Advertise here

Vivre à Florence tout en étudiant à la FDA


living-florence-studying-fda-f0594b4cc47

Je n’ai jamais imaginé pouvoir vivre et étudier en Europe. Mon seul rêve était de faire le tour de l'Europe avec mes parents. Je me suis même dit que je préférerais mourir que d’aller vivre en Europe. J'ai visité l'Europe pour la première fois en 2009 et j'étais de retour pour étudier en Italie en 2012. Le rêve de pouvoir voyager avec mes parents reste encore un rêve. Je ne sais pas, je crois que j’ai peur de quitter ce beau monde sans que ce rêve ne se produise.

C'était en 2012 lorsque je me suis inscrite à un cours de design d'intérieur à Florence pour une année. Après presque 10 ans de travail, j'avais décidé de changer de métier afin de revitaliser ma vie devenue trop ennuyeuse.

Au début, j'avais pensé à prendre uniquement des cours en ligne. Mais quand j’ai comparé le coût de ces cours avec celui des cours à prendre sur place, il n'y avait pas vraiment une grande différence. Après tout, l'expérience n'a pas de prix et l'idée de partir pour étudier dans le berceau de la renaissance est vraiment séduisante.

J'avais demandé l'aide de M. Google pour m'aider à trouver une excellente école de design à Florence qui ne nécessitait pas d’expérience préalable en design d'intérieur, offrant des cours sur une seule année et avec des frais de scolarité raisonnables. Après de nombreux mois de recherche en ligne, j'ai trouvé la Florence Design Academy comme meilleur choix. Cette académie était située au cœur de la ville, à deux pas du Duomo et mes 3 conditions étaient satisfaisantes.

Tout de suite après, j'ai envoyé un e-mail à l'école leur annonçant mon intention de m’inscrire à l’académie de design d'intérieur pour une année, et en moins d'une semaine, j'ai reçu une réponse précisant les conditions de l’admission. Sans aucune arrière-pensée, j'ai renvoyé un e-mail avec toutes les exigences. J'étais heureuse que l'école accepte les soumissions électroniques des formulaires. Il semblerait que tout était en ordre, en moins de 48 heures, on m'a informé que ma candidature était retenue et pour procéder à mon inscription, je devais payer les frais de la pré-inscription. Et immédiatement, j'ai payé les 850 € de pré-inscription dès le lendemain. Les frais restants seront réglés en novembre, juste avant la rentrée scolaire.

living-florence-studying-fda-f25f62db3a9

C'était en avril 2011 lorsque j'ai soumis mes documents et payé les frais d'inscription. La prochaine réponse que j'ai reçue de l'école était en juillet quand ils m'ont informé de la date à laquelle ils vont m’envoyer les documents requis pour mon visa étudiant, l'école l'appelle le dossier de Visa. J’étais tellement excitée d'étudier à l'étranger que j'ai déposé ma candidature pour la rentrée de janvier 2012 un an plus tôt. Selon l'ambassade d'Italie, une demande de visa d’étude doit être soumise dans les 90 jours qui précèdent la date d'arrivée prévue en Italie. L'école m'a donc informé que mon dossier de visa sera envoyé vers le mois d’octobre.

J'ai reçu le dossier de Visa au mois de novembre et en moins de deux semaines, j'ai soumis ma demande de visa étudiant et l'ambassade a aimablement tamponné une entrée multiple d'une année sur mon passeport. Bienvenue à une année de promenade dans 26 pays, presque dans la moitié de l'Europe. C'est un merveilleux cadeau pour une amoureuse des voyages comme moi.

J'ai mis les pieds pour la première fois à Florence le 8 décembre pour jeter un coup d’œil sur l'école et chercher un appartement à louer. Quand je suis arrivée dans la ville, sa beauté m’a fascinée, l'idée de vivre dans cette charmante ville durant toute une année n'était pas encore envisageable dans ma pensée. J’ai passé uniquement 3 jours à Florence et j'ai beaucoup apprécié l’ambiance de Noël qui régnait sur la ville avec une belle et magnifique décoration des vacances.

living-florence-studying-fda-9ad6fa124b3

Première journée à d'école. C’était le début de ma plus grande aventure. Ce fut une journée agréable mais assez fatigante car je devais remplir plein de papiers administratifs pour rendre mon séjour en Italie légal. Toutes ces étapes épuisantes et les nombreux bureaux gouvernementaux visités aboutiront à une seule carte en plastique, le permesso di soggiorno.

Lors de mon premier jour de classe, j'ai rencontré mes amis et mes camarades de classe avec qui j’ai discuté ici sur Erasmusu et sur Facebook. C’était une réunion impressionnante, on venait tous de pays différents du monde, depuis les îles Maurice jusqu’à l'Indonésie et le Mexique, on était tous réunis pour explorer et découvrir les coins de Florence et pour étudier l'art de la décoration intérieure.

L'horaire des cours n'était pas très chargé, vous pouvez avoir un ou au plus deux cours seulement en une journée, mais les projets nécessitent beaucoup de temps. Mes camarades de classe étaient de très bons designers, leurs idées étaient impressionnantes et magnifiques. Durant les séances de présentation des projets, vous allez êtres vraiment très impressionnés par leurs formidables idées et leurs concepts ingénieux. Les professeurs de l'école sont extrêmement compétents et très compréhensifs. Ils nous ont tous aidés à exprimer nos idées de façon artistique.

living-florence-studying-fda-2822bdd0d0f

Ne vous ai-je pas dit que les fêtes prendraient aussi beaucoup de votre temps et surtout n’oubliez pas de voyager! A Florence la vie nocturne est animée mais un peu chère, un apéritif vous coûterait 8 à 10 €, cela inclue une boisson et un apéritif illimité. Autour de Santa Croce et Santo Spirito il y’a de superbes bars pour prendre l'apéritif. Et n'oubliez pas de bien vous habiller pour impressionner. C'est obligatoire.

Bon, puisque j'étais étudiante et que ma bourse était assez limitée, je me contentais de traîner avec mes camarades de classe, nous nous réunissions dans l’appartement de l’une de nos amies et nous buvions jusqu'à en avoir le vertige, à minuit, nous sortions pour traîner dans le centre de la ville pour profiter de la vie nocturne et pour danser et faire la fête. Je n'oublierai jamais ces deux fois.

Certaines nuits, nous traînions dans un bar autour de Santa Croce pour prendre l'apéritif et boire quelques verres jusqu'à minuit. Mais nous avions dans notre sac, des bouteilles de vin et d'alcool pour remplir nos verres vides, discrètement. Je me souviens encore de ces nuits folles de bonne humeur, c’était tout simplement formidable.

Je me souviens de l'une de ces nombreuses nuits de folies, mes camarades de classe et moi venions passer du temps assis sur les marches d’une église ou d'une belle architecture de la renaissance et parlions sans cesse de nos aventures. Ou bien nous nous promenions le long du fleuve Arno pour profiter des rayons du soleil au printemps ou de la brise fraîche des nuits d’hiver.

Étudier et vivre à Florence a eu un impact important sur ma vie. Et j’ai fini par comprendre et apprécier le dicton italien: il dolce far niente. J'ai eu toute une année pour profiter de la douceur de ne rien faire.

living-florence-studying-fda-c11833896e1


Galerie de photos



Partagez votre Expérience Erasmus sur Florence!

Si vous connaissez Florence en tant que natif, voyageur ou étudiant d'un programme de mobilité... partagez votre expérience sur Florence! Évaluez les différentes caractéristiques et donnez votre opinion.

Commentaires (0 commentaires)



Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !