ce moment pour parler, faire du lèche-vitrine et errer dans les magasins. Egalement, vu que j'y étais au début de décembre, les marchés et décorations de Noël étaient déjà installés dans le coeur de la ville.

J'ai deux souvenirs préférés de cet endroit

  • Le marché de Noël de Bari
  • The Sgagliozze

Je suis tombé sur le premier lorsque nous explorions les différents magasins qui se trouvaient autour du marché, et chaque boutiques avait des produits artisanaux spéciaux qu'elles vendaient. On est passées littéralement devant chaque petite boutique. Je regrette de ne pas avoir acheté un porte-monnaie stylé ou un carnet fait avec des collages de pages de comic-book. Peut-être que je peux les trouver en ligne, mais ce n'est jamais pareil car vous ne pouvez pas voir vraiment ce qui se trouve devant vos yeux.

Le meilleur moment concernant ce marché de Noël c'est quand on a acheté et mangé de la nourriture typique de Bari, connue sous le nom de Sgagliozze, et qui est vendu un peu partout sur le marché.

discovering-small-city-italy-bari-b07c36

Source

Ces petits snacks aux coeurs de fromage fondant sont fait de polenta frit. Il y a avait des stands qui en vendaient à chaque coin de rue mais on a décidé d'acheter les notre directement auprès d'une vieille habitante de Bari.

Dans la cuisine située en rez-de-chaussée, la vieille dame laisse les fenêtres ouvertes et vous pouvez apercevoir trois femmes, dont une qui forme les cubes de polenta, une autre qui les jette dans une poêle à friture et la dernière qui prend les commandes des clients et s'occupe de l'argent. Il y a en avait une quatrième, la plus vieille, qui était assise sur une chaine et observait tout ce qui se passait. Je suppose qu'elle était la grand-mère et donnait les ordres.

Pendant ce temps-là, la ligne des clients qui attendaient leur Sgagliozze fait-maisons s'allongeait jusqu'à l'autre bout de cette petite rue, et bloquait même l'accès aux piétons. Ce n'était d'ailleurs même pas une queue, c'était plutôt une sorte de pâté de gens à moitié agressifs et qui poussaient légèrement les autres pour se mettre devant la fenêtre et passer leurs commandes.

Après avoir attendu 15 minutes, c'était enfin à notre tour! C'était seulement 4 € environ (je ne me rappelle plus du prix exact mais c'était un peu en dessous de 4 €) et quand la femme m'a tendu le sac avec les Sgagliozze, j'ai ressenti un soulagement de pouvoir tenir le sac chaud sur mes doigts qui étaient glacés. Avez nos Sgagliozze en main, nous avons continué à marcher dans la ville, passant admirer la Basilica San Nicola, et les performeurs de rues tout en mangeant gaiement nos cubes de polenta.

Découvrir une petite ville d'Italie : Bari.

Source

Sur cette photo se trouve la Basilique San Nicola de nuit. Cette Basilique est impressionnante et attire de nombreux pèlerins catholiques et orthodoxes, car la partie supérieure du bâtiment est catholique, et celle qui est inférieure est orthodoxe. Si vous y allez, je vous conseille vraiment d'aller voir les deux parties pour vraiment apprécier la singularité de ce lieu. Et le plus intéressant est que cette Basilique abrite les reliques sacrées de Saint Nicolas (le Père-Noël originel).

Pas un restaurant italien médiocre

Mon deuxième souvenir marquant de ce séjour à Bari c'est le restaurant où mon amie travaille. Leur famille gèrent un restaurant qui s'appelle "Eden", près du centre. C'est en fait dans la banlieue de Giovinazzo et il vaut mieux avoir une voiture pour y aller, mais heureusement pour moi, mon amie m'y a emmené en voiture. Aller dans un des endroits les mieux gardés parmi les locaux valaient définitivement le coup!

Il n'y a pas que la nourriture ici qui est 100% authentique et délicieuse, car l'environnement est relaxant et fun à la fois. Chaque vendredi et samedi soirs, et pendant des spéciales occasions il y a un live organisé par un DJ et tout le monde vient danser. Mon amie italienne qui est une danseuse classique professionnelle, travaille ici comme chorégraphe et motivent ceux qui viennent de finir de manger à venir danser. Elle leur apprend généralement les pas à effectuer sur des musiques connues. Grâce à son enthousiasme et sa vivacité elle arrive à animer le restaurant.

Après que les derniers clients soient partis autour de 23h, il était temps pour les propriétaires et employés de se relaxer et de profiter d'un diner tous ensemble, comme une grande famille. On s'est tous assis ensemble et ils parlaient tous en Baresian (dialecte local) pendant que deux ou trois chefs faisaient à manger pour nous tous.

Personne ici ne parlait un anglais correct, mais c'était marrant et mignon quand ils essayaient. Bien sûr, je ne vais pas vous parler de mon niveau désastreux d'italien. Mais même avec la barrière de la langue, je me suis quand même sentie inclue dans le groupe. J'ai appris des gros mots en Baresien et ils ont tous pris beaucoup de plaisir. Je communiquais grâce à mon amie italienne qui se chargeait de tout traduire pour moi, en français ou en anglais, qui sont nos langues respectives.

Le propriétaire et sa femme ont un jeune fils qui parfois était présent au restaurant quand il n'étais chez sa grand-mère (souvent il venait les vendredi et samedi soir). Ils avaient un vieux berger allemand qui se promenait soit à l'intérieur du restaurant ou derrière, à l'extérieur. Et ils avaient aussi un nouveau petit chiot berger allemand que le petit garçon emmenait partout avec lui. Lui et le chiot se poursuivait et jouaient ensemble à travers le restaurant pendant que ses parents et les membres du staff parlaient, fumaient des cigarettes sur la grande table.

Dès que la nourriture est arrivée, c'est comme si le monde s'était arrêté. Tout le monde a arrêté de parler, et j'ai été interrompu dans mes pensées (je me demandais à cet instant si fumer à l'intérieur était interdit ou juste qu'ils s'en fichaient) et d'un coup toutes les attentions étaient portées au repas. Ce premier soir où j'ai mangé au restaurant, les chefs ont préparé de la pizza et des paccheri avec des fruits de mer spécialement pour moi car j'étais un invité spécial. J'ai jamais été autant contente de toute ma vie. J'étais carrément au paradis quand la nourriture est arrivée. Je me sens très chanceuse d'avoir mangé ici deux fois!

La prochaine fois que vous allez en Italie, je vous recommande d'aller vous promener le long des chemins battus de villes moins connues come Bari, Giovinazzo ou Matera. Ici, vous ne serez jamais dérangés par les touristes (sans doute à Matera, mais pas dans les autres) et vous aurez l'opportunité de découvrir une petite ville italienne remplie de traditions, dialectes uniques qui offre des vues de vieilles villes. Et en plus de ça, vous trouverez la meilleure nourriture à des bons prix.


Galerie de photos



Partagez votre Expérience Erasmus sur Bari!

Si vous connaissez Bari en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Bari! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (0 commentaires)



Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !