Advertise here

Comment est-ce de vivre à Vérone ?


La première visite m'a rappelé Florence, mais les différences sont apparues peu après. Les grands monuments sont partout. Par exemple, vous pouvez marcher dans la rue et soudain vous voyez un bâtiment romain du premier siècle.

Ce que j'aime vraiment, c'est la façon dont les Italiens protègent leur passé et leur culture. On ne voit pas de graffitis dans la zone historique, ni même aux alentours. Ils prennent très au sérieux la propreté des rues, ainsi que les règles imposées pour les déchets.

Comment est-ce de vivre à Vérone ?

Source

Comment est-ce de vivre à Vérone ?

Source

Comment est-ce de vivre à Vérone ?

Source

Comment est-ce de vivre à Vérone ?

Source

  • Vérone a tout ce qu'il faut. Un fleuve magnifique, des ponts immenses, un mélange énorme de cultures et des restaurants fantastiques.

Etant une ville située dans le nord du pays, on s'attendrait à ce que le froid se fasse sentir, mais comme l'on m'a dit, les Alpes semblent servir de barrière. De ce fait, le temps est plutôt doux, même en hiver. Le matin, il faut quand même porter des vêtements plus chauds, de préférence un manteau et une écharpe. L'après-midi, on peut les retirer, parce que les conditions climatiques changent toujours.

  • Les personnes parlent de manière passionnée, et ici, il existe un dialecte propre, différent de l'italien, comme il existe le catalan et le castillan. Parfois, ils semblent se disputer avec vous, mais ils sont simplement eux-mêmes et vous font comprendre leur point de vue.

La circulation est chaotique.. Préparez-vous à avoir des émotions fortes si, comme moi, vous vous déplacez majoritairement en vélo. Mais vous passerez probablement au bus. Dans mon cas, le chauffeur a trouvé que j'avais fait quelque chose de drôle et a lâché le volant pendant que le bus roulait. Ces quelques secondes ont été effrayantes.

  • Les chiens sont des animaux très aimés en Italie. Et je n'avais jamais vu des chiens aussi bien traités qu'ici. Il y a d'immenses boutiques pour les habiller, les alimenter, prendre soin d'eux.. Et jamais je n'ai vu un chien seul, sans propriétaire. Tous ici ont des laisses et savent comment ils doivent se comporter dans la rue pour faire plaisir à leurs compagnons humains.

Je comprends qu'un Européen du Nord, par exemple, trouve la joie contagieuse et l'enthousiasme italien étrange, mais même lui semble s'adapter facilement et rapidement.

Et comment ne pas le faire?

C'est un mode de vie intense, qui valorise tous les moments comme s'ils étaient les derniers...


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Partagez votre Expérience Erasmus sur Vérone!

Si vous connaissez Vérone en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Vérone! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (0 commentaires)



Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !