Soirée au sous-sol

En ce qui concerne mes derniers jours ici avant Noël, je suis sortie chaque soir (quelle surprise). Lundi, soirée Santana. Ça a commencé à table avec des personnes espagnoles/catalanes et une personne grecque et ça a terminé avec Maja, la fille serbe. Une soirée amusante, un mec italien complètement fou qui en pouvait plus à chaque chanson (chaque chanson était sa chanson préférée, du moins c'est ce qu'on aurait dit), les gens chantaient et se disaient au revoir.

(David futur président de la Catalogne)

Soirée au sous-sol

(Remy dans sa chemise chic)

Soirée au sous-sol

(Le mec italien dingue)

Soirée au sous-sol

(Double facepalm)

Soirée au sous-sol

(Le mec grec)

Soirée au sous-sol(ma coloc et son amie)

Soirée au sous-sol

(En plein milieu de conversation avec Bojan, fichu paparazzi, ils ne me laissent jamais tranquille)

Soirée au sous-sol

Mardi, la Sangria Party et la dernière soirée de Dan à Brno. Je suis passé de l'une à l'autre. Au final, tout le monde s'est réuni dans la chambre de Dan et Mate. Sangria, vin, vodka, rakija, vous appelez ça comme vous voulez. Marijuana? Pas de problème. J'ai rencontré de nouvelles personnes. Même après trois mois passés ici, il y a encore de nouvelles personnes à rencontrer. Erasmus sans limites. Merveilleux. Plus tard, on s'est rendu à 2faces. Le chemin du retour à la maison: flou. Les photos sont la preuve de ma présence là-bas.

(Shani, ma coloc et moi)

Soirée au sous-sol

(Dan veut également être sur la photo)

Soirée au sous-sol

(Les quatre magnifiques)

Soirée au sous-sol

(Mate et le mec portugais aux cheveux bouclés)

Soirée au sous-sol(sans commentaire)

Soirée au sous-sol

(Dan en train d'essayer le sweater de ma coloc)

Soirée au sous-sol

(Dan le viril)

Soirée au sous-sol

(La bande 2faces, 2 gilles, mes deux sauveuses de la soirée et M. Cocaine qui a pris quelques photos compromettantes lors du chemin du retour)

Soirée au sous-sol

Mercredi, jour de cuite extrême, on se rendait au Marché de Noël avec ma colocataire pour acheter quelques cadeaux à mes amis. Dans la soirée, soirée au sous-sol. Comme d'habitude, de la bière seulement. 2faces de nouveau, dansant toute la nuit. Colin essayant de m'apprendre quelques pas de danse, pas très glorieux. Complètement sa faute.

Alors, les soirées au sous-sol, que dire à ce sujet? On peut pas en dire grand chose, cependant il le faut car elles sont l'une des parties essentielles de la vie Erasmus en général à Vinarska 5, block A1, Brno, République tchèque. Longue histoire courte, voici comment ça marche, chaque mercredi (occasionnellement ça peut être n'importe quel autre jour) il y a un exercice qui consiste à acheter des boissons, à se préparer et à aller au sous-sol. Le sous-sol est situé à l'étage -3, à côté de la buanderie et de la salle de séchage (ce qui me rappelle que je dois aller récupérer mes vêtements dans la salle de séchage). Il se compose du couloir, du petit vestibule et de deux petites pièces dont l'une est presque toujours éteinte, l'autre complètement opposée. Donc, les gens du sous-sol ont trois options: passer du temps dans le couloir où il fait parfois froid, papoter avec d'autres dans une des pièces ou essayer de danser dans la pièce sombre habituellement remplie avec deux fois plus de monde que ce qui pourrait normalement y rentrer. Cela ne tient qu'à toi.

(Jesus, Fran et moi dans le vestibule)

Soirée au sous-sol(David, the crazy Spanish guy)

Soirée au sous-sol

(Dans le couloir)

Soirée au sous-sol(ah, les soirées au sous-sol)

Soirée au sous-sol

Hier, lors d'une soirée au sous-sol assez nulle (en raison du fait que beaucoup de gens étaient déjà partis pour Noël), j'ai découvert que le mur dans la pièce sombre est couvert de signatures et de dessins d'étudiants Erasmus. Bien sûr, j'ai dû mettre mon tampon. Au fait, si vous voyez les mots "Up, up follow", "I'll follow you u pičku materinu", c'est l'oeuvre d'art de Tomasz. Il voulait écrire juste l'autre partie de la phrase, mais il s'est trompé dans l'orthographe (apparemment, il ne connaît pas non plus l'alphabet anglais, et le croate non plus). (Tomasz, le petit cœur)

Soirée au sous-sol

(L'oeuvre d'art)

Soirée au sous-sol

(La Pologne ça craint!)

Soirée au sous-sol

(le mur des légendes)

Soirée au sous-sol

Après la soirée, ce qui signifie quand il n'y a plus rien à boire et que l'heure de prendre le bus approche, tout le monde part pour la gare routière, cinq minutes à pied. Il y a toujours des gens qui restent à la maison, mais ils ne sont pas nombreux. Il y a une possibilité que vous ratiez le bus, ne paniquez pas, les bus partent toutes les demi-heures pendant le weekend et toutes les heures pendant la semaine. Il y aura toujours 2 ou 3 groupes de personnes qui partent à des moments différents. Dans le bus, c'est une tradition (selon les espagnols) de chanter fort et de frapper le toit avec les mains pour que le chauffeur s'arrête et refuse de redémarrer le bus jusqu'à ce que vous vous calmiez. Cela doit être répété au moins deux fois, sinon le voyage au centre est trop court et la soirée n'est pas bonne.

(à l'arrêt de bus)

Soirée au sous-sol

(mon chéri)

Soirée au sous-sol

(il faisait froid, on devait se tenir chaud)

Soirée au sous-sol

Mon Dieu, ces soirées vont me manquer. Beaucoup de gens sont déjà partis et ne reviendront pas, certains reviennent en janvier. Je pars ce soir, à 3h20, pour passer Noël avec ma famille. Je reviens pour la Saint-Sylvestre, mais il y a des gens qui ne reviendront pas. Tomasz est parti ce matin. Ce type me manquera tellement, il est différent de tous ceux que j'ai rencontrés ici. C'est tellement triste d'y penser... 90% de toutes ces personnes, je ne les reverrai plus jamais dans ma vie. Et je resterai en contact avec quelques-uns d'entre eux. Ah, au revoir, c'est le seul côté négatif d'Erasmus que j'ai trouvé jusqu'ici. Enfin ce n'est pas tout à fait terminé, alors je vais me laisser emporter par la dépression post-Erasmus en février, si je ne reste pas ici. Jusque-là - on affiche un visage heureux!


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Commentaires (0 commentaires)


Vous voulez avoir votre propre blog Erasmus ?

Si vous vivez une expérience à l'étranger, si vous êtes un voyageur passionné ou si vous voulez faire connaître la ville où vous vivez... créez votre blog et racontez vos aventures !


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !