Advertise here

Trois jours à Varsovie


Salut à tous!

Dans cet article, je vous parlerai de Varsovie, la capitale de la Pologne et la ville la plus grande de tout le pays, située dans le voïvodat de la Mazovie, sur le fleuve Vistule. Elle se classe à la dixième place sur la liste des villes les plus peuplées d’Europe. Si l’on exclue sa zone métropolitaine d’environ 2 700 000 résidents, elle compte 1 800 000 habitants.

Elle a été la première étape de mon tour du Nord de l’Europe, que j’ai fait il y a deux ans, aux côtés de mon fils Pietro, mon compagnon d’aventures depuis toujours. Je dois dire que, à peine arrivée, j’ai été immédiatement frappée par sa majesté et les énormes gratte-ciels, le trafic, et les rues pleines de monde. Aux alentours de la station ferroviaire se trouvait une énorme piste de patinage sur glace, et sans même déposer nos affaires à l’hôtel, nous nous sommes arrêtés pour y patiner.

tre-giorni-varsavia-c46ba63799e290bbf640

Je m’attendais à ce que cela soit plus simple de patiner sur la glace, mais c’était au contraire assez difficile! Aux enfants qui le demandaient, on donnait des supports en forme de pingouin, sur lesquels ils pouvaient se tenir.

tre-giorni-varsavia-c9f920a8af6c665f42ac

Après quoi nous avons fait un rapide tour dans les parages et nous nous sommes arrêtés pour jeter un coup d’œil au Hard Rock Café et au Palais de la Culture et de la Science, un legs de l’architecture socialiste, dessiné par Staline en personne, que les habitants du coin définissent comme "le monstre" : un gratte-ciel de 42 étages dans le lequel, depuis la terrasse du trentième étage, il est possible d’admirer une vue superbe de la ville de Varsovie.

tre-giorni-varsavia-288492bafa97b18e976c

tre-giorni-varsavia-aa69e9a95d1c95ded336

Puis, parce qu’il faisait déjà presque nuit, nous avons rejoint l’hôtel, qui était dans un emplacement assez central. Je ne me souviens pas du nom, mais vous n’aurez aucune difficulté à chercher un logement étant donné que Varsovie offre une vaste gamme d’hôtels et d’auberges à des prix accessibles.

Le jour suivant nous avons visité la partie historique de la ville, dans laquelle il est possible d’admirer le Château royale de Varsovie, un édifice construit au XIVème siècle, situé sur la Place du Château (Plac Zamkowy), à l’entrée de la vieille ville. Complètement détruit dans les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, tout le centre historique a été parfaitement reconstruit et le travail a été si bien fait que l’UNESCO a conféré à ce quartier sa protection en tant que Patrimoine mondiale de l’Humanité. Les maisons ont des façades colorées, comme dans beaucoup de pays du Nord de l’Europe, et les copies ne se différencient pas des originales.

En plus de la Place du Château, vous pourrez admirer la Place du Marché, sur laquelle vous trouverez la statue de la Petite Sirène, symbole de la ville de Varsovie, protagoniste de l’une des légendes romantiques les plus célèbres de Pologne. Elle est représentée avec une épée et un bouclier, en qualité de protectrice, toujours prête à se battre. Selon la légende, la petite sirène vivait dans le fleuve de la ville et ennuyait les pêcheurs. Capturée, puis libérée par la suite, elle veille sur la capitale polonaise depuis ce jour.

tre-giorni-varsavia-89ddaf7eee0b81681dea

tre-giorni-varsavia-5878b261cdbc718682ea

tre-giorni-varsavia-53b247c4e77cc089c2ed

tre-giorni-varsavia-af4c3f856f3c5f3dd50e

tre-giorni-varsavia-0f06095086eb3666a62c

tre-giorni-varsavia-e5b15b76cc6ea577d592

Au déjeuner, nous nous sommes arrêtés manger dans un petit restaurant typique (Jadlodajnia) pour tester la cuisine du coin, qui n’est pas mal du tout, bien que limitée. Elle se base sur d’anciennes saveurs et des mets frais, en adéquation avec les meilleures innovations gastronomiques.

La cuisine traditionnelle est riche en soupes, servies comme entrées. Vous pourrez goûter la barszcz (une soupe de betterave avec raviolis remplis de champignons et de viande), la chlodnik (une soupe froide faite avec du lait caillé, de la betterave, de la ciboulette, du concombre et d’autres légumes), la zurel (un potage fait avec de la farine de seigle, de l’œuf et du saucisson).

Comme plat principal, vous pourrez déguster le bigos (de la viande en daube avec du chou, de la choucroute et des pruneaux assaisonné avec divers épices), le golabki (une paupiette remplie de riz et de choux). Pour les passionnés de viande, je recommande le podwale-kompania piwna, où le menu à base de gibier peut se déguster dans une fantastique atmosphère avec fond musicale d’un orchestre en direct.

Enfin, pour le dessert, vous devrez goûter les pierniki (des douceurs au miel), le makowce (des douceurs aux graines de pavot), les mazurki (de la pâte brisée aux fruits secs).

tre-giorni-varsavia-32476d5a4f22cc0e57db

tre-giorni-varsavia-4d6de7253fd580f8abd0

tre-giorni-varsavia-4a5ed6005fe2df75139b

À peine sorti du centre historique, en traversant ce que l’on appelle la route royale, on rejoint deux palais très importants, legs de rois, de nobles, et de riches marchands : Wilanow et Lazienki. Le premier, aussi appelé Villa Neuve, est comparé au Château de Versailles et représente l’un des complexes architecturaux les plus beaux de Pologne, entre autres, miraculeusement réchappé de la destruction nazie. Le second, qui à une époque était utilisé comme l’une des résidences d’été de la famille royale, aujourd’hui sert de musée, en plus de lieu pour des événements de divers genres. Tous les samedis et dimanches, par exemple, vous pourrez assister à de magnifiques concerts de pianistes célèbres qui rendent hommage à Fryderyk Chopin, musicien né à Varsovie, considéré universellement comme le prince de la musique romantique.

Après une journée à faire le tour des ruelles de Varsovie, nous avons passé la soirée en compagnie d’un ami portugais qui se trouvait à Varsovie pour le travail et qui m’a contactée après avoir vu que je m’y trouvais également, à travers les photos que j’avais postées sur Facebook.

Le jour suivant, avant de prendre l’avion pour Stockholm, la deuxième étape de notre magnifique itinéraire, nous avons visité le quartier de Prague, dont le nom n’a rien à voir avec la capitale de la République Tchèque, bien qu’il dérive du mot polonais "prazyc", qui signifie "brûler", et en effet, pour construire Prague, une forêt entière fut brûlée. Cette zone était considérée comme très dangereuse il y a encore quelques années, mais après avoir été, en 2012, le décor du film "Le Pianiste" de Roman Polanski, elle est devenue une zone à la mode, fréquentée surtout par des artistes, des photographes et des architectes, où ont ouvert par la suite des bars, des restaurants, des galeries, des musées, et des espaces pour les expositions.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage et un bon séjour à Varsovie !


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Partagez votre Expérience Erasmus sur Varsovie!

Si vous connaissez Varsovie en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Varsovie! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (0 commentaires)



Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !