Advertise here

Prague


Salut à tous!

Dans cet article je vous parlerai de la ville de Prague, la capitale de la République Tchèque. C’est le centre politique et culturel de la région de la Bohême, depuis plus de 1200 ans, et elle a également été la capitale du Saint-Empire romain, entre 1300 et 1400. Elle est connue sous bien des noms, parmi lesquels "la mère de la ville", "la ville aux 100 clochers", et "la ville d’or". Elle compte environ 2 millions d’habitants, et accueille, année après année, un nombre toujours plus important de touristes provenant de tous les coins du monde.

Praga

J’y suis allée avec mon fils Pietro, en novembre 2012. Lui, à l’époque, avait seulement 9 mois, mais il était déjà allé dans plusieurs villes du Portugal, et à Londres. Cela a été une magnifique expérience qui a duré 4 jours. Prague est une ville merveilleuse! Dommage pour le temps, qui ne nous a pas laissé de répit. Nous avons été très malchanceux. Il pleuvait et il faisait très froid!

Comment est le climat à Prague?

Prague jouit d’un climat modérément continental. Les hivers sont longs, très rigides, et avec d’abondantes neiges, qui débutent, généralement, à partir de la mi-novembre. Les températures, en plein hiver, peuvent descendre jusqu’à -20 °C et peuvent rester en-dessous de zéro même durant des journées entières. Les étés sont doux, ou agréablement chaud, avec des températures moyennes avoisinant les 20 °C. Les moyennes de saisons, en revanche, sont plutôt douces, mais très variables et imprévisibles.

Les pluies ne sont pas abondantes et elles sont bien réparties au cours des mois. Mai, juin, juillet et août sont les mois les plus pluvieux, tandis que durant l’hiver, les précipitations sont minimes, mais car la pluie se transforme en neige!

Que peut-on voir à Prague?

Prague est une ville incroyable! De plus, elle est accueillante, plutôt sûre, bien conservée, et pleine de monuments et de belles choses à voir!

En premier lieu, je vous conseille de visiter le merveilleux et imposant Château, symbole de la ville! Il s’agit du château le plus grand du monde, avec une superficie de 70 milles mètres carrés. Le château est ouvert tous les jours, excepté le 24 décembre. Du 1er avril au 31 octobre il est ouvert de 5:00 à 24:00, tandis que du 1er novembre au 31 mars, il est ouvert de 6:00 à 23:00. Toutes les heures, à la porte principale du château, se tient la très folklorique cérémonie du changement de la garde, un passage quasi obligatoire pour les touristes, qui ensuite pourront entrer dans le château en traversant la Porte de Matthias. L’entrée au château est gratuite, mais pour visiter les monuments et les salles en son intérieur, il faut payer. Il existe deux types de visites différentes. La visite complète coûte 350 couronnes et comprend le Palais Royal, la Cathédrale de Saint-Guy, la Galerie de Rudolph, la Tour de Dalibor, la Basilique de Saint-Georges et la Tour des Poudres. La visite courte, en revanche, coûte 250 couronnes, et ne comprends pas la visite de la Galerie de Rudolph. Les billets s’achètent soit au centre informatif, soit dans la Deuxième ou Troisième Cours, et valent deux jours. On peut visiter ces attractions tous les jours, excepté le 24 décembre. Du 1er avril au 31 octobre, de 9:00 à 18:00, tandis que du 1er novembre au 31 mars, c’est de 9:00 à 16:00.

Praga

La Cathédrale gothique de Saint-Guy est parmi les plus grandes d’Europe. Avant d’y entrer, je vous conseille de faire une halte devant, afin de regarder la merveilleuse façade externe de l’église, et tout particulièrement la Porte d’Or, sur la droite, décorée avec un million de petites pierres colorées qui représentent Charles IV et sa femme Elisabeth de Bohême, agenouillés dans une prière. Les parties intérieures sont splendides et uniformes, bien que la construction de la cathédrale ait duré six siècles. La Chapelle de Saint-Venceslas et la crypte souterraine, avec les sépultures des rois de de Bohême, sont particulièrement belles. Le trésor avec les joyaux pour le couronnement des souverains est d’une extraordinaire importance.

Tout juste sous le château, vous trouverez le quartier Malá Strana, qui est considéré comme une ville dans la ville. En son intérieur se respire une atmosphère magique, mais en même temps, assez inquiétante. Les maisons et les immeubles portent encore les noms et les symboles qui s’utilisaient au Moyen-âge, comme des licornes, des aigles, des cerfs, des violons et des clefs, qui désignaient bien souvent le métier de la personne qui y habitait. Ce quartier fut détruit, en 1541, par un énorme incendie. Il fut ensuite reconstruit par des artistes et des architectes italiens, qui lui donnèrent son actuel aspect baroque et de la Renaissance. Depuis il semble que le temps se soit arrêté, car les hommes et la nature ont, par chance, laissé cet endroit identique depuis sa reconstruction. Le quartier Malá Strana est un petit joyau avec des placettes, de splendides immeubles et angles romantiques, célèbre tout particulièrement pour ses multiples cafés, ses brasseries, et les très nombreux artistes bohémiens qui lui donnent cette touche en plus.

La Malostranske Namestì, ou place Malostranské, est le cœur du quartier. Là, vous pourrez visiter la merveilleuse Église de Saint-Nicolas, la plus belle église baroque de la ville.

En face de l’Église de Saint-Nicolas commence la Rue Nerudova, la plus belle rue de Prague, qui conduit jusqu’au château. La rue porte le nom de Jan Neruda, un célèbre poète pragois, de qui Pablo Neruda s’inspira pour créer son pseudonyme. Le long de Nerudova vous trouverez certains des plus beaux immeubles de la ville, parmi lesquels beaucoup ont été transformés en pub, en magasins de souvenirs et en hôtels.

Aux alentours du quartier, vous pourrez également admirer le magnifique Pont Charles, avec ses trois tours gothiques, qui relie le quartier de Malá Strana, au quartier Stare Mesto, autrement dit à la Vieille Ville. Diverses légendes vous seront racontées au sujet de ce pont. Une légende rapporte que durant la nuit, les statues présentes sur le pont s’animent, et tout particulièrement quand, proche de là, un enfant nait sur l’Île de Kampa. Une autre légende, en revanche, raconte que pour construire le pont, des milliers de jaunes d’œuf ont été utilisés, pour mieux coller les pierres entre elles et les rendre plus résistantes aux crues du fleuve. Ces légendes offrent au Pont Charles encore plus de charme, et font en sorte que l’atmosphère respirée en se promenant dessus, soit véritablement magique. Comme est magique l’atmosphère qui se respire dans la Vieille Ville.

Praga

Praga

Praga

La Veille Ville est depuis toujours le lieu des événements les plus importants de Prague. C’était sur sa place, appelée Staromestske namesti, qu’avaient lieu les échanges entre commerçants, en plus des manifestations les plus importantes, telles que les couronnements des souverains et les exécutions des condamnés à mort. Aujourd’hui la place est tranquille, pleine de bars, de restaurants et de petites boutiques de souvenirs, et elle est seulement animée par les touristes, qui courent pour visiter l’un des monuments les plus importants de Prague, comme la Vieille Mairie, avec la Tour de l’Horloge, la statue de Jan Hus, l’Église gothique-baroque de Notre-Dame du Týn, et l’Église de Saint-Nicolas (à ne pas confondre avec son homonyme et assurément plus belle, qui se trouve dans le quartier de Malá Strana).

Le monument consacré à Jan Hus, réformateur protestant brûlé vif en 1415, car accusé d’hérésie, est considéré comme le symbole par excellence de l’âme des habitants de Prague, en plus d’être un grand symbole du nationalisme tchèque.

À quelques pas de la Place de la Vieille Ville, en revanche, vous trouverez le quartier Josefov, le ghetto dans lequel vivaient à une époque les Juifs, qui exploitèrent chaque minuscule recoin à leur disposition, créant ainsi une espèce de labyrinthe géant à l’intérieur duquel maisons, magasins et laboratoires se confondent. Là, vécu le rabbin Low, le célèbre écrivain Franz Kafka, et presque 80 milles Juifs tchèques et moldaves, tous déportés dans les camps de concentrations, en 1945, et massacrés par les Nazis. Ne ratez pas le ghetto juif, même si vous avez peu de temps pour visiter Prague. À l’intérieur, vous pourrez admirer l’impressionnant cimetière juif, en plus de diverses synagogues très belles. Je vous conseille de visiter aussi bien la Synagogue vieille-nouvelle, que la Synagogue Pinkas, à l’intérieur de laquelle vous trouverez le Musée des Enfants de Terezin, les protagonistes de l’un des événements les plus horribles et tragiques de la Seconde Guerre mondial.

Autre chose que vous devrez absolument voir durant votre séjour à Prague, c’est la très particulière Maison dansante, un édifice extraordinaire dédié au célèbre couple de danse formé par Ginger Rogers et Fred Astaire. Il est composé de deux immeubles qui ressemblent à un couple de danseurs qui se penchent l’un vers l’autre. Conçu et réalisé à la fin des années Quatre-vingt par l’architecte F. O. Gerhy, le même qui conçu le merveilleux Musée Guggenheim à Bilbao, il s’intègre parfaitement avec les immeubles autour, remontant à plus de cent ans auparavant. Vraiment très beau et à ne pas rater! Des immeubles comme ceux-là ne se voit pas à tous les coins de rue.

Durant mon séjour, j’en ai également profité pour aller au stade voir un match de football! J’ai rencontré un garçon du coin, qui parlait italien et qui se déambulait avec une écharpe du Milan. Nous avons commencé à discuter, justement grâce à ce petit détail, qui m’avait rendu curieuse. Et il m’a dit qu’il aurait dû aller au stade avec l’un de ses amis, mais que ce dernier ne s’était pas senti bien et qu’il avait renoncé au match. Il avait donc un billet en plus. Et il me l’a offert.

Praga

Il s’est montré vraiment gentil! Nous avons bu quelques bières (à Prague vous trouverez un large choix de bières, toutes très bonnes), et, après le match, nous sommes allés manger ensemble dans un lieu typique, peu fréquenté par les touristes : le Baracnicka Rychta. Vous le trouverez dans le quartier de Malá Strana, à quelques pas seulement de l’ambassade américaine. Je vous conseille de goûter la soupe aux patates servie dans une espèce de bol de pain, et le gulash. Mais le risotto à l’épeautre avec champignons et fromage, le jambon cuit de Prague et le sanglier étaient très bons aussi. Le rapport qualité-prix est excellent. Le service rapide, le personnel aimable. Le lieu est magnifique et l’atmosphère charmante.

Praga

Dans tous les cas, si vous ne parveniez pas à trouver ce restaurant, sachez qu’à Prague on mange assez bien partout. Souvenez-vous cependant de toujours laisser un pourboire, sinon les serveurs se fâcheront! Je vais vous raconter ce qu’il m’est arrivé un soir dans un établissement. J’étais avec mon fils et je venais de dépenser 31, 50 euros pour notre dîner. Quand le serveur est arrivé pour récupérer le paiement, moi j’avais dans l’idée de payer par carte bancaire, justement pour ne pas avoir à lui laisser obligatoirement un pourboire. Mais même avec l’appareil, il m’a gentiment demandé, en anglais si je voulais laisser un "tip". Moi je faisais semblant de ne pas comprendre, il me l’a donc répété en italien : "mancia". J’ai fini par lui répondre : "Ok, you can make 32, 00 euro". Je n’aurais jamais dû le faire! Le serveur a commencé à devenir nerveux et m’a dit quand République Tchèque le service n’est pas inclus dans la note et que donc le pourboire est obligatoire et correspond, habituellement, à 10 % du montant de la note. Donc, il refusait catégoriquement d’accepter mes ridicules 50 centimes. Je me suis sentie très honteuse mais je ne lui ai pas donné plus. Honnêtement, je n’avais pas d’argent à jeter, et je ne les ai toujours pas! Quand je voyage, j’essaye de dépenser le moins possible. Je suis toujours très attentive avec les dépenses, également car il faut en affronter beaucoup. Alors, si la note était de 31, 50 euros, pourquoi aurais-je dû en laisser 35?!? Alors que je l’avais déjà trouvée très salée… Le serveur est déjà payé pour ses services par son titulaire. Néanmoins, j’avais mangé un excellent jarret de porc à la bière et les typiques gnocchi de pommes de terre à la pâte au levain. Délicieux! Pour digérer vote dîner, je vous suggère de goûter un petit verre de Slivovice, qui est une liqueur aux pruneaux, ou de Becherovka, un célèbre amer aux herbes.

Comment est la vie nocturne, à Prague?

Si vous aimez la vie nocturne, vous êtes au bon endroit! Le long des rues de la ville, vous trouverez des établissements de tout genre, parmi lesquels d'excellents clubs de jazz, quelques pièges à touristes, et également divers clubs érotiques. Si dans le quartier de Malá Strana il y a une atmosphère intime et relaxante, dans la Vieille Ville le temps passe très vite en discothèque! D’après les dires de mon ami pragois supporter du Milan, d’habitude, les jeunes du coin font le tour des quatre discothèques les plus importantes de la ville : le Duplex, sur la Place Venceslas, le Karlovy Lázne, la plus grande discothèque d’Europe centrale, à deux pas du Pont Charles, le Klub Lávkam, sur la Place de la Vieille Ville, et le Lucerna Music Bar. En toute logique, moi, me trouvant seule avec mon fils, je ne suis allée à aucun de ces endroits, mais j’en ai vu beaucoup le long de la rue.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage et un bon séjour à Prague !


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Partagez votre Expérience Erasmus sur Prague!

Si vous connaissez Prague en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Prague! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (0 commentaires)



Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !