Advertise here

Des embouteillages partout !

traffic-jams-94f698b340747b57455500f2513

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes utilisent leur voiture pour se rendre d'un endroit à un autre. À mon avis, l'invention de la voiture n'a peut-être pas été la meilleure du dix-neuvième siècle, à cause de toutes les autres inventions géniales, mais elle a certainement changé le monde.

Tout d'abord, les voitures ont rendu la vie des gens beaucoup plus facile, tout particulièrement en changeant leur mode de vie. Maintenant, ils peuvent arriver plus vite jusqu'à leur destination et cela sans trop d'effort.

Deuxièmement, l'invention de la voiture a rendu le transport de marchandises plus efficace et flexible. En effet, si il y a quelques années de cela les gens portaient leurs bagages eux-mêmes ou les mettaient dans des charrettes et attendaient longtemps avant qu'ils arrivent, maintenant ils n'ont plus besoin de le faire. À la place, ils peuvent tout simplement utiliser les voitures.

Pour conclure, l'invention de la voiture a rendu la vie des gens beaucoup plus facile d'une certaine manière et le monde a profondément changé.

Ainsi, alors que tout le monde utilise la voiture, la ville de Tbilisi est devenue surchargée et il est devenu impossible de circuler.

traffic-jams-9c630ab01aa8e6b2c56aaa743be

En circulant autour de Tbilisi, vous pourrez remarquer tous les types de voitures qui y circulent, avec toutes sortes de conducteurs, et alors que certains n'avaient jamais conduit de voiture auparavant, vous trouverez cela fatiguant et épuisant de circuler à travers les rues de cette ville. Mais après tout, que pouvez vous y faire? Vous êtes tout seuls dans cette grande ville. Pas vraiment seuls en théorie, mais quand même... Alors imaginez que vous vouliez aller de Vazha-Pshavela à l'avenue Pekini. Premièrement, il faut tourner vers Kazbegi et le traverser et ensuite tourner en direction de Pekini. Cet itinéraire est un vrai cauchemar! Et ça ne ressemble même pas au bazar qu'il y a dans d'autres endroits, où l'on trouve de vrais embouteillages dans lesquels on peut rester coincé pendant des heures. C’est juste que les gens détestent ça, mais que peut-on y faire? On dit qu’il devrait il y avoir moins de voitures parce que cela serait bon pour l’environnement, ça c'est sûr, et que par conséquent il n’y aurait pas tant d’embouteillages partout. Chacun pourrait circuler plus rapidement et ne serait pas énervé d’être dans des embouteillages pendant des heures. Mais tout le monde veut une voiture et en achète une et l’idée est la suivante; pourquoi devrais-je circuler dans la ville à pied ou avec les transports en commun si j’ai ma propre voiture? Ils disent que c’est « tout à fait ridicule ». Mais quand même, à un moment donné! Vous vous souvenez de ce que j’avais écrit sur le mode de vie sain? Alors, quand on est assis dans sa voiture toute la journée, est-ce que c’est un mode de vie sain? Je ne pense pas! Et qu’y a-t-il de meilleur que de marcher? On dit qu’il faudrait marcher au moins 30 minutes tous les jours, mais croyez moi, 30 minutes ce n’est rien. Si vous comptez, vous marchez peut-être même plus, mais cela peut varier.

Quoique il en soit, j'ai vu un embouteillage l'autre jour. C'était sur l'avenue Vazha-Pshavela et c'était assez surprenant étant donné que c'est une très large avenue, probablement la plus large de tout Tbilisi. C'était vraiment étonnant de voir toutes ces voitures coincées là. Et je n'étais pas la seule à avoir l'air surprise, car toutes les personnes dans leur voiture et en train de marcher dans la rue l'étaient aussi.

traffic-jams-a2fb166e9173932a920b0e7c97a

Qui peut oublier ces embouteillages qu’il y avait tout le temps au village Lilo? C’est un endroit juste à la limite de Tbilissi et il y a cet immense supermarché, où on vend tous ces vêtements et ces ustensiles de cuisine, ces meubles et ces jouets. Il y a quelques années, cet endroit était un vrai bazar, vous vous demandiez même ce que vous faisiez là. Il y avait tellement de personnes, et je me souviens qu’une fois, c’était quelques jours avant que l’année scolaire ne commence, tout le monde était à Lilo pour acheter des choses pour leurs enfants. Les gens étaient serrés comme à un concert, il n’avait pas de place entre eux et les enfants auraient très bien pu tomber dans les pommes ou se faire écraser. Il en allait de même pour les voitures. Il y en avait tellement à l’extérieur que personne ne pouvait bouger. Ça a donc créé un énorme embouteillage, et pas seulement cette fois là! Tout le temps, surtout les dimanche, on ne pouvait pas conduire de Tbilisi jusqu’à Kakheti. Particulièrement le matin jusqu’à midi, à cause d’un énorme embouteillage et on y restait coincé des heures. Et quand je dis des heures, c’était vraiment ça!

Une fois je me souviens, nous allions de Tbilisi jusqu'à Kakheti, et je ne me souviens pas exactement quel jour c'était, mais ce n'est plus très important maintenant. C'était l'été, je crois, ou du moins il faisait très chaud et nous avions du rester arrêtés sur la route, immobiles, ou en avançant que très légèrement, pendant 3 heures! Vous pouvez vous imaginer ça? Personne n'a apprécié ce moment, en fait tout le monde l'a détesté. Quand ils y pensaient, ils imaginaient des heures à rester coincé là dans les embouteillages, mais que pouvaient-ils faire? Ils espéraient seulement que ce ne serait pas un gros embouteillage et qu’ils sortiraient de là en une heure environ. C’est seulement ces dernières années là que le gouvernement a pris de bonnes décisions et a rendu cet endroit plus facile à traverser. Ces embouteillages ont maintenant disparu, et bien que parfois on puisse encore être coincés dedans, cela reste moindre et il n’y a pas de quoi s’inquiéter. L’endroit s’appelle maintenant le “centre commercial Lilo” et l’entrée et les parkings ont été rénovés et améliorés et il est plus simple de s’y rendre et d’y faire ce que l’on a envie. Et l’espace et très vaste.

traffic-jams-ff8ca76eae185e9c1e67e936216

Cependant, un nouveau problème est apparu. En fait, il y a eu une inondation au mois de juin en 2015 à Tbilisi. Peut-être en avez-vous entendu parler, quand le zoo de Tbilisi a été inondé tout comme Mziuri et beaucoup d'autres choses et la nouvelle route qui reliait Saburtalo au centre-ville a été détruite. Le gouvernement ne savait vraiment pas quoi faire de toutes les voitures, parce que cette route était très fréquentée et qu'il y avait beaucoup de circulation. Cette dernière devait être déviée vers les rues de la ville, mais il y aurait eu un énorme chaos et des embouteillages. Mais ils ne pouvaient rien faire sur le moment. La route était détruite, il n'y avait aucun moyen de faire sortir de terre une nouvelle route. C'est ainsi que s'est produit ce que chacun avait prédit, il y eu des embouteillages dans tous les sens! Je me souviens qu'une fois nous avons voulu aller de Saburtalo jusqu'à la rue Aghmashenebeli et nous avons été coincés dans un embouteillage pendant une heure et demie et ce n'était même pas encore juin, c'était en septembre ou quelque chose comme ça.

Donc, beaucoup de choses n'ont pas changé depuis cet été. Il y a toujours des embouteillages, surtout aux heures de pointe. Les gens disent aujourd'hui qu'il n'y a plus autant d'heures de pointe à Tbilissi comme il y en avait avant. Par exemple, il y avait un pic de circulation à midi, et ensuite un autre le soir. C'était les moments où les gens allaient au travail et le soir quand ils rentraient chez eux j'imagine. Alors que maintenant, c'est comme si c'était tout le temps l'heure de pointe. Le matin, il y a des embouteillages. Il y en a même à Nutsubidze Plateau.

Il y a des embouteillages l'après-midi sur l'avenue Chavchavadze et le soir aussi.

Cela en devient vraiment ridicule! On est samedi 12 mars 2016. Je tourne autour de la ville depuis 9h du matin et je suis coincée dans de nombreux embouteillages depuis cette heure là. C'est vraiment fatiguant, tout le monde est d'accord. Tout d'abord, je suis allée à Ortaschala et la circulation là-bas était correcte, parce que 9h du matin un samedi c'est assez tôt pour beaucoup de gens ici, donc je n'ai pas eu de problèmes sur la route. Il n'y avait pas beaucoup de voitures sur le quai de Mtkvari non plus. Après j'ai fait quelques trucs, je suis allée à différents endroits, et il était déjà midi! Alors sur le retour, j'ai été coincée à certains endroits dans les embouteillages. Il y en avait un sur la route près de la piscine Laguna Vere mais ce n'était pas grand chose. Ensuite la route sur Baratashvili Bridge était fermée et j'ai dû aller sur le quai le long de la rue Shardeni où il y avait un petit embouteillage à cause de toutes les voitures qui prenaient ce chemin. Par conséquent, j'ai mis plus de temps que prévu pour arriver jusqu'à Isani, où il y avait un autre embouteillage et les gens étaient tellement énervés qu'on n'entendait que des bruits de klaxon.

traffic-jams-b36cff411b4d5988115491f9ac8


Galerie de photos



Contenu disponible dans d'autres langues

Commentaires (0 commentaires)


Vous voulez avoir votre propre blog Erasmus ?

Si vous vivez une expérience à l'étranger, si vous êtes un voyageur passionné ou si vous voulez faire connaître la ville où vous vivez... créez votre blog et racontez vos aventures !


Vous n'avez pas de compte? Inscription.

Patientez un moment, s'il vous plaît

Cours hamsters ! Cours !